Avoir la diarrhée après avoir mangé ou bu un aliment en mauvais état peut ruiner nos vacances, surtout si nous sommes dans un pays lointain. Nous vous expliquons en quoi consiste ce problème digestif, quels sont ses symptômes et quel traitement vous pouvez suivre.

 

Qu’est-ce que la diarrhée du voyageur ?

 

La diarrhée du voyageur est un trouble du tube digestif qui se manifeste souvent par des selles molles et des crampes abdominales. Elle est liée à toute situation dans laquelle le système immunitaire n’est pas habitué à certains pathogènes intestinaux.

 

Elle peut survenir après avoir mangé des aliments ou bu de l’eau contaminée. La diarrhée du voyageur est généralement due à la présence d’un agent infectieux, qui comprend plusieurs bactéries (Escherichia coli, suivie de Campylobacter jejuni, Shigella spp. et Salmonella), des parasites (Giardia, Crytosporidium, Cyclospora) et des virus (norovirus et rotavirus) responsables des intoxications alimentaires.

 

Les pathogènes bactériens et viraux ont une période d’incubation de 6 à 72 heures. On parle de diarrhée lorsqu’il y a plus de trois selles liquides ou aqueuses sur une période de 24 heures, de trois à sept jours.

 

Le risque de contracter la diarrhée du voyageur dépend, dans une large mesure, du pays où nous allons voyager. Le risque se divise en trois degrés : faible, intermédiaire et élevé.

 

Pays à faible risque : États-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Japon et pays d’Europe du Nord et de l’Ouest.

 

Pays à risque intermédiaire : Afrique du Sud et certaines îles des Caraïbes.

 

Pays à haut risque : Afrique, Mexique, Amérique centrale et Amérique du Sud, la plupart des pays d’Asie.

 

Les symptômes de la diarrhée du voyageur

 

La diarrhée du voyageur commence en général de façon soudaine pendant le voyage ou peu après le retour à la maison. Dans la plupart des cas, les symptômes s’atténuent après environ deux jours sans traitement. Les plus courants sont :

 

– Apparition soudaine de trois selles liquides ou plus par jour

 

– Besoin urgent de déféquer

 

– Crampes et douleurs abdominales

 

– Nausées

 

– Vomissements

 

– Fièvre

 

Dans les cas les plus graves, une déshydratation, des vomissements persistants, des selles sanglantes et de fortes douleurs abdominales peuvent survenir.

 

 

 

 

Prévention de la diarrhée du voyageur

 

Les aliments et les boissons considérés comme dangereux comprennent les salades, les fruits non pelés, les produits laitiers non pasteurisés et l’eau du robinet. Les experts nous rappellent certaines mesures préventives lorsque nous sommes loin de chez nous :

 

Se laver les mains : une bonne hygiène prévient la propagation des germes. Nous pouvons utiliser du savon et de l’eau ou des désinfectants à base d’alcool pour les mains après être allé aux toilettes et avant de manger.

 

Manger des aliments chauds : les aliments doivent être bien cuits et servis chauds. Évitez les aliments servis à température ambiante, provenant de vendeurs ambulants, de viande ou de poisson crus.

 

Boire de l’eau en bouteille : ne pas boire de l’eau du robinet, seulement de l’eau en bouteille (bien fermée et scellée) et éviter la glace lorsque l’on ne sait pas d’où elle vient.

 

Avant de voyager dans certains pays, il est conseillé de consulter un médecin afin de savoir s’il est nécessaire de se faire vacciner avant de partir.

 

Traitement de la diarrhée du voyageur

 

Si la diarrhée est légère, elle disparaît généralement au bout de cinq jours environ. Il est préférable de boire beaucoup de liquides pour prévenir la déshydratation, car cela entraîne une perte importante de liquides et d’électrolytes.

 

Si elle est modérée, c’est-à-dire qu’elle interfère dans les activités prévues et que les symptômes dépassent cinq jours, nous devons prévenir la déshydratation avec des liquides et nous aider avec une solution de réhydratation orale. Si le médecin le juge nécessaire, nous envisagerons de prendre un antibiotique.

 

Si la diarrhée est grave et débilitante, le médecin peut prescrire des antibiotiques et nous recommander de rester hydratés avec beaucoup de liquides. Il faut accorder une attention particulière aux nourrissons et aux jeunes enfants.

 

Comme vous pouvez le constater, avec des recommandations simples et sensées, nous pouvons éviter de contracter la diarrhée du voyageur et profiter d’un voyage d’une manière saine, calme et harmonieuse.

 

Sources :

 

  • Mayo Clinic
  • Centers for Disease Control And Prevention (CDC)