La consommation quotidienne de boissons sucrées a explosé depuis ces dernières décennies. Et pourtant, le sucre est devenu l’ennemi numéro 1.  C’est pourquoi l’OMS recommande de taxer les boissons sucrées pour réduire cette consommation excessive et limiter les dégâts sur notre santé.

Quels sont les risques liés à l’excès de boissons sucrées ?

  • Développer du diabète de type 2.
  • Surpoids et obésité, à cause de l’augmentation des calories.
  • Apparition de caries dentaires
  • Développer des crises de « goutte ».
  • Souffrir de carences en vitamines du groupe B, car l’excès de sucre augmente la consommation de ces vitamines.
  • Augmentation des triglycérides dans le sang. L’excès de sucre se transforme en graisses.
  • Souffrir du syndrome métabolique, par l’accumulation des facteurs comme le surpoids, le diabète, l’hypertension…

Boissons sucrées : des calories inutiles

Consommer une boisson sucrée, de temps en temps, n’a aucun effet immédiat sur votre santé. En revanche, remplacer l’eau, le lait ou les jus naturels par des boissons sucrées n’est pas recommandé. Ces boissons vous apportent des calories dont vous pourriez bien vous passer !

Quelques exemples :  

  • Pour une cannette de 330 ml, un soda sucré apporte environ 140 Soit 35 grammes de sucre (environ 9 morceaux).
  • Certaines boissons « reconstituantes » que l’on consomme en général après l’effort peuvent contenir jusqu’à 8 grammes de sucre pour 100 ml. Et 50
  • Un milkshake au chocolat c’est 125 calories pour 100 ml et 18 grammes de sucre.
  • Un jus d’orange en bouteille contient environ 10 grammes de sucre pour 100 ml.

Tandis qu’un verre de lait contient seulement 4,8 grammes de sucre (64 kcal) et qu’un jus naturel vous apportera 8 grammes de sucre (45 kcal). Votre choix est tout fait !

Sodas et boissons sans sucre

Si votre consommation est irrégulière, vous pouvez essayer les sodas sans sucre qui apportent très peu de calories. Mais les édulcorants, présents dans ces boissons, ne sont pas bons lorsqu’ils sont consommés en excès. De nombreuses études ont montré qu’une consommation importante d’édulcorants comme l’aspartame ou la saccarine peut provoquer des céphalées, de la nervosité, des problèmes oculaires, des allergies cutanées et une oxydation de la peau.

D’autre part, si vous souhaitez boire un jus de fruit, choisissez celui qui contient le moins de sucres ajoutés et seulement le sucre du fruit. Et qu’il s’agisse, dans la mesure du possible, d’un jus naturel.

Boissons gazeuses : pires encore !

En plus du sucre, la majorité des sodas les plus consommés dans le monde contiennent du dioxyde de carbone. Ils ont donc également d’autres effets négatifs, comme l’indique la FDA (Agence américaine responsable de la régulation des aliments et des médicaments) :

  • Plus grand risque d’ostéoporose. Car l’excès d’acide phosphorique contribue à l’expulsion par voie rénale du calcium.
  • Dommages sur l’émail dentaire, à cause de l’acide phosphorique et de l’acide citrique de la majorité des sodas carbonatés.
  • Problèmes rénaux et plus grand risque de formation de calculs rénaux.
  • Anxiété, nervosité, hypertension, insomnie, céphalées et irritabilité à cause de l’addiction à la caféine, présente dans les sodas au cola, par exemple, ou dans les boissons au goût d’agrume.
  • Allergies dues aux colorants.

Il ne s’agit pas de se priver, à tout jamais, de ce type de boissons. Mais, vous l’aurez saisi, mieux vaut les réserver pour des occasions ponctuelles !

Références :

  • Texte validé par le Dr. Trallero.
  • Recommandations sur la consommation des boissons sucrées.
  • Nutrition Hospitalière. Food habits and nutritional assessment in a university population.
  • Richard Johnson, professeur de médecine à l’Université du Colorado. Mercola.com. Fructose : Cet ingrédient si commun.
  • Institut National du Cancer. USA. Edulcorants artificiels.