La prise d’antibiotiques est encore très controversée. Ce type de médicament ne peut être pris que sur ordonnance et pendant une certaine période. Dans le cas contraire, ils peuvent avoir des conséquences négatives sur la santé à court et à long terme. Voici comment vous devez les prendre.

 

Que sont les antibiotiques ?

Les antibiotiques sont un type de médicament qui combat les infections causées par les bactéries en les détruisant ou en empêchant leur croissance. Toutefois, leur consommation élevée est due au fait qu’ils permettent également de traiter des infections causées par des virus, qui ne nécessitent pas d’antibiotiques ou n’y répondent pas, comme les rhumes, les infections respiratoires, voire les cas d’otite ou de pharyngite.

 

Les antibiotiques présentent un danger évident, et c’est précisément ce qu’il faut essayer d’éviter : s’ils sont pris lorsqu’ils ne sont pas nécessaires, ils risquent de ne pas fonctionner lorsqu’ils seront réellement nécessaires. En d’autres termes, chaque fois qu’une personne prend des antibiotiques, il y a de fortes chances que le médicament ne tue pas certaines des bactéries existantes. Ces bactéries peuvent muter de sorte qu’elles sont plus difficiles à tuer. Ainsi, les antibiotiques qui les ont tués dans le passé ne seront plus efficaces et ne fonctionneront pas, comme l’explique la clinique Mayo.

 

Comment doit-on prendre les antibiotiques

Les antibiotiques doivent toujours être pris sur ordonnance médicale. Dans un premier temps, la meilleure chose à faire est de les prendre exactement comme le médecin vous l’a indiqué. Si vous n’avez pas d’indication médicale, vous devez toujours prendre la quantité exacte indiquée sur l’étiquette. En d’autres termes, si l’étiquette signale que vous devez prendre le médicament à un moment donné, vous devez suivre ces instructions car l’étiquette est la source correcte à laquelle vous devez faire confiance.

 

Les antibiotiques doivent toujours être pris pendant toute la durée indiquée par le médecin et sur l’étiquette du médicament. Il arrive souvent qu’après quelques jours de prise, on constate une amélioration, mais il est important de ne pas arrêter le médicament pour autant. Il est nécessaire de prendre la totalité du médicament prescrit pour vous débarrasser des bactéries qui sont un peu plus fortes et qui survivent aux premiers jours de traitement. De fait, des bactéries qu’un antibiotique ne peut pas tuer peuvent se développer. On les appelle les « bactéries résistantes aux antibiotiques ».

 

Effets secondaires

En règle générale, les antibiotiques sont tout à fait sûrs. Mais il est important d’être conscient des effets secondaires. Les plus fréquents sont les nausées, la diarrhée et les maux d’estomac. Chez la femme, les antibiotiques peuvent provoquer une candidose vaginale. Dans de rares cas, les antibiotiques peuvent provoquer une réaction allergique dangereuse qui peut nécessiter des soins d’urgence.

 

Si l’antibiotique provoque des effets secondaires accompagnés d’une gêne persistante, il est nécessaire de consulter votre médecin pour voir s’il existe un traitement qui peut aider à éliminer ou à atténuer les effets secondaires. En fin de compte, certains effets secondaires mineurs sont difficiles à éviter lors de la prise d’antibiotiques, mais s’ils sont plus graves, vous devez en informer votre médecin.

 

Comment faire en sorte que les antibiotiques ne vous fassent pas de mal

Les antibiotiques oraux détruisent les microorganismes pathogènes, mais la plupart du temps, ils emportent aussi la flore intestinale. Pour éviter que cela ne se produise et que la redoutable diarrhée n’apparaisse, il est important de la renforcer. À cette fin, certaines études ont montré que la prise de probiotiques avant et après la prise d’antibiotiques diminue les risques de diarrhée.

 

En général, il est recommandé de prévoir un délai minimum de deux heures entre la prise de l’antibiotique et celle du probiotique afin d’éviter que le médicament ne détruise les bactéries contenues dans le probiotique.

 

Sources :

  • Clinique Mayo
  • NCBI
  • Research Gate
  • Cigna
  • Scielo