Le yin yoga est une manière plus lente et plus douce de pratiquer le yoga. Avec cette modalité, nous pouvons apprendre à augmenter notre conscience, à travailler les articulations et à détendre le corps. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le yin yoga.

 

Qu’est-ce que le yin yoga ?

La plupart des styles de yoga (tels que le hatha ou le vinyasa) sont axés sur une approche active et énergique. Cependant, le yin yoga offre la possibilité de profiter de cette pratique indienne d’une manière plus calme, plus détendue et plus réfléchie.

Le terme « yin » (qui provient de la tradition taoïste) signifie calme et introspection. Son opposé et complémentaire est le « yang », qui symbolise le mouvement et la force. La plupart des modèles de yoga existants ont une orientation plus « yang ». Tandis que le yin yoga est un yoga thérapeutique pratiqué à un rythme lent.

Comme dans les autres modalités, la respiration est un élément clé du yin yoga. Lors de sa pratique, il faut porter son attention sur l’inspiration et l’expiration (rythme, durée, capacité pulmonaire…), tout en réalisant les différentes postures (asanas).

 

Les postures du yin yoga

Le yin yoga comprend un plus petit nombre d’asanas que les autres types de yoga, car son objectif principal n’est pas le mouvement mais le repos et la méditation.

Ainsi, les postures yin sont plus passives (assises ou allongées), ne comportent aucun mouvement dynamique et durent entre 3 et 5 minutes. La plupart d’entre elles se concentrent sur différentes articulations (hanches, sacrum et colonne vertébrale) pour obtenir un étirement plus important.

Voici certaines des postures du yin yoga :

    • Anahatasana.

Commencez à quatre pattes, étirez vos bras vers l’avant pour amener votre poitrine sur le sol, vos hanches au-dessus de vos genoux et votre front sur le sol.

Le yin yoga : Anahatasana.

    • La chenille.

Asseyez-vous sur le sol, les jambes tendues. Penchez-vous en avant, les bras tendus jusqu’à ce qu’ils atteignent le sol. Si vous trouvez cela difficile, placez un coussin sur vos jambes.

Le yin yoga : La chenille.

 

    • La selle.

Assis sur vos pieds, ramenez lentement votre torse vers l’arrière, en créant une arche avec votre dos. Si vous vous sentez à l’aise, vous pouvez tendre vos bras vers l’arrière.

Le yin yoga : La selle.

 

    • Le papillon.

Ramenez la plante de vos pieds vers votre bassin. Penchez-vous vers l’avant et baissez votre torse en arrondissant votre dos. Vous pouvez laisser vos bras libres, au sol ou repliés.

Le yin yoga : Le papillon.

 

    • Le sphinx.

Allongez-vous sur le ventre. Posez vos mains sur le sol, à hauteur des épaules et les bras tendus. Ouvrez votre poitrine en créant une courbe dans la zone lombaire.

Le yin yoga : Le sphinx.

 

Lorsque vous effectuez ces postures, respirez toujours par le nez et essayez de le faire à partir du diaphragme. Autrement dit, laissez l’air remplir votre bas-ventre, puis concentrez-vous sur vos côtes qui s’ouvrent à chaque inspiration. Essayez de faire en sorte que l’expiration soit deux fois plus longue.

 

Quels sont les avantages du yin yoga ?

    • Améliore la souplesse et la mobilité.

Les étirements statiques des zones inutilisées permettent d’améliorer l’amplitude des mouvements et d’étirer les articulations.

    • Stimule la circulation.

Maintenir les postures pendant de longues périodes apporte plus d’oxygène aux muscles et aux organes. Cela permet d’augmenter le flux sanguin et la circulation.

    • Réduit le stress.

Les exercices de respiration et la concentration sur les asanas pendant plusieurs minutes aident à relâcher la tension dans les muscles et à détendre les pensées.

    • Prévient les maladies.

L’université de Lund (Suède) a constaté que le yin yoga a des effets positifs sur la santé en diminuant les niveaux d’adrénomédulline, un biomarqueur associé aux maladies non transmissibles et à la mortalité prématurée.

    • Favorise l’équilibre.

La concentration et les différentes postures permettent d’améliorer la coordination et l’équilibre, et d’avoir une meilleure perception des muscles travaillés.

 

Comme vous pouvez le constater, le yin yoga est un système d’exercices calme et paisible (mais pas nécessairement facile) pour le corps et l’esprit, qui convient aussi bien aux débutants qu’aux yogis expérimentés.

 

Sources :

  • Centre national d’informations biotechnologiques (NCBI)
  • Web Oficial Yinyoga