Elles peuvent apparaître sur le visage et le cou, les mains et les jambes, tant chez les adultes que chez les enfants. Un poids sain et un bon transit intestinal peuvent contribuer à les prévenir. Bien qu’elles disparaissent généralement d’elles-mêmes, elles nécessitent parfois une intervention chirurgicale.

Les télangiectasies, plus connues sous le nom de varicosités ou de petits vaisseaux rouges, sont de petites lésions vasculaires bénignes qui apparaissent sans cause spécifique. Elles sont fréquentes chez les enfants, bien qu’elles apparaissent également chez les adultes (elles sont plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes). Elles prennent généralement la forme d’une araignée, avec un vaisseau central dilaté entouré de petites veines en périphérie qui ressemblent aux pattes de l’insecte.

Les varicosités sont généralement petites (moins d’un centimètre de diamètre) et se présentent sous la forme de varicosités uniques ou multiples sur des zones telles que le visage, le cou, les mains et les jambes. Celles qui apparaissent pendant l’enfance peuvent disparaître spontanément, ce qui n’est généralement pas le cas à l’âge adulte. Une des particularités de ces petites veines rouges est que si on les presse avec le doigt, elles disparaissent et, lorsqu’on enlève le doigt, elles se remplissent rapidement.

 

Les causes des varicosités

Les varicosités sont des lésions cutanées acquises. Nous ne sommes pas nés avec, mais elles peuvent apparaître soudainement. Certains facteurs ou situations peuvent toutefois favoriser leur présence.

    • Facteurs génétiques. Les antécédents familiaux peuvent conditionner l’apparition de ces lésions vasculaires.
    • Femmes enceintes. Elles sont plus fréquentes chez les femmes enceintes ou chez celles qui prennent des contraceptifs oraux.
    • Exposition au soleil. Les changements soudains de température augmentent la possibilité de leur apparition.
    • Utilisation de crèmes à base de stéroïdes.
    • Position assise ou debout prolongée.
    • Des maladies telles que la rosacée, le lupus ou l’insuffisance veineuse chronique (IVC) peuvent être associées à cette affection.

 

Peut-on éliminer les varicosités ?

Bien qu’elles apparaissent souvent par surprise, certaines habitudes peuvent contribuer à prévenir la progression des varicosités.

    • Un poids sain. Le surpoids peut nuire à la circulation.
    • Éviter la constipation. Consommez des aliments contenant des fibres pour améliorer le transit intestinal.
    • Faire du sport. Vous renforcerez les muscles et améliorerez le pompage du sang.
    • Porter des vêtements amples. Les vêtements serrés nuisent à la circulation sanguine.
    • Ne pas rester pas dans la même position. La meilleure posture est celle qui change régulièrement.
    • Surélever les jambes. Les surélever pendant quelques minutes soulage la lourdeur et le gonflement.

 

Les traitements des varicosités

La phytothérapie peut aider à réduire les varicosités, mais si elles sont très grosses et même douloureuses, elles peuvent être traitées par la chirurgie.

  • Phytothérapie.

Certaines plantes sont d’une grande aide pour dissimuler les petits vaisseaux rouges, bien que leur utilisation soit recommandée à partir de 4 ans. Dans ces cas, et pour les adultes, ces remèdes naturels sont efficaces :

    • Calendula.

Elle a des propriétés antiseptiques, cicatrisantes et anti-inflammatoires. Elle est très utile pour stimuler la circulation sanguine et régénérer les tissus endommagés. Vous pouvez utiliser du savon ou de l’huile de calendula naturelle sur la zone affectée.

    • Camomille.

Avec une action tonifiante et anti-inflammatoire, cette plante aide à améliorer l’aspect des vaisseaux. Préparez une infusion, laissez-la refroidir et tamponnez-la sur la zone affectée avec un disque de coton.

    • Eau de rose.

Antioxydante et antibactérienne, l’eau de rose améliore l’apparence des tissus endommagés et apaise les irritations cutanées. Appliquez-la sur votre visage à l’aide d’un coton humide, en tamponnant doucement et rapidement.

  • Chirurgie.

Un traitement au laser ou la sclérothérapie, une technique qui consiste à injecter une solution dans le capillaire, peuvent être utilisés. Malheureusement, dans les deux cas, les varicosités peuvent finir par réapparaître.

 

Comme vous pouvez le constater, les varicosités sont fréquentes chez les enfants et, dans de nombreux cas, elles ont tendance à disparaître d’elles-mêmes. Le dermatologue déterminera la meilleure option pour atténuer et améliorer l’apparence de ces petites veines chez l’enfant.

 

Sources :