L’électrostimulation musculaire est une technique utilisée par les sportifs pour la rééducation après des blessures mais également pour augmenter leur force musculaire. Fonctionne-t-elle vraiment ? Découvrez les pour et les contre de son utilisation.

 

De quoi s’agit-il ?

C’est une technique qui consiste à appliquer une décharge électrique sur un muscle précis afin de provoquer une contraction contrôlée. C’est une méthode thérapeutique car elle contrôle le travail des fibres musculaires dans un but précis : réparer les tissus endommagés, éviter les dégénérescences ou les traumatismes.

Le développement d’accessoires spéciaux équipés d’électrodes a permis de généraliser cette technique afin de lui permettre de stimuler plusieurs groupes musculaires en même temps, tout en contrôlant leur réaction avec un ordinateur.

 

  • Les fréquences les plus faibles sont utilisées pour détendre le muscle et soulager les douleurs.
  • Les fréquences allant jusqu’à 8 hertz permettent de libérer des endorphines et d’élever ainsi le seuil de douleur.
  • Jusqu’à 12 hertz, les séances produisent un léger massage et améliorent la circulation et l’oxygénation des tissus.
  • Une intensité jusqu’à 40 hertz permet de travailler les fibres musculaires de manière aérobique.
  • Lorsque l’on augmente jusqu’à 60 hertz, on arrive à travailler les fibres intermédiaires et on améliore la résistance.
  • Jusqu’à 80 hertz il s’agit de l’intensité utilisée pour travailler en force et pour favoriser le développement musculaire, car on active les fibres musculaires rapides.
  • L’intensité la plus haute, de 80 à 120 hertz, est utilisée par les professionnels qui combinent le sport à des séances d’électrothérapie qui leur permettent d’augmenter leur force et leur rapidité.

 

Les bienfaits de l’électrostimulation

Avec seulement 20 minutes par semaine, on obtient le tonus et la fermeté nécessaires à tous les groupes musculaires.

  • Il n’est pas impératif d’avoir suivi un entraînement physique au préalable, la technique pouvant même être très efficace sur les personnes âgées.
  • Elle ne nécessite aucun mouvement et peut donc être utilisée par les personnes à mobilité réduite.
  • Le risque de blessures est minime.
  • Elle permet d’équilibrer la force musculaire car elle peut être utilisée uniquement sur les parties les moins développées – pour une raison ou une autre – et ainsi vous permettre de stabiliser les muscles entre eux.
  • Le muscle dépense de l’énergie pendant ce processus et pendant sa récupération postérieure, ce qui peut vous aider à maintenir un poids
  • Vous devez faire une pause de 72 heures entre les séances afin de permettre la régénération des tendons.
  • L’intensité de la charge se régule au cas par cas, les objectifs étant propres à chacun.

Il ne s’agit pas ici de remplacer la pratique sportive. Comme nous vous l’avons toujours dit, le sport est votre meilleur allié pour rester en forme ou améliorer votre santé.

 

Les mythes et les contre-indications de l’électrostimulation musculaire

  • Elle ne vous permet pas de vous mettre en forme sans faire de sport. Cette technique seule ne remplace pas les heures consacrées à la pratique du sport. C’est une activité passive et un effort conscient est nécessaire pour un résultat optimal.
  • Elle n’est pas recommandée aux personnes ayant un pacemaker à cause des interférences des ondes électriques.
  • Elle n’est pas non plus recommandée aux personnes enceintes, car elle peut provoquer des contractions.
  • Les électrodes ne doivent pas être disposées sur des blessures car elles pourraient interférer dans la cicatrisation.
  • La stimulation nocturne peut provoquer des problèmes de sommeil.
  • A des intensités très élevées, des cas de rhabdomyolyse ont été détectés. Il s’agit d’une décomposition du tissu musculaire qui libère des substances nocives dans le sang.
  • Elle n’aide pas à perdre du poids. Vous aurez besoin d’adopter une bonne alimentation et de la combiner avec du sport.

 

Le sport et l’électrostimulation

Ces dernières années, la mode est à la combinaison des exercices conventionnels et de l’électrostimulation musculaire (EMS). Que ce soit de manière indépendante ou pendant la réalisation de différents exercices, grâce à un équipement spécial.

Les études quant à son efficacité ne sont pas concluantes mais nous estimons que l’EMS fonctionne – bien qu’il ne s’agisse pas d’une méthode miraculeuse – tant qu’elle est utilisée en complément et non comme une alternative à l’entraînement physique.

 

Notre conseil : avant d’essayer l’électrostimulation, demandez conseil à un professionnel de la médecine du sport, afin de savoir si vous pouvez utiliser cette technique.

 

Références :

  • Texte validé par le Dr. Trallero.
  • Men`s Health blog. Guillermo Alvarado. Entrenador personal y experto en fitness. Electroestimulación, riesgos y contraindicaciones.
  • Web consultas. Revista de salud y Bienestar. Electroestimulación muscular.
  • Harrison Sport Nutrición. S.L. Resultados de la electroestimulación.