Se ronger les ongles est une mauvaise habitude qui commence généralement dans l’enfance et peut se poursuivre à l’âge adulte. Les effets secondaires peuvent aller au-delà de l’esthétique. Vous êtes l’une de ces personnes et vous ne savez pas comment arrêter ? Y parvenir est plus facile que vous ne le pensez ! Nous vous proposons des astuces très efficaces.

 

L’habitude de se ronger les ongles

Se ronger les ongles, ou onychophagie, est généralement une habitude inconsciente. On la découvre souvent en constatant ses conséquences : ongles courts, dommages au niveau des tissus qui favorisent la croissance de l’ongle, etc. On estime que l’onychophagie chronique touche entre 20 et 30 % de la population générale.

 

Cette habitude commence habituellement dans l’enfance, vers l’âge de 4 ans, et pour beaucoup de gens, c’est une habitude qui se poursuivra à l’âge adulte. En général, l’onychophagie est considérée comme une simple mauvaise habitude, bien qu’elle puisse parfois entraîner des problèmes psychosociaux et avoir un impact négatif sur la qualité de vie.

 

Les risques de se ronger les ongles

Certains des risques de se ronger les ongles sont :

  • Douleur ou infection de la peau autour des ongles.
  • Dommage au niveau du tissu qui fait pousser les ongles.
  • Changement dans l’apparence des ongles.
  • Croissance anormale.
  • Dommages aux dents.

 

Le fait de se ronger les ongles ne cause pas, dans la plupart des cas, de dommages à long terme. Cependant, cela n’est pas hygiénique et peut entraîner des maladies et des infections des ongles ou de la peau. Toutefois, il faut aussi noter que les symptômes ne sont pas seulement physiques mais aussi psychologiques.

 

Dans ce cas, peuvent apparaître :

  • De l’anxiété et de l’inquiétude.
  • Des sentiments de honte et de culpabilité liés à l’apparition de dommages physiques sur la peau.
  • Dans certains cas, cela peut entraîner des problèmes sociaux.

 

Conseils pour ne plus se ronger les ongles

Le traitement pour éviter de se ronger les ongles varie selon la gravité. Certaines personnes réagissent bien à des mesures telles que :

  • Garder les ongles courts : la tentation de ronger des ongles courts est moins grande que des ongles longs. De même, se faire régulièrement manucurer et garder ses ongles en pleine forme peut être un autre facteur dissuasif.

 

  • Appliquer du vernis à ongles au goût amer sur les ongles : cette formule offre un goût désagréable qui décourage beaucoup de personnes de se ronger les ongles.

 

  • Essayer de remplacer cette mauvaise habitude par une autre plus saine : lorsque vous êtes tenté de vous ronger les ongles, cherchez une alternative comme une balle anti-stress. Cela vous aidera à garder vos mains occupées et à les éloigner de vos dents. Il est important de se concentrer non seulement sur les mains mais aussi sur la bouche. Vous pouvez recourir à la gomme à mâcher pour avoir quelque chose dans la bouche et éliminer le besoin de vous ronger les ongles.

 

  • Identifier les raisons : certains déclencheurs peuvent être psychologiques comme l’ennui, le stress ou l’anxiété. Découvrir les raisons pour lesquelles vous vous rongez les ongles peut vous aider à éviter les situations qui les déclenchent et à élaborer un plan.

 

  • Commencer progressivement: certains médecins conseillent une approche progressive pour briser l’habitude. Au début, essayez d’arrêter de vous ronger seulement deux ongles. Quand vous aurez fait ça, commencez avec deux autres. Le but est de ne plus toucher à aucun ongle.

 

 

Parfois, ces conseils ne parviennent pas à briser la mauvaise habitude. Dans ce cas, vous devrez peut-être trouver un spécialiste et aborder le problème d’un point de vue multidisciplinaire, en faisant appel non seulement à des dermatologues mais aussi à des psychologues.

 

Selon une étude publiée dans le Journal iranien des sciences médicales (IJMS), se ronger les ongles n’est parfois pas un symptôme isolé, mais peut provenir d’un groupe de symptômes qui doivent être évalués et traités.

 

N’oubliez pas que, jusqu’à ce que vous ayez complètement éliminé l’habitude de vous ronger les ongles, il est recommandé de vous laver les mains fréquemment, en accordant une importance particulière à la saleté qui peut s’accumuler sous les ongles.

 

Sources :