Profiter de sa terrasse ou de son balcon pour avoir un potager est une réalité qui a gagné du terrain ces dernières années. Outre le fait d’avoir à portée de main des aliments frais et naturels à tout moment, cette pratique vous permet également de faire un geste pour l’environnement et votre santé. Voici quelques astuces pour en réaliser un chez vous.

Installer un potager urbain chez vous est quelque chose que vous pouvez faire sans dépenser beaucoup d’argent ni vous compliquer trop la vie. Il vous suffit de définir ce que vous voulez planter en prenant en compte l’espace dont vous disposez. Un potager urbain ne demande pas trop d’entretien : il vous faudra simplement de temps en temps enlever les mauvaises herbes et vérifier que tout va bien.

 

Les avantages d’avoir un potager urbain

Créer son propre potager ou jardin d’aromates est une activité très satisfaisante qui présente une longue liste de bienfaits. Selon les recherches publiées dans la Nature Public Health Emergency Collection, avoir un potager chez soi peut vous procurer des avantages en matière de loisirs, de santé, d’économies et d’environnement. En outre :

  • Vous éprouverez une grande satisfaction à regarder vos propres plantes pousser.
  • Vous obtiendrez des fruits et des légumes frais, sains et de saison.
  • Vous vous rapprocherez de la nature.
  • Vous économiserez de l’argent.
  • Vous contribuerez à un environnement plus naturel.

Comment réaliser un potager urbain à la maison

 

Créez votre potager urbain étape par étape

Si vous avez une petite terrasse ou un balcon, ou même un mur bien ensoleillé, vous pouvez créer un potager urbain en utilisant quelques astuces simples. Si l’espace est petit, il est préférable d’utiliser des modèles de pots plus verticaux ou des jardinières rectangulaires. Vous pouvez également créer un jardin vertical en fixant au mur des sortes d’étagères.

Plusieurs manuels sur les potagers urbains biologiques offrent des conseils pratiques sur la façon de mettre en place un potager sur votre terrasse :

1. Trouvez le bon endroit.

La zone où vous allez implanter le potager est l’une des décisions les plus importantes que vous aurez à prendre car c’est ce qui déterminera sa réussite ou son échec. Les légumes ont besoin de quelques heures d’ensoleillement direct chaque jour pour bien pousser, ainsi que d’espace et d’une ventilation adéquate. Une terrasse, un balcon ou un petit jardin ensoleillé sont de bonnes options. Pour une rentabilité maximale, choisissez un endroit avec de l’eau courante et un bon drainage.

2. Choisissez les pots.

Il existe de nombreuses possibilités pour créer vos jardinières, vous pouvez même choisir d’acheter une sorte de caisse surélevée que vous pouvez utiliser pour mettre y vos légumes. Quel que soit votre choix, vous devez tenir compte de la taille et de la forme, qui doivent être adaptées aux types de plante que vous souhaitez cultiver.

Gardez à l’esprit que toutes les racines n’ont pas besoin de la même quantité de sol et d’espace. Vous devez vous assurer que le conteneur a une profondeur d’au moins 20-25 centimètres, ce qui est nécessaire pour la plupart des plantes.

Les tomates, les aubergines et les poivrons sont ceux qui ont le plus besoin d’espace, tandis que les herbes comme la menthe, le romarin et le thym, ou les tubercules comme les carottes, les petits radis et les navets en ont moins besoin. Pour obtenir un bon drainage, assurez-vous que le récipient ait un trou de chaque côté, à un doigt de la base.

3. Choisissez votre terre.

Un bon sol est également essentiel pour cultiver un potager urbain, au même titre que le soleil. Par conséquent, plus la qualité de votre sol est élevée, mieux c’est. Vous pouvez acheter un substrat de haute qualité qui contient tout ce dont les plantes ont besoin. De temps en temps, vous devez ajouter des nutriments pour éviter qu’il ne se dessèche complètement.

4. Plantez des graines et des pousses germées.

Il est préférable d’acheter les pousses germées des plantes saisonnières, car elles ne poussent pas toutes de la même façon en hiver et en été. Les pousses germées peuvent être cultivées plus rapidement et plus facilement que les graines.

Vous devez également vous doter d’ustensiles et objets tels que les engrais solubles, les insecticides, les fertilisants et quelques équipements de base : tuyau, sécateur, ciseaux, gants de jardin, etc.

Un potager urbain vous permet d’avoir une alimentation équilibrée mais aussi d’être en contact avec les plantes.

 

Sources :

  • Nature Public Health Emergency Collection