Ce test médical indolore, simple et sûr enregistre l’activité électrique du cœur et est capable de détecter d’éventuelles maladies cardiaques. De plus, il offre des données précieuses sur le fonctionnement de notre cœur. Voici les clés pour en déchiffrer les résultats.

 

Qu’est-ce qu’un électrocardiogramme ?

 

Un électrocardiogramme (ECG) est un test simple utilisé pour détecter les signes de diverses maladies cardiovasculaires.

 

Il enregistre l’activité électrique du cœur créée à chaque battement, au moyen de petits électrodes collés sur la poitrine, les bras et les jambes d’une personne.

 

L’appareil qui permet d’obtenir l’électrocardiogramme est un électrocardiographe. Il mesure et fait une représentation graphique des ondes qui représentent les stimuli électriques des auriculaires et des ventricules.

 

L’électrocardiogramme d’une personne en bonne santé donne un schéma particulier, donc s’il montre quelques variations, cela peut signifier un problème.

À quoi sert un électrocardiogramme ?

 

C’est un test essentiel pour la détection et l’analyse des arythmies, l’étude des maladies cardiaques et il est particulièrement utile dans les épisodes aigus de maladies coronariennes, comme l’infarctus aigu du myocarde. Les ECG sont rapides, sûrs et ne causent aucun inconfort à la personne. Avec ce test, le médecin peut :

 

  1. Vérifier le rythme cardiaque
  2. Détecter des problèmes cardiaques : crise cardiaque récente ou en cours, rythmes cardiaques anormaux (arythmies), obstruction de l’artère coronaire, zones du muscle cardiaque endommagé, élargissement du cœur (péricardite), mauvaise circulation.
  3. Découvrir des affections non cardiaques comme des déséquilibres électrolytiques et des maladies pulmonaires.
  4. Surveiller le rétablissement à la suite d’une crise cardiaque, l’évolution d’une maladie cardiaque ou l’efficacité de certains médicaments pour le cœur ou d’un stimulateur cardiaque.

 

Comment lire un électrocardiogramme ?

 

Chaque battement du cœur est déclenché par une impulsion électrique générée dans le cœur. L’électrocardiogramme enregistre le temps et l’intensité de ces signaux.

 

L’ECG est également appelé « électrocardiogramme standard à 12 dérivations » parce qu’il recueille des informations provenant de 12 régions différentes du cœur.

 

Les électrodes placées sur le corps (généralement 10) dessinent un graphique d’ondes qui forment des motifs correspondant à chaque phase électrique des battements du cœur.

 

Le médecin recherchera une fréquence cardiaque régulière et uniforme et une fréquence cardiaque comprise entre 50 et 100 battements par minute. Un rythme cardiaque plus rapide, plus lent ou irrégulier vous donne des indices sur la santé de votre cœur.

 

Si le personnel de santé découvre une anomalie dans un électrocardiogramme, il peut demander des examens supplémentaires pour déterminer si un traitement est nécessaire.

 

Sources :

 

WebMD

 

Heart and Stroke Foundation of Canada

 

Mayo Clinic