Les nouveaux variants du SARS-Cov2, comme Omicron et Delta, sont hautement transmissibles et, outre le maintien des mesures de précaution pour prévenir la transmission, les tests antigéniques rapides constituent un bon outil de prévention. Toutefois, il faut savoir comment, quand et quels sont ceux qu’on peut utiliser.

Par le Dr Pedro L. González, spécialiste en médecine préventive et en santé publique et journaliste scientifique

 

Qu’est-ce qu’un test antigénique ?

Un test antigénique rapide détecte les protéines du SARS-CoV-2, le virus à l’origine du COVID-19, dans un échantillon.

Le test de la réaction en chaîne par polymérase, ou test PCR, est différent. Il détecte le matériel génétique du virus. Les échantillons PCR sont collectés par des agents de santé qualifiés, puis sont traités en laboratoire.

 

 

Fiabilité

Cependant, les tests antigéniques rapides ne sont pas aussi fiables que les tests PCR. Vous êtes plus susceptible d’obtenir des faux négatifs (le test indique que vous n’avez pas le COVID-19 alors que vous l’avez), ou des faux positifs (le test dit que vous l’avez alors que vous ne l’avez pas).

Selon le Centre européen de contrôle des maladies (ECDC), les tests antigéniques rapides sont utiles :

  • Si vous voulez vérifier rapidement si vous avez le COVID-19. Par exemple, vous voulez organiser une réunion de famille à laquelle participeront de nombreuses personnes âgées et vulnérables, et vous voulez assurer leur sécurité.
  • Vous pouvez également utiliser un test antigénique rapide si vous avez des symptômes du COVID-19 et que vous ne pouvez pas faire immédiatement un test PCR.

 

Comment faire correctement un test antigénique

Pour réaliser les tests, il est préférable de suivre exactement les instructions pour obtenir un résultat fiable :

  1. Selon le type de test, vous devrez prélever un échantillon de sécrétions nasales ou de salive, que vous plongerez dans une solution chimique. L’écouvillon (l’extrémité souple qui est insérée dans le nez) doit être introduit dans les deux narines sur au moins 2 cm et tourné cinq fois.
  2. Une fois que vous avez recueilli l’échantillon, passez à la solution chimique et placez 3 ou 4 gouttes dans le dispositif indicateur, selon le fabricant. N’en rajoutez pas pour avoir plus de chance.
  3. Ensuite, placez cette solution chimique contenant votre échantillon dans un dispositif indicateur, semblable à un test de grossesse.
  4. Il y a deux lignes de couleur à rechercher. L’une est un C (le contrôle). Il vous indique si le test fonctionne correctement. L’autre est un T (test) ou un Ag (antigène). Et c’est la combinaison de ces éléments qui donne le résultat :
      • Si la ligne de couleur C apparaît et que la ligne T n’apparaît pas, votre résultat est négatif (il est peu probable que vous ayez le COVID-19). Si vous n’avez aucun symptôme, félicitations ! Mais si vous en avez : faites un test PCR pour être sûr. En attendant, évitez tout contact avec d’autres personnes.
      • Si les lignes C et T apparaissent, votre résultat est positif. Faites dès que possible un test PCR pour le confirmer et, en attendant, confinez-vous chez vous.
      • Si la ligne de couleur C n’apparaît pas, le test est invalide. Le kit de test est peut-être périmé ou vous n’avez peut-être pas effectué le test correctement.

 

7 conseils pour obtenir un résultat fiable avec les tests antigéniques

Selon les organismes internationaux, voici ce à quoi il faut faire attention lors d’un test antigénique :

  1. La précision des tests antigéniques rapides est améliorée si vous les effectuez lorsque vous présentez des symptômes ou dans les sept jours suivant une exposition possible.
  2. Vérifiez la date d’expiration. N’utilisez pas un test périmé.
  3. Certains tests doivent être laissés à température ambiante pendant 30 minutes avant d’être utilisés. Planifiez-le à l’avance.
  4. Si vous utilisez un écouvillon nasal, mouchez-vous avant de prélever l’échantillon. Si vous utilisez un test de salive, ne mangez pas et ne buvez pas 10 minutes avant de prélever l’échantillon.
  5. Pour éviter de contaminer l’échantillon, vous devez vous laver les mains et effectuer le test sur une surface propre et plane.
  6. Ne touchez jamais l’extrémité de l’écouvillon, car cela le contaminerait.
  7. Lisez les résultats au moment exact recommandé. Par exemple, les instructions peuvent vous demander de lire le résultat au plus tôt 15 minutes après avoir ajouté la solution et au plus tard 20 minutes. Après 20 minutes, le résultat peut ne plus être exact.

 

L’Union européenne (UE) recommande uniquement l’utilisation de tests ayant une spécificité (capacité à détecter les vrais négatifs) minimale de 97 % et une sensibilité (capacité à détecter les vrais positifs) de 90 %. Une liste des tests les plus fiables a été publiée dans le bulletin d’Eurosurveillance.

 

Sources :

  • Options pour l’utilisation des tests antigéniques rapides pour le COVID-19 dans l’UE/EEE – première mise à jour. European Centre for Disease Prevention and Control
  • Détection d’antigènes dans le diagnostic de l’infection par le SARS-CoV-2. Interim guidance. 6 October 2021. World Health Organization
  • Évaluation comparative de la sensibilité de 122 tests de diagnostic rapide marqués CE pour l’antigène du SARS-CoV-2. Scheiblauer Heinrich, et al. Germany, September 2020 to April 2021. Euro Surveill. 2021; 26(44):pii=2100441. https://doi.org/10.2807/1560-7917.ES.2021.26.44.2100441