La rosacée est une affection cutanée non contagieuse qui apparaît généralement sur le visage. Dans la majorité des cas, elle se manifeste par une rougeur au niveau du nez, des joues, du front et du menton. Certaines crèmes et certains savons peuvent aider à la traiter naturellement. Mais sont-ils vraiment efficaces ?

Une rougeur sporadique du visage est normale après un moment embarrassant ou après un exercice physique. Cela ne représente généralement pas un problème. Cependant, lorsque la rougeur persiste et ne disparaît pas complètement, elle peut être le signe d’un problème médical. Il pourrait s’agir de la rosacée.

Selon une étude de collecte d’incidence et de prévalence publiée dans le British Medical Journal, on estime que 5,66 % de la population est atteinte de cette maladie. Quelque 25 millions d’Européens.

Bien que certaines thérapies alternatives telles que l’huile d’émeu ou d’origan aient été proposées pour traiter la rosacée, il n’existe aucune preuve scientifique de leur efficacité. Il est important que vous consultiez votre dermatologue avant de choisir l’une de ces thérapies alternatives.

Qu’est-ce que la rosacée ?

La rosacée est une affection cutanée courante qui se caractérise souvent par une rougeur du visage. Elle apparaît généralement autour du nez et des joues, bien qu’elle puisse s’étendre au reste du visage et même au torse. L’érythème persistant est causé par des vaisseaux sanguins dilatés, de petites bosses et des taches de type acné. Un gonflement inconfortable de la surface des yeux et des paupières peut également se produire.

Selon l’Académie américaine de dermatologie (AAD), la rosacée touche principalement les personnes à la peau claire entre 30 et 50 ans. L’affection peut persister longtemps, bien que sa gravité puisse fluctuer. Les femmes sont légèrement plus susceptibles que les hommes de la contracter, mais de manière moins sévère.

Les symptômes de la rosacée peuvent varier de légers à graves et comprennent un mélange de rougeurs et de protubérances, bien que la rougeur chronique soit l’un des signes les plus révélateurs. Dans certains cas, il peut y avoir une inflammation de la peau du visage, en particulier autour des yeux.

 

La rosacée, existe-t-il des traitements naturels efficaces ?

 

Comment traite-t-on la rosacée ?

Bien souvent, différents types de médicaments sont prescrits pour traiter la rosacée :

  • Médicaments topiques. En cas de rosacée légère ou modérée, des crèmes ou des gels peuvent être administrés pour réduire les rougeurs. La brimonidine et l’oxymétazoline réduisent les vaisseaux sanguins et par conséquent les rougeurs.

 

  • Antibiotiques oraux. Pour la rosacée modérée à sévère, avec présence de protubérances et de boutons, votre médecin peut vous prescrire un antibiotique tel que la doxycycline.

 

  • Médicaments oraux. Pour les cas graves, qui ne répondent à aucun traitement antérieur, votre médecin peut envisager l’isotrétinoïne, qui aide à éliminer les lésions de la rosacée causées par l’acné.

 

Il est possible de prévenir l’apparition de la rosacée et il existe des moyens de la contrôler, de la traiter et de réduire son apparence :

  • Trouvez les éléments déclencheurs. Une température élevée, un vent froid sur le visage et une alimentation épicée peuvent être des facteurs de risque. Il est important de connaître les causes de son apparition afin de les éviter.

 

  • Protégez votre peau du soleil. Les personnes atteintes de rosacée sont souvent très sensibles au soleil. Avant de sortir, appliquez un écran solaire à large spectre, évitez le soleil de midi et portez des lunettes de soleil et un chapeau à large bord pour vous protéger.

 

  • Prenez soin de votre peau. De nombreux produits de soin peuvent irriter la peau. Certaines habitudes, telles que le frottement, peuvent provoquer l’apparition de rougeurs. Les serviettes, les éponges ou les exfoliants sont à éviter. L’utilisation de produits doux et le massage quotidien du visage avec les doigts dans un mouvement circulaire peuvent aider à réduire les gonflements.

Sources :

  • Société nationale de la rosacée (NSR)
  • Académie américaine de dermatologie (AAD)
  • Clinique Mayo