Le mal de dents est l’une des douleurs les plus courantes chez les enfants et les adultes et il peut devenir l’un de ces troubles qui, lorsqu’on en souffre, font souffrir tout le corps. Bien qu’il s’agisse d’une douleur localisée en un point précis, sa capacité à apparaître sans prévenir et à entraîner une douleur très intense est très courante. Voici quelques conseils pour savoir comment soulager le mal de dents si vous en souffrez.

Le mal de dents apparaît comme un symptôme clair qu’il se passe quelque chose dans notre cavité buccale, comme un avertissement que quelque chose ne va pas. Cependant, il est souvent impossible de le traiter de façon imminente. Il faut alors attendre d’aller chez le dentiste pour qu’il puisse trouver la cause de cette douleur et y remédier.

Les causes du mal de dents

Le mal de dents peut avoir diverses causes, allant d’une simple carie à une infection buccale des dents ou des gencives elles-mêmes. Les causes les plus fréquentes des maux de dents sont généralement des blessures, qui sont dans la plupart des cas des caries, mais aussi le déchaussement ou la rupture des dents.

Les causes des maux de dents les plus courantes sont :

  • Caries dentaires
  • Traumatismes dentaires (causés par l’usure, une blessure ou une fracture)
  • Blessure au niveau du nerf de la dent (inflammation)
  • Troubles de l’émail
  • Gingivite
  • Parodontite
  • Tartre

Que faire en cas de maux de dents intenses ?  

Les antibiotiques sont généralement la première option lorsqu’un mal de dents intraitable se produit. Toutefois, c’est le dentiste qui doit prescrire les antibiotiques ou, à défaut, le médecin de famille. En ce sens, l’Association dentaire américaine, par le biais de sa publication « Journal of the American Dental Association », a publié en 2019 une information selon laquelle les antibiotiques utilisés pour stopper les infections bactériennes n’aident pas toujours à atténuer la douleur.

D’autre part, une étude recueillie par la Bibliothèque nationale de médecine des États-Unis (INCB) indique dans ses conclusions que l’utilisation d’antibiotiques doit être liée à l’origine bactérienne de l’infection et être approuvée par un médecin de soins primaires ou prescrite par le dentiste lui-même, précisant que « les antibiotiques n’améliorent pas la douleur dentaire et ne devraient jamais être le seul traitement ».

Remèdes maison contre les maux de dents

Si vous n’avez pas encore pu consulter votre dentiste, il existe des remèdes maison contre les maux de dents qui peuvent vous aider à les calmer, du moins de façon temporaire, jusqu’à ce que votre dentiste les diagnostique et applique le traitement définitif. Voici quelques-uns des plus simples :

  • APPLIQUEZ DU FROID : le froid vous aidera à réduire l’inflammation. Vous ne devez pas l’appliquer directement sur la dent, mais sur la joue avec une gaze qui vous protège et empêche de vous brûler la peau.

 

  • ÉVITEZ CERTAINS ALIMENTS : si une dent vous fait mal, vous devez varier votre alimentation. Il vous faudra éviter les aliments trop durs et trop sucrés. De plus, pour que la douleur n’augmente pas, lorsque vous mangez quelque chose, essayez de faire en sorte que la boisson et la nourriture soient à température ambiante, ni froide ni chaude. Sinon, votre douleur augmentera.

 

  • UTILISEZ DU FIL DENTAIRE : pour éviter que les restes de nourriture ne stagnent à proximité d’une dent douloureuse, l’utilisation du fil dentaire est essentielle, car cela empêchera les restes de nourriture d’exercer une pression plus forte sur la dent et ainsi de ne pas augmenter la douleur.

 

  • FAITES DES BAINS DE BOUCHE : une façon de désinfecter la zone et de réduire l’inflammation consiste à faire des bains de bouche plusieurs fois par jour avec de l’eau tiède et du sel.

 

  • UTILISEZ DES ANTISEPTIQUES ET DES SPRAYS : les sprays et les antiseptiques peuvent être très utiles pour soulager les maux de dents. Vous pouvez les acheter dans une pharmacie, où on vous conseillera sur le type le plus adapté à votre douleur.

 

  • MAINTENEZ UNE BONNE HYGIÈNE DENTAIRE : la prévention est toujours le meilleur remède et, même si c’est déjà trop tard quand la douleur est là, il est très important de toujours maintenir une bonne hygiène dentaire, en sachant bien se laver les mains après les repas et en utilisant du fil dentaire.

 

  • PRENEZ DE LA PROPOLIS : la propolis réduit la sensibilité dentaire et a une action antibactérienne et anti-inflammatoire. Vous pouvez l’appliquer avec une gaze ou un coton sur la dent douloureuse.

 

Il est important de se rappeler que si le mal de dents est très intense et dure plus de deux jours, provoquant une gêne au niveau des oreilles, une douleur en ouvrant la bouche ou une fièvre constante, il est conseillé de prendre rendez-vous avec un dentiste dès que possible.

Enfin, il est très important de savoir comment avoir une bouche saine, en maintenant des mesures d’hygiène quotidiennes qui peuvent être la meilleure prévention pour éviter les blessures qui provoquent de la douleur.

 

Sources :