Ces substances, que l’on ne trouve que dans les légumes, peuvent aider à réduire le « mauvais » cholestérol de l’organisme. Découvrons ces molécules si utiles et analysons leur efficacité pour rendre votre cœur encore plus sain.

 

Que sont les phytostérols ?

 

Les phytostérols, ou stérols végétaux, sont des composants présents dans les aliments végétaux qui, lorsqu’ils sont consommés régulièrement, agissent dans l’intestin et peuvent réduire l’absorption du mauvais cholestérol (LDL).

 

Ce sont des molécules semblables au cholestérol que l’on trouve dans les plantes, comme les céréales complètes, les fruits, les légumineuses et autres légumes. Cependant, le cholestérol, qui fait également partie de la membrane cellulaire de l’organisme, ne se trouve que dans les aliments d’origine animale, comme la viande rouge, les œufs ou le beurre.

 

Les bienfaits des phytostérols

 

  1. Ils font partie des cellules : la fonction principale des phytostérols dans les plantes est similaire à celle du cholestérol chez les animaux : ils font partie de la structure de la membrane cellulaire.

 

  1. Ils sont bons pour le cœur : selon le Livre blanc sur les stérols végétaux, une augmentation de la consommation de ces derniers peut contribuer à protéger les personnes atteintes d’hypercholestérolémie, d’athérosclérose et de maladies cardiovasculaires, la principale cause de mortalité dans les pays les plus développés.

 

  1. Ils améliorent l’état des artères : selon une étude publiée dans Lipidology, augmenter sa consommation de phytostérols pourrait contribuer à réduire le risque de développer des maladies coronaires ou des artères.

 

  1. Ils diminuent le mauvais cholestérol : plusieurs études ont indiqué que consommer 2 grammes de phytostérols par jour peut réduire les lipoprotéines de basse densité (LDL ou « mauvais » cholestérol) jusqu’à 10 %. De plus, les phytostérols ne semblent pas affecter les taux de lipoprotéines de haute densité (HDL ou « bon » cholestérol).

Les aliments riches en phytostérols

 

Pratiquement tous les aliments végétaux contiennent des quantités importantes de stérols végétaux. La source la plus concentrée sont les huiles, comme celles de maïs, de tournesol, de soja et de colza (qui contiennent entre 0,1 % et 0,8 %). Mais on les retrouve aussi dans les légumineuses (0,2 %) et, dans une moindre mesure, dans les fruits secs, le pain et les légumes.

 

Une personne qui consomme 30 g d’huile de maïs par jour ingère environ 300 mg de stérols végétaux, une quantité qui s’est avérée efficace pour réduire l’absorption du cholestérol.

 

Dans les régimes alimentaires occidentaux, l’apport quotidien de ces substances est estimé à environ 150-400 mg, soit à peu près la même quantité que l’apport en cholestérol, et il est plus élevé dans certains régimes végétariens et dans l’alimentation japonaise, qui peut atteindre 300-500 mg/jour.

 

La liste suivante comprend les aliments contenant des phytostérols, par ordre de teneur, de la plus forte à la plus faible, et par 100 grammes :

 

Huile de maïs 952

Huile de tournesol 725

Huile d’olive 176

Amandes 143

Haricots 76

Maïs 70

Blé 69

Laitue 38

Banane 16

Pomme 12

 

Il a été démontré que ces aliments peuvent avoir des effets bénéfiques sur l’organisme et aider à faire baisser le taux de cholestérol lorsqu’ils sont associés à une alimentation adaptée (riche en aliments végétaux) et à une activité physique régulière.

 

Sources :

Phytosterols and cholesterol metabolism. Curr Opin Lipidol. 2004 Feb. PubMed.

 

Phytosterols, phytostanols and their esters. Chemical and Technical Assessment. FAO

 

El libro blanco de los esteroles vegetales, Departamento de Biología Fundamental y Ciencias de la Salud, Facultad de Ciencias, Universitat de les Illes Balears