Se détendre et soulager certaines douleurs musculaires sans faire appel à un professionnel, c’est possible. Il existe quelques astuces simples que vous pouvez appliquer chez vous pour soulager les étourdissements et les douleurs lancinantes dans la région cervicale. Pour y parvenir, voici comment effectuer un automassage.

 

Une mauvaise posture, un effort inattendu ou le stress du travail peuvent causer des cervicalgies, c’est-à-dire des douleurs dans les cervicales. Parmi les symptômes les plus courants de cette affection, on retrouve les douleurs localisées dans le cou, une raideur musculaire ou une difficulté à bouger la tête. Parfois, la douleur s’étend jusqu’à la tête, aux bras ou au dos. Il est également possible de ressentir des fourmillements dans les doigts.

 

En quoi consiste l’automassage ?

 

Vous débarrasser des douleurs musculaires vous aide à maintenir l’équilibre du corps. Une façon d’y parvenir est l’automassage, qui consiste à se traiter soi-même. Pour cela, vos doigts, vos mains et vos coudes seront vos alliés ! Vous pouvez également utiliser des objets simples tels qu’une balle de tennis ou un rouleau en mousse.

 

Avant de commencer votre automassage, éliminez la tension et le stress grâce à des séries de respirations lentes et profondes. Il s’agit d’une technique nécessaire pour que l’automassage soit réalisé de manière efficace.

 

L’objectif est de travailler tous les muscles cervicaux superficiels et profonds : les trapèzes et le transverse, les omoplates et les rhomboïdes, dans la partie inférieure de la nuque (principalement impliqués dans la douleur de la région cervicale inférieure).

 

Les avantages de l’automassage

 

Un automassage bien appliqué présente de nombreux avantages :

 

– Il réduit le stress et relâche la tension.

– Il aide à améliorer la circulation sanguine.

– Il améliore la qualité du sommeil.

– Il décontracte et soulage la douleur.

 

 

Les techniques d’automassage

 

Il existe de nombreuses techniques d’automassage que vous pouvez essayer pour vous détendre et soulager vos muscles endoloris : automassage facial, du dos, du cou, des pieds, des mains, des poignets, des épaules, etc.

 

Voici quatre façons simples d’effectuer le massage :

 

  1. Automassage des épaules et des côtés du cou :

 

  • Utilisez votre main gauche pour masser l’épaule droite et le côté droit du cou.
  • Commencez par de légers mouvements circulaires, en frottant le muscle avec l’index et le majeur.
  • Terminez par un massage plus ferme, en serrant les muscles des épaules et du cou entre le pouce et les autres doigts. La pression que vous exercez ne devrait pas causer de douleur intense.
  • Changez de côté et utilisez votre main droite pour masser l’épaule gauche et le côté gauche du cou de la même manière.

 

  1. Automassage de la nuque :

 

  • Placez deux ou trois bouts de doigts à l’arrière du cou.
  • Appliquez une pression ferme pendant environ 10 à 30 secondes.
  • Relâchez lorsque vous sentez le muscle plus détendu.
  • Tournez les épaules d’avant en arrière lentement.
  • Répétez trois autres fois.

 

  1. Automassage des épaules :

 

  • Placez les doigts de la main droite sur l’épaule droite (le trapèze supérieur sera sous la paume de votre main).
  • Serrez le trapèze supérieur trois fois. Passez vos doigts sur le muscle depuis l’extérieur et avancez jusqu’à la base du cou.
  • Répétez ce mouvement plusieurs fois.
  • Faites le même exercice du côté gauche.

 

  1. Avec une balle de tennis ou élément similaire (toujours souple) :

 

  • Placez-vous debout, le dos au mur, un peu séparé, les pieds écartés à la largeur des hanches.
  • Baissez-vous en gardant le dos droit et les genoux fléchis.
  • Placez la balle entre le mur et le haut de votre épaule.
  • Levez-vous progressivement, en vous appuyant contre le mur et en laissant la balle rouler lentement à travers les muscles le long d’un côté de la colonne vertébrale. Lorsque vous trouvez l’endroit qui vous fait mal, arrêtez-vous et attendez que la douleur s’estompe.
  • Inversez le processus et changez de côté.

 

Rappelez-vous que l’automassage vous aidera si votre douleur est légère. Mais si elle est intense et persiste pendant plusieurs jours sans soulagement et s’étend jusqu’aux bras ou aux jambes en s’accompagnant de faiblesse ou d’engourdissement, il est préférable de consulter un spécialiste.

 

Sources :

 

– Mayo Clinic

– American Massage Therapy Association (AMTA)