De nombreuses femmes cessent de s’entraîner pendant leurs règles. Mais il n’y a aucune raison de le faire. Il est prouvé que l’exercice physique aide à soulager les symptômes menstruels, à remonter le moral et à améliorer le bien-être. Apprenez à adapter vos séances d’entraînement pendant vos règles.

Nous n’avons pas toujours l’impression d’avoir l’énergie nécessaire pour faire de l’exercice. Parfois, nous préférons rester sur le canapé avec une couverture et regarder un film.

C’est tout à fait normal, notamment parce que nous sommes des personnes cycliques. En d’autres termes, nous sommes influencées par les hormones de nombreuses façons, mais nous devons apprendre à en tirer le meilleur parti.

Ce n’est pas la même chose de s’entraîner quand on a ses règles que quand on est en période d’ovulation. C’est pourquoi il est important de tenir compte de votre cycle menstruel lorsque vous faites de l’exercice.

 

Est-il bon de faire de l’exercice pendant les règles ?

 

Cycle menstruel et entraînement

Le cycle menstruel se divise en quatre phases, au cours desquelles nous nous sentons différentes :

1. Phase menstruelle

Il s’agit de la phase de saignement, au cours de laquelle nous nous sentons plus fatiguées et pouvons ressentir des gênes. En outre, la perte de sang entraîne une diminution de l’hémoglobine et une baisse de l’oxygène dans les muscles. Il est conseillé de ralentir le rythme et de faire du yoga ou du stretching.

2. Phase folliculaire

Il s’agit de la phase entre les menstruations et l’ovulation. Les œstrogènes augmentent et nous avons plus d’énergie. Vous pouvez faire des exercices de musculation et profiter de cette phase pour améliorer vos performances. De courtes séances de haute intensité (HIIT) ou avec des changements de rythme sont recommandées.

3. Phase d’ovulation

Nous avons un maximum d’énergie, il est donc temps de battre notre propre record. C’est le moment d’augmenter les charges et de stimuler davantage les muscles. En respectant toutefois la technique. Des exercices de cardio et de musculation sont recommandés.

4. Phase menstruelle

Les œstrogènes ont diminué et la progestérone (hormone calmante) augmente. L’énergie diminue et nous pouvons ressentir moins d’endurance dans les entraînements les plus exigeants. Des séances de cardio léger continu, de Pilates ou de yoga sont recommandées.

 

S’entraîner pendant ses règles est-il bon ou mauvais ?

S’entraîner pendant ses règles n’est pas une mauvaise chose. Il n’y a aucune raison de ne pas faire d’exercice pendant vos règles. L’important est d’écouter son corps et de lui donner ce qu’il veut.

Lorsque nous sommes fatigués, nous pouvons opter pour des entraînements plus « légers ». Et lorsque nous ressentons plus de vitalité, nous pouvons choisir des séances plus vigoureuses.

Nous devrions également être plus conscients de nos menstruations et nous y adapter afin de tirer le meilleur parti de nos séances d’entraînement.

L’exercice est essentiel pour une bonne santé menstruelle, alors essayez de rester active.

 

Les avantages de l’exercice pendant les menstruations

Suivre une routine d’entraînement peut aider à soulager certains des désagréments courants qui accompagnent les menstruations.

Voici cinq avantages à faire de l’exercice pendant vos règles :

1. Diminue les symptômes

La pratique régulière d’exercices d’aérobic contribue à réduire les symptômes courants du syndrome prémenstruel (fatigue et sautes d’humeur).

2. Favorise le bien-être

Le sport procure une poussée d’endorphines, qui contribue à améliorer l’humeur. En outre, ces hormones agissent comme un antidouleur naturel.

3. Aide à gagner de la force

L’université d’Umea (Suède) a découvert que les deux premières semaines du cycle menstruel (le premier jour est le premier jour des règles) peuvent favoriser des gains plus importants en matière de force et de puissance, en raison de niveaux plus faibles d’hormones féminines.

4. Améliore l’humeur

Faire de l’exercice à ce moment-là peut améliorer l’humeur et augmenter la circulation. Cela soulage également les crampes et les maux de tête.

5. Soulage la douleur

L’exercice, comme la marche rapide, aide à réduire les symptômes de la dysménorrhée (douleur de l’utérus pendant les menstruations).

 

Comme vous pouvez le constater, l’exercice régulier est bénéfique pour le corps et l’esprit à tout moment, même les jours de règles. Il n’y a aucune raison de sauter vos séances d’entraînement pendant vos règles.

Continuez à faire de l’exercice, mais réduisez l’intensité, surtout si vous vous sentez fatiguée. Variez vos entraînements, prenez le temps de récupérer et appréciez ce que vous êtes capable de faire.

 

Sources :

  • Wikström-Frisén, L. (2016). Entraînement et hormones chez les femmes physiquement actives : avec et sans utilisation de contraceptifs oraux (PhD dissertation, Umeå universitet). Retrieved from http://urn.kb.se/resolve?urn=urn:nbn:se:umu:diva-124842
  • Peut-on faire de l’exercice pendant ses règles ? Medically reviewed by Valinda Riggins Nwadike, MD, MPH — Written by Sara Lindberg — Updated on September 17, 2018.
  • https://www.healthline.com/health/exercise-during-period
  • Comment s’entraîner en fonction de notre cycle menstruel. Patry Jordan. Clara nº353. 2021. RBA Revistas.