Se lever au milieu de la nuit pour aller aux toilettes peut être gênant et nous fatiguer. Parfois, en réduisant la consommation de liquides le soir, nous pouvons éviter ce problème. D’autres fois, cependant, cela peut indiquer une maladie plus grave. Découvrez si c’est votre cas.

Le fait d’avoir envie de beaucoup uriner la nuit (ce que l’on connaît médicalement sous le nom de nycturie) peut cacher une anomalie dans l’organisme. Mais pas toujours.

Des recherches récentes suggèrent qu’il pourrait s’agir d’un symptôme d’hypertension. Il peut également s’agir d’une production excessive d’urine la nuit ou d’une faible capacité vésicale.

Parfois, cependant, en changeant quelques habitudes dans notre routine, nous pouvons éviter de nous réveiller pour aller aux toilettes. Boire plus d’eau le matin que le soir, réduire la consommation de café ou faire plus d’activité physique sont des remèdes qui peuvent mettre fin à la nycturie.

 

Nycturnie ou nocturie, qu’est-ce que c’est ?

La nycturie est définie comme l’interruption du sommeil une ou plusieurs fois pendant la nuit pour uriner, selon l’International Continence Society. Il ne s’agit pas d’une affection mais d’un symptôme (ou non) indiquant que quelque chose ne fonctionne pas correctement dans le corps.

Bien que relativement rare chez les jeunes adultes, la prévalence passe de 80 à 90 % chez les hommes et les femmes à l’âge de 80 ans.

En perturbant le sommeil, la nycturie peut entraîner une somnolence diurne, des symptômes dépressifs, des dysfonctionnements cognitifs et une diminution du sentiment de bien-être et de la qualité de vie. Elle est également associée à un risque accru de morbidité, voire de mortalité.

 

Je me lève plusieurs fois pendant la nuit pour uriner

Se lever fréquemment pour uriner pendant la nuit peut indiquer un problème de santé.

Selon une étude de l’Association européenne de cardiologie, la consommation de sel et l’hypertension artérielle peuvent être liées à un plus grand nombre de voyages aux toilettes pour uriner alors que vous devriez être en train de dormir.

En cas de consommation excessive de sel, l’organisme peut retenir des liquides. Cette rétention peut être associée à une pression artérielle élevée et entraîner une augmentation des mictions au milieu de la nuit.

Cependant, l’hypertension artérielle n’est pas la seule cause potentielle de la nycturie. Il existe trois autres causes possibles pour lesquelles vous pouvez passer du temps aux toilettes alors que vous devriez être au lit.

 

Les causes possibles de la nycturie

1. La polyurie nocturne.

C’est-à-dire produire plus d’urine la nuit. Il s’agit d’un syndrome dans lequel le rapport habituel jour/nuit de la production d’urine est modifié, selon la Société américaine de néphrologie. Les patients atteints de polyurie nocturne produisent plus de 33 % de leur urine quotidienne pendant la nuit.

L’insuffisance cardiaque, les maladies neurologiques (Parkinson et Alzheimer), les maladies rénales et l’apnée obstructive du sommeil peuvent provoquer une polyurie nocturne.

2. La vessie ne peut pas contenir la quantité d’urine.

La capacité de la vessie nocturne est faible. Les infections et les inflammations peuvent obliger à vider la vessie fréquemment la nuit. En outre, une vessie hyperactive peut entraîner une faible capacité vésicale nocturne.

Un rapport publié dans la revue British Medical souligne que de nombreuses personnes atteintes de nycturie sont affectées à la fois par une polyurie nocturne et une faible capacité vésicale nocturne. Dans les deux cas, on diagnostique une nycturie mixte.

3. Ne pas dormir profondément.

Certaines personnes urinent souvent la nuit parce qu’elles se réveillent plus souvent qu’elles ne le devraient. Cela n’a rien à voir avec la santé de la vessie. Dans ces cas, ce n’est pas le besoin d’uriner qui les réveille, mais un trouble du sommeil.

 

Le traitement de la nycturie

    • Parlez-en à un médecin.

Si vous pensez souffrir de nycturie, le médecin peut vous demander de tenir un journal des mictions (pour y noter ce que vous buvez et urinez) pour en trouver la cause.

    • Réduisez votre consommation de sel.

Si l’hypertension artérielle est à l’origine de la nycturie, votre médecin peut vous recommander de surveiller votre consommation de sel et de faire plus de sport.

    • Limitez l’alcool.

S’il n’y a pas de problème sous-jacent à traiter, réduire la consommation d’alcool à l’approche de l’heure du coucher peut aider à soulager la nycturie.

    • Buvez de l’eau le matin.

Essayer de boire plus d’eau le matin que le soir peut aider. De même, réduire la consommation de café peut suffire car la caféine irrite la vessie.

 

Comme vous pouvez le constater, se lever plusieurs fois pour aller aux toilettes alors que l’on devrait se reposer n’est pas forcément le symptôme d’une maladie.

Parfois, en modifiant certaines de nos habitudes de vie, nous pouvons mettre fin à la nycturie de manière naturelle. Toutefois, avant de tirer vos propres conclusions, la meilleure chose à faire est de demander conseil à un médecin.

 

Sources :