Le régime cétogène consiste à manger très peu de glucides et à tirer une grande partie de l’énergie des graisses, avec un apport modéré en protéines. Ce type de régime vise à perdre du poids rapidement, mais est-ce le moyen le plus efficace pour y parvenir ?

 

Qu’est-ce que le régime cétogène ?

 

Le régime cétogène, également appelé régime « keto », se caractérise par sa faible teneur en glucides et sa forte teneur en lipides. Son objectif est de perdre du poids rapidement en privilégiant les aliments gras qui fournissent jusqu’à 90 % des calories quotidiennes. En étant confinés aussi longtemps à la maison, nous avons peut-être pris quelques kilos en trop et c’est l’un des régimes auxquels nous pensons. Nous vous en disons plus à son sujet.

 

La consommation de produits « keto » vise à induire l’organisme à la cétose. Il s’agit d’un régime riche en viandes, produits laitiers, œufs et en légumes à feuilles vertes. Dans cet état, l’organisme est obligé de chercher des sources d’énergie alternatives en l’absence de glucides : au lieu de compter sur le sucre (glucose) provenant des glucides, il utilise des corps cétoniques, un type de carburant que le foie produit à partir des graisses stockées. Cela oblige le corps à décomposer les protéines et les graisses pour en tirer de l’énergie, ce qui peut entraîner une perte de poids.

 

En plus d’être utilisé pour la perte de poids, ce type de régime est destiné à aider à réduire la fréquence des crises épileptiques chez les enfants. Mais, comme le reconnaît la Harvard Medical School, seuls des résultats à court terme ont été étudiés. À cet égard, les experts avertissent qu’il est compliqué d’amener le foie à produire des corps cétoniques et qu’en général, il faut quelques jours pour atteindre un état de cétose.

 

Les aliments keto

 

Dans un régime cétogène, les nutriments sont généralement divisés environ en : 55 à 60 % de lipides, 30 à 35 % de protéines et 5 à 10 % de glucides. Dans une alimentation de 2 000 kilocalories par jour, les glucides représentent 20 à 50 grammes par jour. Par conséquent, le besoin en lipides dans un régime cétogène est élevé.

 

Et quels types d’aliments sont recommandés dans un régime cétogène ?

 

  • Graisses : les graisses saturées comme le beurre sont recommandées, bien que certaines graisses insaturées comme les amandes, les graines, le tofu et l’huile d’olive soient également autorisées.

 

  • Protéines : il n’y a aucune discrimination entre les aliments contenant des protéines maigres et ceux qui ont une forte teneur en graisses saturées, comme le lard et le bœuf.

 

  • Légumes (riches en glucides) : limités aux légumes à feuilles vertes tels que le chou frisé ou les épinards, le chou-fleur, le brocoli, les asperges, les poivrons, les oignons, le concombre et le céleri.

 

Les risques du régime cétogène

 

Il existe très peu de preuves attestant que ce type d’alimentation est efficace ou sans danger à long terme pour autre chose que l’épilepsie, reconnaît la clinique Mayo. En outre, les régimes à très faible teneur en glucides ont tendance à avoir davantage d’effets secondaires, tels que constipation, maux de tête, nausées, fatigue, vertiges, etc.

 

D’autre part, le respect des exigences de ce régime keto implique de s’exposer à certains risques :

 

  • Pauvreté nutritionnelle : suivre les lignes directrices du régime keto implique d’éliminer de nombreux aliments sains, ce qui rend difficile la satisfaction des besoins en micronutriments.
  • Changements métaboliques : les glucides sont la principale source d’énergie des tissus de l’organisme. Lorsque l’organisme est privé de 50 grammes par jour, la sécrétion d’insuline est considérablement réduite. Le corps entre alors dans un état catabolique et les réserves de glycogène s’épuisent. Cela oblige l’organisme à subir certains changements métaboliques, dont la cétogenèse, qui tente de fournir une source d’énergie alternative sous forme de corps cétoniques.
  • Un taux élevé de cholestérol LDL (« mauvais » cholestérol) : le régime cétogène, étant riche en graisses saturées, est également associé à une augmentation du « mauvais » cholestérol LDL, qui est lié aux maladies cardiaques. De plus, le fait de devoir métaboliser autant de graisses peut aggraver toute affection hépatique existante.
  • Surcharge rénale : les reins, qui aident à métaboliser les protéines, peuvent être surchargés avec ce régime.

 

En définitive, le régime cétogène se concentre sur la perte de poids à court terme plutôt que sur la recherche de bienfaits à long terme pour la santé. N’oubliez donc pas de consulter votre médecin ou votre nutritionniste pour vous aider à suivre une alimentation saine. Et n’oubliez pas de le compléter par un exercice physique régulier.

 

Sources :