Les émotions sont notre mémoire la plus primitive, celle qui nous permet instantanément de reconnaître une situation déjà vécue (avec émotion) et de réagir. Mais à la longue nous avons tendance à amplifier, minimiser, catastropher, diaboliser, ou tout simplement à ne plus être capables de prendre du recul. D’où l’importance de relever la tête pour prendre le temps de reconsidérer les faits.