Gérer l’achat des cadeaux, préparer le réveillon, réunir sa famille ou ses amis, les fêtes de fin d’année sont une belle occasion de passer positivement à l’année suivante.

N’oublions pas qu’elles encapsulent plus de stress que de détente avec souvent cette obligation de réussir à se réjouir.

Et si notre bien-être était heurté par cet aspect des choses ?

Difficile de lâcher prise, face au matraquage festif qui nous entoure, alors qu’un certain nombre d’entre nous passeront à côté de ces fêtes, pour des raisons économiques, familiales, géographiques…

 

Voici quelques astuces partagées par Petit BamBou pour nous aider à mieux accueillir nos résistances et pourquoi pas, changer notre posture. Comment nous mettre dans un état d’esprit plus positif pour traverser cette période et envisager la suite avec le sourire !

 

  • Vivre au présent et éviter d’anticiper les situations futures.

 

Selon une étude IPSOS de 2012, « même si pour la majorité des Français (60%) personne ne pose véritablement problème [pendant les repas de fêtes], 39% des personnes interrogées se passeraient bien de certains convives. Les cousins et cousines, oncles et tantes qu’on ne voit jamais (16% de citations), le copain ou la copine esseulés qu’on s’est senti obligé d’inviter (9%), la belle famille (7% de citations pour les parents de son conjoint) et ses propres parents (6%). »

 

Face à ce constat, manifestement partagé par beaucoup d’entre nous, il est facile de raviver les mauvais souvenirs.

Et si nous adoptions un regard neuf et laissions la réalité de la situation se dérouler sous nos yeux sans anticipation, avec son lot de bonnes et de mauvaises surprises, sans aucun doute.

Au moins pourrions-nous éviter de nous malmener avant que les fêtes ne commencent ? Et aborder le jour J avec optimisme ?

 

 

  • Retrouver l’essentiel.

 

Ces rendez-vous rituels de la fin d’année, comme toutes les autres fêtes d’ailleurs, sont sensés nous rapprocher de l’essentiel : partager avec les gens que l’on aime, leur manifester de la gratitude.

Notre société consumériste nous fait oublier l’essentiel, nous incitant à chercher en dehors de nous la satisfaction de nos besoins fondamentaux : acheter, se connecter …

Et si nous décidions de retrouver le sens premier de ces fêtes pour se tourner vers ce qui nous touche vraiment, ce qui est fondamental pour nous ?

 

 

  • Lâcher prise sur l’obligation de faire la fête.

 

Dans ces moments festifs, être heureux devient la norme. Quelle pression !

L’obligation de s’amuser avec champagne, réveillon et cotillons peut presque être propice à déclencher la réaction inverse : nostalgie ou sentiment de solitude.

Alors que tout le monde parle de joie et de partage.

Et si nous lâchions sur cette obligation à tout prix ?

Et si nous nous laissions le droit d’accueillir nos sentiments et nos émotions ? S’ils existent, pourquoi les ignorer ?

Et sans aller jusque-là, notant notre humeur du jour, se laisser surprendre par tout ce qui peut se manifester dans cette journée ou ce réveillon.

Lâchons prise sur nos attentes ! Cela nous aidera à mieux profiter.

 

 

 

Petit BamBou anime une importante communauté online sur le sujet de la sagesse, l’optimisme et du bien-être. Il aspire à ce que chacun se vive mieux et s’ouvre au bonheur et propose un service de méditations guidées sur mobile et internet pour accompagner au jour le jour chaque méditant tout au long de son parcours. Simple, accessible et motivante, cette plateforme permet à chacun de méditer où et quand il le souhaite, y compris dans des moments perdus et ainsi de cultiver un état de calme, de sérénité et de paix intérieure.