La viande maigre contient moins de graisse, de nerfs et de fer que la viande rouge. C’est pourquoi on les appelle aussi « viandes blanches ». Elles sont toutefois une source importante de protéines et de vitamine B. Ce groupe comprend la volaille (poulet et dinde), le lapin et quelques morceaux du porc.

 

La viande est une source importante de protéines dans la plupart des régimes alimentaires. De plus, elle contient des minéraux précieux, tels que le zinc, le potassium, le magnésium et la vitamine B12. La viande est généralement classée en deux types : blanche et rouge. L’une des principales différences entre les deux, outre la couleur, est la concentration de graisse (moindre dans les viandes blanches). Par conséquent, les viandes maigres ont également tendance à être plus digestes.

 

Qu’est-ce que la viande maigre ?

La chair de certains animaux (comme le poulet, la dinde ou le lapin) est presque entièrement maigre, tandis que pour d’autres, comme l’agneau, le porc ou le bœuf, cela dépendra du type de morceau… On les appelle « viandes blanches » parce qu’elles ont une teneur en fer inférieure à celle de la viande rouge. C’est pourquoi elles sont de couleur pâle.

 

Leur principale caractéristique est leur faible teneur en graisses, bien inférieure à celle de la viande rouge, de la charcuterie et du fromage. 100 grammes contiennent 10 grammes de graisse, 4 grammes de graisse saturée et 90 mg de cholestérol. Dans la volaille, le cholestérol se concentre dans la peau et les viscères. Par conséquent, en cas de cholestérol élevé, d’obésité ou de diabète, il est recommandé d’éliminer ces parties plus grasses.

 

Comme les autres types de viande, les viandes maigres sont riches en protéines de haute valeur biologique. Elles contiennent des acides aminés essentiels et sont mieux assimilées que celles d’origine végétale. On estime qu’environ 100 grammes de blanc de poulet contient au minimum 18 % de protéines.

 

Selon les dernières études, une consommation régulière et importante de viande rouge pourrait augmenter le risque de développement de maladies cardiovasculaires, et être liée à certains types de cancer.

 

Ainsi, l‘OMS recommande de réduire la consommation de viandes rouges et de viandes transformées et d’augmenter plutôt la consommation de légumineuses, de poisson, d’œufs et de viandes maigres.

 

La viande maigre, pourquoi est-elle si bénéfique ?

 

Les bienfaits de la viande maigre

La viande maigre contienne plus de protéines et moins de graisses. Voici ses principaux bienfaits :

  • Réduction des maladies cardiovasculaires. Cela s’explique par sa faible quantité de graisses saturées et sa forte teneur en graisses polyinsaturées.

 

  • Améliore le fonctionnement du système nerveux. Grâce à sa teneur en vitamine B12 (un micronutriment responsable de la formation des cellules sanguines), elle contribue au bon fonctionnement du système nerveux.

 

  • Renforce le système immunitaire. Sa teneur en zinc est nécessaire au bon fonctionnement de nos défenses.

 

  • Propriétés antioxydantes. La présence de sélénium permet de prévenir le stress oxydatif, responsable du vieillissement et de l’apparition de certaines maladies.

 

Les types de viande maigre

Certaines espèces d’animaux et certaines pièces sont plus maigres que d’autres. La teneur en lipides (graisses) est non seulement très variable d’un morceau à l’autre, mais aussi d’une espèce à l’autre. Parmi les viandes les plus maigres, nous pouvons citer les suivantes :

  • Viande de poulet. Une des meilleures sources de protéines maigres (30 g pour 100gr), si on lui enlève la peau. Le blanc et les cuisses sont les parties qui contiennent le moins de lipides (seulement 3 %).

 

  • Viande de dinde. Comme le poulet, c’est l’une des viandes les moins grasses et, surtout, contenant le moins de cholestérol. Les parties contenant le moins de lipides sont le blanc et les cuisses.

 

  • Viande de lapin. Il s’agit d’un aliment ayant un faible pourcentage de graisse dans presque tous les morceaux. D’autre part, il a une teneur élevée en fibres musculaires.

 

  • Autres viandes. Certains morceaux du porc, comme la longe et le filet, sont également considérées comme des viandes maigres. Dans la viande de bœuf, les parties les plus maigres contiennent environ 6 % de graisse. Par conséquent, les morceaux qui nous intéressent le plus sont la tende de tranche, le tendron, le jarret, les basse-côtes, le paleron, l’épaule, l’aloyau, la hanche et la longe.

 

Nous devons également éviter de consommer des produits transformés à base de viande de poulet ou de dinde, tels que des charcuteries, des hamburgers ou des saucisses. Ce type de viande n’est pas sain, en raison de sa teneur élevée en additifs et sel.

 

N’oubliez pas que la quantité de nutriments dans la viande maigre varie non seulement en fonction du type de viande, mais aussi de la quantité que vous mangez et de la façon dont vous la préparez. Les techniques de cuisson les plus saines sont au gril ou au four.

 

Sources :

  • Département de l’agriculture des Etats-Unis (USDA)
  • Organisation mondiale de la santé