Toute vérité ne serait pas bonne à dire. C’est assurément vrai.  Et pourtant est-il possible de prendre une bonne décision sans elle ? Assurément non. Alors, exerçons-nous à faire le tri entre les deux types de vérités pour ne pas étouffer les vérités utiles, notamment pour tous.