L’indice de graisse corporelle est un pourcentage qui permet d’évaluer le poids et la composition corporelle globale. Cette mesure permet de différencier les hommes et les femmes lorsqu’il s’agit de quantifier l’indice de graisses. Nous vous expliquons en quoi il consiste et comment le calculer.

Aucun chiffre ne donne une image exacte de la santé d’une personne. Le mode de vie est souvent le meilleur indicateur du bien-être général.

Cependant, nous vivons à une époque où les experts doivent utiliser des graphiques, des données et d’autres mesures pour créer une définition standard de la santé. C’est pourquoi des scores tels que l’indice de graisse corporelle (IGC) et l’indice de masse corporelle (IMC) ont été créés.

L’IGC nous aide à évaluer et à surveiller notre poids et notre composition générale. Cependant, faire de l’exercice et suivre un régime alimentaire équilibré contribueront certainement davantage à notre santé.

 

Qu’est-ce que l’indice de graisse corporelle ?

L’indice de graisse corporelle (IGC) est le pourcentage du corps constitué de graisse.

Nous avons tous une répartition différente de la graisse corporelle et, selon l’Organisation mondiale de la santé, la mesure de la graisse corporelle peut être essentielle pour déterminer si une personne est en surpoids, obèse ou a un poids sain.

L’indice de masse corporelle (IMC) étant basé uniquement sur la taille et le poids, le sexe n’est pas pris en compte dans son calcul. Cependant, il existe des différences entre les hommes et les femmes en termes de pourcentage de graisse corporelle.

 

Les types de graisse corporelle

La graisse corporelle est essentielle pour l’organisme. Elle protège les organes, recouvre les articulations, contrôle la température, stocke les vitamines et constitue une source d’énergie.

Cependant, toutes les graisses ne sont pas essentielles à la vie. Elles peuvent être divisées en deux types : la graisse corporelle essentielle et la graisse corporelle non essentielle.

La graisse corporelle essentielle est stockée dans les organes, les os, le système nerveux central et les muscles. Ce type de graisse aide à réguler la température du corps et fournit de l’énergie.

La graisse corporelle non essentielle, en revanche, n’est pas nécessaire aux fonctions vitales. Il s’agit de graisse supplémentaire que le corps peut utiliser comme nourriture lorsque nous ne mangeons pas. Mais une trop grande quantité de ce type de graisse peut entraîner l’obésité et d’autres problèmes de santé.

 

Pourquoi faut-il prendre en compte l’indice de graisse corporelle ?

Connaître notre indice de graisse corporelle peut nous aider à savoir exactement combien nous pesons et quelle est la composition de notre corps.

Il existe généralement une relation entre le pourcentage de graisse corporelle et l’indice de masse corporelle. Si l’IMC est élevé, il y a probablement aussi une grande quantité de graisse.

Selon le Conseil américain du sport, les normes de pourcentage de graisse corporelle pour les hommes et les femmes sont les suivantes :

  Femme Homme
Graisse essentielle 10-13 % 2-5 %
Sportifs 14-20 % 6-13 %
Forme physique 21-24 % 14-17 %
Acceptable 25-31 % 18-24 %
Obésité >32 % >25 %

En général, les hommes ont un rapport graisse corporelle / tissu maigre plus faible que les femmes, ce qui explique les différences dans les fourchettes. La reproduction joue un rôle dans les pourcentages de graisse corporelle plus élevés chez les femmes.

 

Les outils de calcul de la graisse corporelle

Il existe plusieurs façons de mesurer la graisse corporelle. Voici les cinq méthodes les plus couramment utilisées :

    • Mètre ruban

Enroulez le ruban autour de votre taille, en commençant par le nombril et sans serrer. Pour être en bonne santé, le tour de taille d’une femme ne doit pas dépasser 88 cm et celui d’un homme 102 cm.

    • Adipomètre

Il est utilisé pour mesurer les plis de la peau du corps. Le résultat en millimètres doit être comparé dans un tableau avec différents paramètres pour savoir si le IGC est correct ou non.

    • Méthode BIA

L’analyse d’impédance bioélectrique (BIA) se fait à l’aide d’une machine qui envoie des impulsions électriques et calcule le taux de graisse à partir de l’opposition à ce courant.

    • Densitométrie

Cela consiste à se peser dans l’eau, en se plaçant dans un réservoir. Plus une personne est légère sous l’eau, plus elle a de graisse.

    • Densitométrie osseuse

Il s’agit d’un test très complet, qui mesure le taux de graisse corporelle ainsi que le pourcentage de tissu maigre, de minéraux et d’os dans chaque zone du corps.

 

Comme vous pouvez le constater, la mesure de la graisse corporelle est une méthode que nous pouvons utiliser pour évaluer le poids et la composition corporelle. Bien qu’elle puisse fournir des données de base utiles, elle ne doit pas être le principal objectif si nous voulons améliorer notre bien-être.

Manger des aliments nutritifs, s’hydrater, faire de l’exercice et prendre soin de sa santé émotionnelle sont autant d’éléments qui jouent un rôle clé sur la voie d’une meilleure santé.

 

Sources :