Le beau temps arrive et, avec lui, le temps d’exposition de la peau aux rayons du soleil peut augmenter. À l’occasion de la Journée européenne pour la prévention du cancer de la peau, nous passons en revue les recommandations les plus importantes en matière de santé pour profiter du soleil et bronzer votre peau de manière sûre.

 

Les avantages de prendre le soleil

 

Le soleil est l’une des principales sources de vitamine D, qui a pour fonction principale l’absorption du calcium dans les os, tout en leur assurant une bonne minéralisation. En outre, la grande étoile offre bien d’autres avantages à l’organisme :

 

Santé osseuse : la vitamine D est nécessaire pour absorber le calcium, le magnésium et le phosphore, des minéraux essentiels à la formation des os.

Diminue la tension artérielle : selon une étude publiée dans le Journal of Investigative Dermatology, la lumière du soleil a un effet dilatant sur les artères et aide à réduire la tension artérielle.

Fonction cérébrale : cette vitamine est nécessaire à l’activité musculaire, aux battements du cœur et au bon fonctionnement du système nerveux.

Améliore l’humeur : l’exposition au soleil améliore l’humeur, aide en cas de dépression et favorise le repos, car il régule la conciliation du sommeil.

Améliore certaines maladies : il est recommandé en cas d’obésité et de diabète de type 2, car il prévient la formation de graisse corporelle et stimule le pancréas pour produire plus d’insuline basale.

 

15 minutes suffisent pour absorber la quantité de vitamine D nécessaire à l’organisme. Passer plus de temps au soleil ne signifie pas produire plus de vitamine D. Toutefois, il peut être associé à des brûlures, au vieillissement prématuré et à un risque accru de cancer de la peau. Il est important de prendre le soleil avec modération et mesure.

 

 

Journée européenne pour la prévention du cancer de la peau

 

A l’occasion de la Journée européenne pour la prévention du cancer de la peau (13 juin), l’Académie de dermatologie et de vénéréologie nous rappelle quelques mesures pour prendre soin de sa peau face au soleil :

 

  1. Modérer le temps : contrôlez l’exposition au soleil, surtout aux heures de plus grande intensité (de 12h à 17h).
  2. Se protéger : portez des lunettes de soleil, des casquettes, des chapeaux et des vêtements protecteurs (comme des vêtements à manches longues et des tissus légers).
  3. Crème solaire : appliquez des crèmes photo-protectrices avec un FPS (facteur de protection solaire) d’au moins 30, pour vous protéger des rayons UVB (responsables des coups de soleil) et UVA (responsables du vieillissement prématuré de la peau). Renouvelez le protection toutes les 2 à 3 heures et appliquez-en 30 minutes avant de quitter la maison.
  4. Jours gris : protégez-vous même par temps nuageux ; les nuages peuvent augmenter le rayonnement car l’humidité crée un effet réfléchissant sur l’eau et la neige.
  5. Soins particuliers pour les enfants : n’exposez pas les bébés et les enfants de moins de 3 ans directement au soleil, car ils ont une peau plus fine et plus délicate. Protégez-les avec des vêtements, des chapeaux, des lunettes de soleil et des écrans solaires, spécialement conçus pour les enfants et résistants à l’eau.
  6. Zones sensibles du corps : renforcez les précautions sur le visage, le cou, les crânes chauves, les épaules, le décolleté, les oreilles, les mains et le cou-de-pied.
  7. Éviter les solariums : modérez la fréquentation des cabines de bronzage, car elles peuvent être dangereuses.

 

Bronzer sans prendre de coups de soleil

 

Pourquoi a-t-on des coups de soleil ? À l’intérieur de l’épiderme (la couche externe de la peau) se trouvent des cellules qui contiennent un pigment appelé mélanine, qui protège la peau des rayons ultraviolets et qui sont celles qui peuvent la brûler.

 

Nous bronzons parce que l’exposition au soleil fait que la peau produit plus de mélanine et qu’elle devient plus foncée. Lorsque ces cellules atteignent la surface, elles tombent et c’est là que le bronzage disparaît.

 

On croit aussi à tort qu’une base de bronzage protège contre les coups de soleil, mais ce n’est pas le cas. Une peau bronzée ne remplace pas une bonne protection solaire et de bonnes pratiques de bronzage.

 

Bronzer sans prendre le soleil

 

Vous pouvez bronzer sans soleil et sans rayons ultraviolets avec des produits cosmétiques adaptés à tous les goûts, peaux et besoins.

 

Crèmes, gels ou lingettes autobronzants : ils agissent sur la partie la plus externe de l’épiderme. Ils contiennent de la dihydroxyacétone (DHA), un composant qui interagit avec les acides aminés des protéines de l’épiderme. Il en résulte des composés de couleur or.

 

Un rapport du Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs de l’Union européenne (CSSC) garantit que la DHA ne présente pas de risque, tant que sa concentration ne dépasse pas les 10 %. Ces produits ne font pas office d’écrans solaires.

 

Comprimés autobronzants : ils contiennent des additifs tels que le bêta-carotène, la substance qui donne aux carottes leur couleur orange. Ils accélèrent le processus du bronzage et intensifient son effet. Mais n’oubliez pas de vous protéger avec le bon indice de protection.

 

Comme vous pouvez le constater, vous pouvez avoir un joli bronzage si vous prenez certaines précautions. Rappelez-vous que la peau a une mémoire, et que l’insouciance d’aujourd’hui peut se refléter demain. Profitez sans prendre de risques !

 

Sources :

  • OMS
  • Académie de dermatologie et de vénérologie