Perte d’énergie, sensation d’épuisement ? La fatigue musculaire se manifeste par une impression de faiblesse généralisée. Comment la soulager ? Suivez nos conseils.

 

Qu’est-ce que la fatigue musculaire ?

 

La fatigue musculaire est l’incapacité de poursuivre une activité physique en raison d’un épuisement extrême des fibres musculaires, souvent causé par un entraînement physique intense. Ce problème est très fréquent chez les professionnels et les amateurs de sport, car ils soumettent le corps à un effort musculaire intense, atteignant parfois la limite de leur force. Les experts recommandent à ce stade de : s’arrêter, se reposer et de récupérer.

 

Quels sont les symptômes ?

 

Les symptômes peuvent varier selon la personne, le type d’activité physique et la durée de l’entraînement :

 

– Douleurs articulaires

 

– Douleurs musculaires chroniques, en particulier au niveau de la colonne vertébrale, du bas du dos et des jambes

 

– Faiblesse avérée

 

– Tremblements, crampes et/ou spasmes musculaires

 

– Difficulté à s’arrêter et à attraper quelque chose

 

 

Le traitement conseillé

 

Une étude de l’Unité de physiothérapie et de biomécanique de l’Université de Deusto indique qu’il existe différentes méthodes de récupération post-exercice, comme les moyens physiques, en plus des méthodes physiologiques, nutritionnelles ou pharmacologiques. Les voici en détail :

 

Massage thérapeutique : c’est la technique par excellence en thérapies physiques. Il a une action anti-inflammatoire, favorise la mobilité musculaire, réduit le stress et améliore la fonction immunitaire de l’organisme.

 

Immersions dans l’eau : les bains d’eau froide, et en alternant l’eau froide et l’eau chaude, minimisent la fatigue et accélérent le processus de récupération après l’exercice. De plus, il a été démontré qu’ils réduisent la douleur et améliorent la qualité du sommeil.

 

Bas de contention : le port de bas de contention après l’exercice réduit la douleur musculaire et améliore la force, la puissance et l’agilité musculaire. Portés pendant la course à pied ou l’exercice, ces vêtements peuvent améliorer les performances athlétiques.

 

Hypoxie intermittente : elle consiste à porter un masque à air hypoxique qui simule la préparation en haute montagne avec peu d’oxygène. Ce système améliore la récupération de la fréquence cardiaque et favorise la performance sportive.

 

Soutien nutritionnel : les glucides à indice glycémique élevé doivent être consommés immédiatement après l’activité physique, car ils améliorent la récupération des réserves musculaires de glycogène. Une hydratation adaptée est également vitale.

 

Repos : le repos est nécessaire pour que les muscles se régénèrent et ressentent ainsi les fruits de l’entraînement. Il est nécessaire de dormir au moins 8 heures par jour, bien que parfois l’exercice intense peut exiger plus.

 

Que faut-il prendre en cas de fatigue musculaire ?

 

Les nutriments qui contribuent à améliorer le repos sont les protéines, les acides gras essentiels (oméga 3 et 6), le magnésium, les vitamines B et les antioxydants.

 

Noix : riches en protéines végétales, phosphore et zinc, elles sont adaptées à la fatigue physique. En manger 2 à 3 par jour suffit pour bénéficier de leurs propriétés.

 

Légumineuses : elles apportent de l’énergie grâce aux glucides et aux vitamines du groupe B, entre autres. Il est recommandé aux personnes fatiguées d’en consommer au moins trois fois par semaine.

 

Banane : c’est le fruit le plus riche en magnésium, bien qu’il contienne aussi du potassium, des minéraux essentiels pour détendre les muscles et le bon fonctionnement du cœur.

 

Persil : c’est l’un des aliments les plus riches en vitamine C, en plus de fournir de l’acide folique, du fer et du bêta-carotène.

 

Graines de courge : elles possèdent de nombreux bienfaits pour les sportifs et pour soulager la fatigue physique, grâce à la vitamine E, au sélénium et au zinc et ont une action antioxydante.

 

Agrumes : la vitamine C est l’un des antioxydants les plus puissants. On la trouve dans les légumes qui se mangent crus. Essayez de consommer un agrume à chaque repas.

 

Lorsqu’un état de fatigue apparaît pendant une longue période, il est nécessaire de consulter un médecin pour déterminer qu’il n’y a pas d’autre cause possible.

 

Sources :

 

– La fatiga muscular en los deportistas: métodos físicos, nutricionales y farmacológicos para combatirla, Universidad de Deusto.

– Cuidado con el sobreentrenamiento, Periodismo ULL, Universidad La Laguna, Tenerife.

– Web Botanical Online