Les échardes sont de petits morceaux de bois, de métal ou de verre très fins qui s’incrustent sous la couche supérieure de la peau, en particulier sur les mains et les pieds. Nous avons tous à un moment donné souffert d’une écharde qui est venue se loger sous la peau et cela peut vite devenir très ennuyeux. Vous ne savez pas comment la retirer ? Nous vous l’expliquons étape par étape et avec des illustrations.

Comment savoir si j’ai une écharde ?

La peau nous donne des indices quand nous avons une écharde. Les principaux signes sont les suivants :

  • Un petit point apparaît sous la peau.
  • Douleur dans la zone où se trouve l’écharde.
  • Rougeur, inflammation et, dans certains cas, pus (cela se produit en présence d’une infection).

Pourquoi est-il important d’enlever les échardes ?

Outre la douleur et l’inconfort, une écharde sous la peau peut provoquer une réaction inflammatoire et même s’infecter si elle n’est pas traitée correctement. Bien que cela ne comporte pas de risque majeur, il faut la retirer dès que possible.

Plus vite on le fait et plus l’écharde reste visible, plus ce sera facile et moins il y aura de risques, surtout s’il s’agit d’une matière organique comme un morceau de bois ou une épine. Dans ce cas, elle peut s’infecter plus rapidement que d’autres éclats de métal ou de verre.

Cependant, si l’écharde est très petite et se trouve dans une zone du corps qui ne représente aucun danger, dans la plupart des cas, elle se désagrégera et tombera toute seule au fur et à mesure que la peau se développera.

De quoi avons-nous besoin pour enlever une écharde ?

Dans la plupart des cas, il suffit d’avoir ces objets :

  • Savon et eau
  • Une pince à épiler
  • Un désinfectant
  • Une aiguille
  • Une loupe

Comment retirer une écharde d’un doigt, étape par étape ?

Avant d’enlever l’écharde, nous devons prendre les précautions nécessaires, comme bien se laver les mains à l’eau et au savon. L’Académie américaine de dermatologie (AAD) conseille de suivre ces étapes :

  • Laver et sécher la zone : avant de toucher l’écharde, nous devons laver la zone affectée avec de l’eau et du savon et bien la sécher en tapotant doucement pour éviter les infections.
  • Utiliser une loupe si l’écharde est très petite : il est possible que l’écharde soit très petite et que vous ne puissiez pas très bien voir dans quelle direction elle a pénétré dans la peau. Une loupe nous aidera à la voir plus facilement.
  • Utiliser une pince à épiler : si une partie de l’écharde dépasse, on peut utiliser une pince à épiler, en stérilisant d’abord le bout avec de l’alcool isopropylique (alcool de pharmacie à 70º-90º). Nous devrons tirer dans la même direction que celle dans laquelle elle est entrée dans la peau, ne jamais appuyer dessus, car nous pourrions la briser en morceaux plus petits et donc plus difficiles à enlever.
  • Utiliser une petite aiguille : dans le cas où l’écharde est enfoncée sous la peau. Nous commencerons par la stériliser avec de l’alcool isopropylique avant de l’utiliser, en brisant doucement la surface de la peau à une extrémité de l’écharde. Poussez délicatement une partie de l’écharde, et une fois qu’une extrémité dépasse, utilisez une pince à épiler pour la retirer doucement.
  • Nettoyer : lorsque l’écharde est sortie, laver avec de l’eau et du savon et sécher en tapotant, sans frotter.
  • Appliquer de la vaseline ou une pommade antibiotique.
  • Mettre un pansement : s’il y a un risque de salir la blessure, il est conseillé de la couvrir.
  • Être à jour du vaccin contre le tétanos.

Quand dois-je aller chez le médecin ?

La plupart des échardes peuvent être enlevées sans problème à la maison, bien que nous ayons parfois besoin de l’aide d’un médecin ou d’un spécialiste. Nous le ferons si l’écharde :

  • Est trop grande et trop profonde.
  • Si elle se trouve sous un ongle et que nous ne pouvons pas l’atteindre.
  • La blessure saigne un peu ou semble infectée. Nous devons être attentifs aux signes tels qu’une légère fièvre, du pus, un gonflement ou une rougeur.
  • Elle est proche de l’œil.
  • La peau est chaude au toucher.

N’oubliez pas qu’en cas de doute quant à l’extraction correcte d’une écharde, vous devez consulter votre médecin ou votre dermatologue.

Sources :

  • Académie américaine de dermatologie (AAD)
  • Medlineplus