Perdre du poids sans en passer par la case « restrictions alimentaires » : utopie ou possibilité réelle ? On estime que 95 % des personnes ayant suivi un régime reprennent le poids perdu à brève échéance, avec, souvent, un surplus ! Dans ce contexte, maigrir sans régime apparaît comme une solution séduisante : la méthode existe et nécessite avant tout un travail sur ses sensations alimentaires et sur ses émotions. On vous en dit plus !

 

Maigrir sans régime : des fondements scientifiques

Moins de frustration, un rapport apaisé avec la nourriture, un équilibre alimentaire et métabolique préservé, des résultats durables, sans reprise de poids : la méthode présentée par le docteur Jean-Philippe Zermati, nutritionniste, dans son best-seller Maigrir sans régime se base sur des constats issus d’études scientifiques menées de longue date.

En effet, on sait depuis longtemps que les tentatives de restreindre et modifier volontairement son alimentation dans le but de perdre du poids sont vouées à l’échec. C’est ce que souligne par exemple le rapport d’expertise collective de l’ANSES (2010). Le principe de restriction cognitive, sur lequel repose les régimes, conduit en effet à des pertes de poids suivies de reprise liées à des pertes de contrôles dues à la frustration : c’est le fameux effet yo-yo. Par ailleurs, la composante émotionnelle de l’alimentation est également importante et se trouve déréglée par les régimes.

 

Se réapproprier ses sensations alimentaires

Pour maigrir, il vous faut réapprendre à vous écouter ! Percevoir et respecter les signaux que vous envoie votre corps est essentiel pour réguler votre alimentation afin de perdre du poids et d’atteindre un poids d’équilibre. Mais ce n’est pas si facile, car nous sommes souvent conditionnés en matière de nourriture : restrictions plus ou moins conscientes, habitudes issues de l’enfance, conformité sociale… Si repérer la faim est relativement simple, apprivoiser la satiété peut s’avérer plus complexe.

    • Vous sortez de table avec une sensation de trop-plein, de lourdeur, de ventre distendu ? Vous terminez systématiquement votre assiette même si vous êtes conscient que vous n’avez plus faim ? Vous avez dépassé la satiété.
    • Pour tester votre satiété, diminuez vos portions habituelles d’un tiers : si la faim revient rapidement après le repas, c’est que vous avez besoin de davantage de nourriture. A l’inverse, si la faim ne revient pas avant l’heure du repas suivant, c’est que vous mangez déjà suffisamment, voire… déjà trop !

Respecter ses sensations alimentaires, c’est aussi une écoute de vos envies de manger: en dégustant avec attention vos mets, en vous arrêtant quand vous n’y prenez plus plaisir, vous pouvez écouter vos envies et vous faire plaisir sans excès tout en répondant à vos besoins. L’alimentation intuitive vous permet de réguler naturellement vos apports alimentaires. Elle conduit souvent à se remettre à cuisiner, à redécouvrir les saveurs : un autre excellent moyen de réguler votre alimentation !

 

Travailler sur vos envies de manger émotionnelles

Vos émotions et votre alimentation : elles sont bien liées ! Apprendre à mieux gérer vos émotions va vous éviter de manger par frustration, pour combler l’ennui ou les angoisses, pour contrer une forme de fatigue psychique. Pour cela, il va vous falloir vous écouter là encore, et parvenir à identifier les émotions et les situations où la nourriture vous apparaît comme une réponse appropriée à vos ressentis.

Ces prises alimentaires, aussi appelées Envies de Manger Émotionnelles, ne posent pas de soucis si elles restent peu fréquentes et s’accompagnent de petites consommations. Dans ce cas, il est conseillé de savourer sereinement ce moment en dégustant, et d’attendre le retour de la faim pour manger à nouveau. Mais si ces envies deviennent fréquentes et donnent lieu à des consommations en grande quantité, elles vont conduire à une prise de poids. Un travail sur vos émotions et sur la gestion de certains aspects de votre fonctionnement, comme un perfectionnisme excessif ou une anxiété, est important. Des outils peuvent vous aider à réguler ces émotions pénibles : les exercices de relaxation, la méditation ou encore la pleine conscience.

 

Découvrir la pleine conscience

La pleine conscience est un outil particulièrement profitable si vous souhaitez perdre du poids sans effectuer de régime : en vous aidant à réguler votre stress, à prendre du recul et de la distance par rapport à vos propres émotions et aux situations pénibles qui engendrent les compulsions alimentaires, sa pratique peut vous aider à atteindre votre poids d’équilibre. C’est prouvé : le degré d’attention porté aux émotions au quotidien permettrait de réduire le risque d’obésité. Pratiquée chaque jour, la méditation en pleine conscience, mais aussi l’apprentissage de la dégustation en pleine conscience sont donc des outils particulièrement précieux dans une démarche de perte de poids sans régime.

Apprendre à gérer ses émotions ? Réapprendre à écouter son corps et à respecter ses sensations alimentaires ? Maîtriser la pleine conscience ? Ce sont les clés pour perdre du poids sans passer par un régime ! Conçu avec les Drs Jean-Philippe Zermati (nutritionniste) et Gérard Apfeldorfer (psychothérapeute et instructeur en pleine conscience), le programme LineCoaching va vous permettre de perdre du poids durablement et retrouver une alimentation sereine. Les coachs psychologues et diététiciens vous accompagnent au quotidien pour obtenir une modification réelle de votre comportement alimentaire.

 

Prêt à relever le défi ? Tentez de gagner un des 5 abonnements Premium LineCoaching (d’une durée de 3 mois) ou un des 10 diagnostics nutritionnels en participant à notre quiz.

 

Quiz

 

Vous pouvez consulter le règlement du jeu ici.

 

Vous ne voulez pas attendre ? Grâce à My Easy Santé, vous disposez d’une réduction de 25% sur l’ensemble le programme LineCoaching.