La candidose est une affection cutanée causée par un champignon du type Candida qui peut affecter plusieurs parties du corps. Elle peut survenir lorsque notre système immunitaire est affaibli. Nous vous expliquons les principaux symptômes et comment la prévenir.

 

 

Qu’est-ce que la candidose ?

 

Il existe de nombreux types de champignons qui habitent le corps humain. L’un d’eux s’appelle Candida, un type de levure qui vit normalement en petites quantités dans des zones telles que la bouche, la région génitale ou la peau sans causer de problèmes.

 

Notre corps fonctionne comme un écosystème diversifié. Quand tous les membres du système s’équilibrent en faveur des bonnes bactéries, tout va bien. Cependant, si notre système immunitaire est affaibli, l’équilibre des « bonnes » et des « mauvaises » bactéries dans notre corps peut changer.

 

Ceci permet au champignon Candida de croître hors de contrôle et de se multiplier. Cela provoque une infection appelée candidose, la plus fréquente étant causée par le Candida albicans. Bien que la plupart des infections fongiques ne soient pas contagieuses.

 

Certains des facteurs qui peuvent favoriser la croissance de Candida sont :

 

– La prise d’antibiotiques.

– Une alimentation riche en sucre et en glucides raffinés.

– Un système immunitaire affaibli.

– La prise de contraceptifs oraux.

Le diabète

– Des niveaux élevés de stress.

 

Les types de candidose et les symptômes

 

Nous pouvons parler de différents types de candidoses selon la zone du corps qu’elle touche :

 

Candidose buccale : elle se développe dans la bouche ou la gorge. Elle peut causer des taches blanches (langue, palais et autour des lèvres) et une perte de goût et des douleurs au moment de manger. Des zones de peau craquelées, rouges et humides peuvent également apparaître à la commissure des lèvres.

 

Candidose vaginale : elle provoque habituellement des démangeaisons, des douleurs pendant les rapports sexuels, de l’inconfort en urinant et des pertes vaginales anormales.

 

Candidose cutanée : elle peut survenir n’importe où sur le corps, mais surtout dans les plis chauds du corps où il y a friction (aisselles, aine, bords des doigts ou des ongles des orteils). Elle se présente généralement sous la forme d’une éruption rougeâtre accompagnée de démangeaisons intenses. Occasionnellement, des ampoules apparaissent également.

 

Candidose profonde : les champignons contaminent la circulation sanguine et se propagent dans tout le corps. Ils provoquent une infection grave qui affecte souvent les personnes dont le système immunitaire est gravement affaibli. Elle peut causer plusieurs symptômes, y compris de la fièvre, un choc et la défaillance de plusieurs organes.

 

 

Diagnostic et traitement de la candidose

 

Afin de diagnostiquer la candidose, on effectue un examen direct (observation de l’apparition de taches et d’aphtes), un autre examen microscopique des tissus affectés, une culture d’urine et d’autres études complémentaires.

 

Le traitement consiste en la prise de :

 

Médicaments antifongiques : utilisés pour traiter les personnes en bonne santé atteintes de candidose orale, cutanée ou d’infections vaginales. Ils sont administrés par voie locale  (crèmes ou onguents), orale (pilules) ou intraveineuse. Dans le cas d’une candidose muco-cutanée, un traitement local par des préparations topiques est habituellement administré, qui, dans certains cas, peut être complété par un traitement oral.

 

Probiotiques : lorsque les traitements appliqués ne sont pas efficaces, plusieurs études (dont celle publiée dans PubMed) ont démontré l’efficacité de la consommation de probiotiques pour réduire la récurrence de la candidose et améliorer la récupération. Plus précisément, les probiotiques aident à équilibrer les bactéries et les champignons et favorisent également l’immunité.

 

Une fois le traitement commencé, les symptômes disparaissent ou diminuent généralement dans les 2 à 4 jours. Pour les infections plus graves, une thérapie intraveineuse est utilisée, qui peut durer entre 14 et 21 jours.

 

Comment prévenir la candidose ?

 

Une bonne hygiène et une bonne santé préviennent l’invasion de la peau et des muqueuses par le Candida. Nous devons :

 

Bien sécher la peau et les plis : il est important de garder la peau aussi sèche que possible, surtout après la douche.

 

Maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire : pour prévenir la candidose orale, il faut bien se brosser les dents plusieurs fois par jour.

 

Porter des vêtements appropriés : en cas de candidose vaginale, il est conseillé de porter des sous-vêtements en coton, qui ne soient pas trop serrés, pour éviter une irritation de la peau. Si nous allons à la plage ou à la piscine, nous devons éviter de rester avec le maillot de bain mouillé.

 

Restreindre l’utilisation des antibiotiques : en plus de l’hygiène, il est très important de minimiser l’utilisation d’antibiotiques à large spectre en cas de candidose vaginale.

 

Suivre une alimentation adaptée : réduisez votre consommation d’alcool, de sucres et de glucides. Les sucres, les farines fermentées et les pâtisseries augmentent la quantité de champignons présents dans l’organisme.

 

Par conséquent, la prévention est essentielle pour prévenir la candidose et l’alimentation joue un rôle fondamental. Nous vous invitons à avoir une alimentation équilibrée et à consulter votre médecin si vous pensez souffrir de cette infection.

 

Sources :