Le Metcon et le CrossFit sont très similaires. Ces deux entraînements à forte intensité se complètent l’un l’autre. Pour ne plus jamais les confondre et vous rappeler leurs bienfaits, voici quelques explications utiles.

 

Le Metcon et le CrossFit ne sont pas deux entraînements différents, mais ils se complètent. En réalité, les séances d’entraînement les plus populaires de Metcon incluent, entre autres, du CrossFit. La clé pour les différencier est de nuancer leur définition.

 

Qu’est-ce que le Metcon ?

Le mot Metcon vient de la combinaison des mots anglais Metabolic Conditioning, c’est-à-dire conditionnement métabolique. Le but de cet entraînement est de dépenser le plus d’énergie possible dans le temps, en augmentant ainsi l’efficacité du métabolisme. Il met l’accent sur la dépense énergétique et laisse la force, la souplesse ou l’endurance au second plan.

 

Voici les caractéristiques de l’entraînement Metcon :

  • Intensité élevée : les entraînements doivent être effectués avec le maximum d’efforts possibles.

 

  • Repos : il peut être réglé sur un intervalle d’environ 30 secondes entre les séries ou peut varier en fonction de la capacité à terminer une série complète dans l’exercice suivant.

 

  • Polyvalence : les entraînements peuvent être réalisés sous forme de circuit, en une seule activité (course à pied, aviron, natation, vélo, etc.), en salle de sport, etc.

 

Ce type d’entraînement a un effet important sur l’ensemble du système cardiovasculaire (il vous essoufflera). Il existe plusieurs types d’exercices Metcon, avec ou sans équipement, et il est possible de réaliser plusieurs activités différentes. Dans les protocoles d’entraînement Metcon les plus courants, vous trouvez :

  • Tabata : il s’agit d’un système d’entraînement à intervalle de haute intensité qui nécessite quatre minutes par exercice. Pour chaque exercice, on réalise 20 secondes de travail suivies de 10 secondes de repos, ce qui donne 8 répétitions en 4 minutes.

 

  • EMOM : c’est l’acronyme de Every Minute on the Minute. Il comprend, par exemple, 10 séries de 5 burpees avec 30 secondes de repos.

 

  • AMRAP : ce sigle signifie faire autant de répétitions que possible dans un temps donné. Ces périodes durent généralement 10, 20 ou 30 minutes. C’est une façon de se dépasser, car vous pouvez battre vos précédents records.

 

Le Metcon est un entraînement efficace pour brûler les graisses en très peu de temps et développer les muscles. C’est une façon complète de faire du sport et un type d’entraînement très intense pour un sportif débutant. Par conséquent, les instructions d’un expert sont nécessaires pour le réaliser d’une manière sûre et efficace.

 

Qu’est-ce que le CrossFit ?

L’entraînement CrossFit, souvent appelé Metcon ou Crossfit WOD, est un entraînement journalier (WOD est l’acronyme de Workout of the Day). Chaque jour, il faut effectuer une série d’exercices différents pour développer la force, la souplesse, la puissance ou le système cardiovasculaire.

Il inclut :

  • Conditionnement métabolique.
  • Exercices de gymnastique.
  • Soulevé et lancé de poids.

 

Celui qui pratique le CrossFit doit être très complet : un sportif de longue distance, un gymnaste, un haltérophile et un sportif de vitesse.

 

Avant tout, rappelez-vous que le sport peut devenir un mode de vie, excluant la sédentarité et les mauvaises habitudes alimentaires. Alliez le CrossFit avec une alimentation saine, pour maintenir une bonne santé à court et à long terme.

 

Sources :