Pour voir les images, l’œil doit concentrer sur la rétine les rayons lumineux qui reflètent les objets. La partie de l’œil qui condense les rayons est le cristallin. Lorsque, pour une raison quelconque, celui-ci s’opacifie, la cataracte oculaire apparaît.

 

On estime que 50 % des maladies oculaires sont dues à la cataracte. La moitié de la population âgée de 65 à 75 ans souffre de cataractes et 75 % des plus de 75 ans.

 

La fréquence de l’apparition des cataractes augmente avec l’âge, bien qu’elles puissent également apparaître chez des personnes plus jeunes qui consomment du tabac, de l’alcool ou qui s’exposent souvent au soleil pendant longtemps.

 

Parfois, elle apparaît aussi après des coups traumatiques à l’œil ou dans des cas de maladies comme le diabète, les infections oculaires et le glaucome. Les corticoïdes favorisent également leur développement. Certaines cataractes mettent des années à se développer tandis que d’autres évoluent au fil des mois.

 

La personne atteinte commence à avoir une vision floue et voit les choses comme au travers du brouillard. Il est également très typique que les environnements très lumineux soient dérangeants et que la nuit, la personne voie des halos de couleur autour des lampadaires. En outre, beaucoup de patients voient mieux au crépuscule qu’à la lumière vive.

 

La cataracte sénile s’accompagne du phénomène de la seconde vision. Il arrive souvent que la personne, qui avait auparavant besoin de lunettes pour voir de près, aille chez le médecin parce qu’elle voit mieux et sans en avoir besoin. En réalité, le cristallin, en devenant opaque, produit une myopie qui compense la presbytie – la difficulté à voir de près – propre à l’âge.

 

Quand opérer une cataracte ?

 

Une cataracte doit être opérée lorsqu’elle interfère avec les activités de la vie quotidienne. Vous n’avez pas besoin d’attendre de perdre toute votre vision pour vous faire opérer. Et si vous attendez trop longtemps, cela peut rendre l’extraction difficile et entraîner des complications.

 

Il est conseillé d’en discuter avec le spécialiste afin de connaître le moment opportun. Les besoins visuels diffèrent selon les personnes et les situations de la vie. Par exemple, une personne âgée sédentaire peut bien se débrouiller avec 20 % de sa vision, mais pour un adulte qui travaille, se retrouver avec 60 % de sa vision représente une grave difficulté.

 

Il existe deux types de chirurgie : la chirurgie manuelle par phacoémulsification et le laser. L’utilisation de lasers modernes pour la chirurgie rend l’opération plus confortable car elle provoque moins de traumatismes et d’inflammation de l’œil.

 

L’anesthésie utilisée dans la plupart des cas est topique, ce qui signifie que l’on utilise seulement un collyre sans qu’il soit nécessaire de piquer ou d’injecter un anesthésique autour de l’œil.

 

Après avoir vidé le cristallin devenu opaque, on introduit une lentille intraoculaire qui peut servir à corriger la vision de loin (lentille intraoculaire monofocale), de loin et de près (lentille intraoculaire multifocale) et même à corriger l’astigmatisme élevé (lentille intraoculaire torique).

 

Après une chirurgie de la cataracte

 

Avec les techniques modernes de microchirurgie, la cataracte est opérée en ambulatoire, sans hospitalisation. Cependant, à la sortie de l’hôpital, il n’est pas recommandé au patient de conduire.

 

Dès le deuxième jour suivant l’opération, les activités de la vie quotidienne peuvent reprendre. Pendant l’hygiène personnelle, il faut éviter de faire rentrer de l’eau dans les yeux.

 

Habituellement, deux types de collyres anti-inflammatoires et antibiotiques doivent être utilisés dans les yeux opérés. Au début, le patient peut remarquer qu’il ne voit pas bien ou qu’il voit flou, il est donc nécessaire de prévoir du temps pour s’adapter à la lentille placée.

 

Les seules précautions à prendre pour un rétablissement rapide et complet sont :

  • Dormir sur le dos ou sur l’œil non opéré
  • Éviter de se frotter les yeux et ne pas se toucher l’œil avec la main.
  • Éviter de pencher la tête vers le bas pour ramasser quelque chose. Il vaut mieux s’agenouiller.
  • Porter des lunettes de soleil

 

 

COMMENTAIRE

 

Les effets secondaires de la chirurgie de la cataracte

 

Larmoiement, photophobie, aggravation de la vision de près et inflammation de la cornée dans les trois jours suivant l’intervention sont les plus fréquents et les moins importants.

 

20 % des patients souffrent de ce qu’on appelle une cataracte secondaire. La capsule qui entoure le cristallin par derrière devient également opaque. Ce problème se résout au laser.

 

La rupture de la capsule postérieure qui entoure le cristallin, en laissant des morceaux dans l’œil, se produit parfois et se résout par une chirurgie ultérieure.

 

L’endophthalmite, qui est une infection qui affecte le globe oculaire et peut entraîner la perte de la vision. Elle est très rare parce qu’elle est actuellement évitée et contrôlée avec des antibiotiques.