Ressentez-vous parfois un désir insatiable de manger du chocolat ? Il se peut que la faim que vous ressentez soit plus émotionnelle que réelle. Nous avons identifié certaines des causes des envies de sucre (ou food craving), ce qui vous aidera à calmer ces envies et à tirer un trait sur les aliments caloriques et malsains.

 

Qu’est-ce que le food craving ?

 

Les psychologues définissent le food craving comme un désir irrésistible de manger un certain type d’aliment à un moment donné. Ce produit est généralement savoureux en bouche et dense en énergie, c’est à dire avec une forte teneur en sucres et en graisses.

Il ne faut pas confondre le food craving avec l’idée d’avoir réellement faim. Quand nous sommes vraiment affamés, n’importe quel aliment peut satisfaire notre appétit. Tandis que lorsque nous ressentons une envie irrésistible, nous avons tendance à avoir envie de chocolat, de pâtisseries ou d’une collation peu saine.

Ce désir ne répond à aucune fonction biologique mais est plutôt associé à un appétit compulsif. Selon une étude de l’Institut des Sciences du Comportement de Séville, le food craving est associé à des humeurs négatives (culpabilité, anxiété et dépression), ainsi qu’à des situations stressantes.

 

 

L’envie de nourriture sucrée

 

Bien que les fringales varient grandement et dépendent de nombreux facteurs individuels, elles peuvent souvent nous amener à choisir des aliments plus caloriques et qui contiennent des graisses saturées, par exemple :

– Le chocolat : lorsque nous ressentons une fringale, il y a une baisse du taux de glucose dans le corps, ce qui nous incite à consommer des doses de sucre. Les aliments sucrés sont digérés facilement et plus rapidement.

– Les frites : la consommation de glucides transformés, comme le pain blanc ou les frites, peut avoir un effet apaisant sur l’organisme en augmentant le taux de sérotonine, un neurotransmetteur qui aide à réguler l’appétit et l’humeur.

 

Les causes des fringales

 

Dans le food craving, le désir de manger un aliment répond davantage à un message du cerveau sur ce que nous ressentons qu’à celui de l’estomac qui nous « dit » que nous avons faim ou que nous avons un besoin spécifique de nutriments.

Selon le Conseil européen d’information sur l’alimentation (Eufic), la plupart d’entre nous, hommes et femmes, avons connu une sorte de fringale à un moment donné de notre vie.

Les théories de base qui pourraient expliquer le food craving sont :

Être au régime : dans un régime restrictif, l’organisme demande les nutriments de ces « aliments interdits » qu’il ne peut ingérer, ce qui l’incite à vouloir en consommer davantage.

Les nerfs : lorsque nous souffrons d’un niveau de stress élevé, nous avons besoin d’énergie et nous avons donc envie de plus de glucides, car ils ont la capacité de nous en procurer rapidement.

La faim émotionnelle : certaines personnes se sentent vides et essaient de combler ce vide avec de la nourriture. Il s’agit généralement de personnes insatisfaites de leur vie, qui ont une faible estime de soi, des problèmes relationnels et qui ont besoin de compenser d’une façon ou d’une autre.

Le consumérisme : la société actuelle, qui incite à acheter et à dépenser pour être heureux, favorise le développement de ce type d’affection. De nombreuses publicités nous incitent quotidiennement à « nous offrir un caprice » ou à « nous faire plaisir » de manière immédiate et superficielle.

 

La différence entre les fringales et la faim réelle

 

Apprendre à reconnaître la différence entre une fringale et la faim peut nous aider à identifier la cause d’un estomac vide, à rejeter les caprices malsains et à opter pour une option plus bénéfique.

Quand s’agit-il d’une fringale ?

– On pense au chocolat, aux sucreries et aux aliments gras, liés à l’idée de plaisir.

– Elle est causée, la plupart du temps, par des sentiments négatifs.

– Au début, manger cet aliment vous procure un sentiment de bien-être, mais ensuite vous vous sentez coupable.

– Elle augmente pendant la grossesse et le cycle menstruel de la femme.

– Elle peut être plus intense si nous sommes au régime, surtout si nous avons renoncé à nos aliments préférés.

– Elle passe avec le temps.

Quand s’agit-il d’une vraie faim ?

– Elle apparaît lorsque nous n’avons pas mangé depuis quelques heures.

– Elle peut causer des maux de tête ou une sensation d’épuisement.

– Nous avons envie de n’importe quel aliment qui pourrait nous rassasier.

– Elle peut être satisfaite avec un repas sain.

– Elle ne passe pas avec le temps.

 

Comment contrôler les fringales ?

 

Les fringales peuvent nuire à nos efforts pour contrôler notre poids et mener à la suralimentation. Cependant, nous pouvons apprendre à les contrôler :

– Aliments sains et rassasiants : au lieu de vous habituer à manger des aliments riches en sucre et en graisses, emportez toujours avec vous des fruits, des fruits secs ou des sandwiches végétaux.

– Evitez les tentations : n’achetez pas les aliments que vous ne pouvez pas manger. Ce que vous n’achetez pas, vous ne le mangerez pas. Remplacez ces collations par d’autres (houmous maison, fromage frais, biscuits maison) qui vous feront vous sentir bien après les avoir mangées.

– Distrayez l’esprit : dès que vous ressentez le besoin exagéré de manger une sucrerie, détournez votre attention. Buvez de l’eau, appelez quelqu’un, rangez la maison, arrosez les plantes… Les fringales ne durent pas plus de 20 minutes.

– Faites de l’exercice : l’activité physique aide à réduire les niveaux de ghréline, l’hormone qui augmente l’appétit et favorise l’accumulation de graisse abdominale.

Le food craving est associé à la suralimentation, qui contribue à son tour à l’émergence de maladies telles que l’obésité et le diabète, et à d’autres troubles alimentaires (boulimie nerveuse). Si vous pensez ne pas contrôler votre alimentation, consultez un professionnel.

Sources :

  • BBC Food
  • European Food Information Council
  • Mayo Clinic