Le kin ball est un sport d’équipe dans lequel, contrairement aux autres sports de ce type, trois équipes s’affrontent dans un même match. Ce nouveau sport recherche le travail d’équipe et l’intégration de tous ses joueurs, quelles que soient leurs aptitudes sportives.

 

Qu’est-ce que le kin ball ?

Le kin ball est un sport dans lequel trois équipes (12 joueurs au total sur le terrain) s’affrontent dans un seul match. Inventé par un professeur d’éducation physique du Québec (Canada) en 1986, ce sport est facile à apprendre car il ne requiert aucune compétence particulière.

 

Un joueur débutant n’a pas besoin d’avoir une expérience sportive préalable, selon la Fédération Internationale de Kin Ball (KFB), qui est responsable de l’approbation de toutes les règles régissant les compétitions de ce sport dans le monde entier. En tant que joueur, peu importe vos compétences, vous devez simplement vous impliquer.

 

Les valeurs du kin ball

Le kin ball admet des équipes mixtes et intègre certaines valeurs sociales très positives :

  • Il élimine l’individualisme : un joueur ne peut se démarquer qu’avec le soutien du reste de l’équipe.

 

  • Il favorise le respect des autres.

 

  • Il promeut l’intégration à un groupe : il inculque la coopération et l’esprit d’équipe.

 

  • Il stimule le développement social et cognitif : aucune équipe ne domine les autres, elles ont toutes les mêmes opportunités.

 

  • Il permet le développement des compétences physiques et mentales : chaque joueur contribue avec les connaissances qu’il acquiert lors des matchs et des entraînements à améliorer les performances et les résultats du groupe. La technique se perfectionne avec la pratique. Il s’agit de trouver les forces de chaque équipe pour obtenir les meilleurs résultats.

 

Comment jouer au kin ball

Le kin ball se joue à l’intérieur avec un grand ballon d’environ 1,5 mètre de diamètre et pesant à peine un kilo. Sur le terrain de jeu (un carré de 20 mètres de côté), il y a trois équipes de quatre joueurs chacune, différenciées par des maillots de couleurs différentes.

 

Le jeu se compose de trois parties, d’une durée de 15 minutes chacune. Le but est de frapper le ballon de façon qu’une des équipes adverses ne puisse pas le recevoir avant qu’il ne touche le sol. Les règles de base du jeu sont les suivantes :

 

  • Au début du jeu et de chacune des parties, un joueur se tient au milieu du terrain et crie « Omnikin » suivi de la couleur de l’équipe qui doit ensuite attraper le ballon.

 

  • Trois joueurs de l’équipe qui crie ont pour mission d’attraper le ballon avant qu’il ne tombe au sol. Ils doivent le faire avec les deux mains en contact avec le ballon et un genou plié.

 

  • S’ils parviennent à attraper le ballon, l’équipe en défense passe à l’attaque et dispose de 10 secondes pour lancer le ballon à une équipe adverse. S’ils ne parviennent pas à l’attraper, les deux autres équipes obtiennent un point chacune. Le quatrième joueur de l’équipe nommée appelle le nom de l’équipe suivante et le ballon est remis en jeu.

 

  • L’équipe qui a le plus de points gagne la partie jusqu’à atteindre un maximum de 13 points.

 

Le système de points assure que toutes les équipes marquent des points : si l’une commet une faute, les deux autres marquent. De plus, la particularité du kin ball est que si une équipe a plus de deux points de retard sur la deuxième équipe, elle ne peut pas être attaquée. Cela permet d’obtenir un équilibre dans le score qui implique toutes les équipes dans le match jusqu’à la dernière seconde.

 

Comme les autres sports d’équipe, le kin ball a un entraîneur et un assistant, qui sont responsables du comportement de leur équipe, tant sur l’aire de jeu que sur le banc. De plus, chaque équipe a un capitaine. Il est le seul à pouvoir s’adresser à l’arbitre, uniquement lorsque cela est nécessaire et toujours avec respect. Il est identifié par un C sur le côté gauche de sa poitrine.

 

Il est possible de télécharger le règlement officiel gratuitement sur le site web de la Fédération Internationale du Kin ball. La dynamique du jeu et ses règles font de ce sport un outil très utile pour le développement des programmes d’éducation physique car il combine la coéducation et la réussite dès les premiers instants du jeu.

 

Comme vous pouvez le voir, il existe des alternatives aux sports traditionnels qui peuvent être tout aussi attrayantes. Nous vous encourageons à l’essayer et à prendre plaisir à jouer tout en faisant de l’exercice physique.

 

Sources :