Le nez bouché est le principal symptôme de la sinusite. Cette infection (généralement causée par un rhume) provoque le gonflement des voies nasales, ce qui bloque le mucus. Malgré l’inconfort, il ne s’agit pas d’une affection grave et elle disparaît généralement en quelques semaines.

Plus de 90 % des bactéries, champignons et virus qui affectent notre santé pénètrent dans l’organisme par les voies nasales.

La sinusite est une infection et une inflammation de la muqueuse paranasale. Il s’agit d’une maladie courante qui touche plus de 200 millions de personnes dans le monde.

 

Qu’est-ce que la sinusite ?

La sinusite est une infection des sinus qui se produit lorsque les cavités nasales sont infectées, gonflées et enflammées. On l’appelle généralement rhinosinusite.

Elle est généralement causée par un virus et persiste souvent même après la disparition des autres symptômes des voies respiratoires supérieures.

La sinusite peut être aiguë (moins de trois semaines), subaiguë (entre trois semaines et trois mois) ou chronique (plus de trois mois).

 

Les différences entre rhinite et sinusite

La rhinite survient lorsque vous inhalez un produit auquel vous êtes allergique et que l’intérieur de votre nez s’enflamme et gonfle, selon l’Organisation mondiale de la santé.

La sinusite, quant à elle, est une inflammation de la paroi interne des sinus. Un sinus bloqué est généralement causé par un simple rhume.

Cependant, la rhinite (allergique) et la sinusite sont liées l’une à l’autre, car la première provoque l’obstruction du nez et, à son tour, l’obstruction des sinus.

 

Les symptômes de la sinusite

    • Inflammation et écoulement nasal (et vers la gorge)
    • Voix congestionnée
    • Douleur dans les joues, les yeux, le nez et le front
    • Réduction de l’odorat et du goût
    • Douleur à l’oreille, à la bouche et à la gorge
    • Toux et légère fièvre

 

Les causes de la sinusite

Le mucus circule sans difficulté dans les sinus, mais lorsque, pour une raison quelconque, il s’y accumule, les bactéries et autres micro-organismes s’y développent et provoquent cette infection.

La sinusite peut être causée par :

    • Les poils des sinus (cils) n’éliminent pas correctement le mucus.
    • Trop grande production de mucus (en raison d’un rhume ou d’une allergie).
    • Vous avez une cloison nasale déviée qui bloque son ouverture.
    • Vous abusez des sprays (les décongestionnants nasaux ne doivent être utilisés que pendant une courte période).

 

Comment soulager naturellement la sinusite

 

Traitement naturel de la sinusite

Il existe des remèdes qui peuvent aider à prévenir, soulager les symptômes et accélérer la guérison de la sinusite :

1. Pot Neti.

Il s’agit d’un récipient conçu pour rincer les deux narines. Il contient un traitement préventif à base d’eau en bouteille et d’un peu de sel. Il est largement utilisé en Asie.

2. Eau chaude.

Trempez un linge dans de l’eau chaude, si vous souffrez déjà de sinusite. Essorez-le et appliquez-le sur votre visage plusieurs fois par jour. Vous remarquerez que la congestion est soulagée.

3. Hydratation.

Buvez au moins deux litres d’eau par jour. Il est préférable de le faire en dehors des repas, afin que le mucus soit moins épais.

4. Vitamine C.

C’est un puissant antihistaminique qui améliorera le gonflement nasal, l’écoulement nasal et la congestion. Vous pouvez le trouver dans les poivrons, les kiwis et les agrumes.

5. Vitamine B5.

Elle est parfaite pour combattre l’inflammation et est également un antihistaminique. On la retrouve dans les champignons, le foie, les légumineuses, le saumon et le riz complet.

6. Oméga-3.

Ces acides gras sont anti-inflammatoires. On les retrouve en grandes quantités dans les poissons gras, les noix et l’huile d’olive. N’abusez pas des oméga-6 (charcuteries, porc, bœuf, margarines…), car ils peuvent être pro-inflammatoires.

7. Huiles essentielles.

L’Université d’Innsbruck (Australie) a constaté que l’ajout de quelques gouttes d’huile d’eucalyptus, de romarin, de lavande ou de pin dans l’humidificateur stimule les cils nasaux, mobilise le mucus et réduit l’inconfort.

8. Pépins de pamplemousse.

L’Université du Texas a montré que son extrait (en spray nasal) agit comme un antibiotique et un agent antibactérien.

9. Sirop de Boldo.

Il est riche en cinéol, un composé antibactérien qui lui donne cette odeur. Ajoutez 20 g de feuilles de boldo séchées à 1/2 litre d’eau, et versez 250 g de sucre brun ou de miel.

10. Infusion de thym.

En l’absence de contre-indication, buvez trois tasses par jour d’une infusion avec une cuillère à café de fleurs séchées par tasse. Cette herbe est un antibiotique naturel connu.

 

Si la sinusite est récurrente, arrêtez-la ou soulagez-la en changeant certaines habitudes. Ajoutez plus de légumes à votre alimentation, évitez l’utilisation régulière de décongestionnants nasaux et ne mettez pas le chauffage trop fort.

Si les symptômes durent plus longtemps ou si d’autres symptômes supplémentaires apparaissent, consultez un spécialiste.

 

Sources :