Les experts conseillent de suivre une alimentation équilibrée et d’éviter le surpoids afin d’avoir une grossesse saine et sans risques. En suivant des habitudes simples, les femmes enceintes peuvent traverser leur grossesse en toute tranquillité.

Le surpoids ou l’obésité peuvent présenter des risques pour la santé, surtout si une femme souhaite tomber enceinte ou l’est déjà.

Le surpoids a également un impact sur le bébé et peut entraîner des complications. Il est essentiel d’y remédier afin d’éviter les problèmes et de profiter d’une grossesse paisible.

 

Comment puis-je savoir si je suis en surpoids ?

Le surpoids est le prélude à l’obésité, une maladie chronique et courante qui nécessite un traitement et peut conduire à des maladies graves comme le diabète de type 2, l’hypertension et même le cancer. Dans le cas d’une grossesse, le risque touche non seulement la future mère, mais aussi l’enfant à naître.

L’obésité peut être détectée par le tour de taille ou l’indice de masse corporelle (IMC). Il est calculé en divisant le poids en kilos par la taille multipliée par deux.

Par exemple, une femme qui pèse 70 kilos et mesure 1,65 mètre a un IMC de 25,7 kg/m2. Dans ce cas, elle est en léger surpoids. Voici les paramètres de l’IMC :

    • Faible poids. Si l’IMC est inférieur à 18,5.
    • Poids normal. Lorsque la masse corporelle est comprise entre 18,5 et 24,9.
    • Surpoids : entre 25 et 29,90.
    • Obésité : entre 30 et 39,9.
    • Obésité morbide. Si l’IMC est supérieur à 40.

 

Obésité pendant la grossesse : risques et conséquences

 

Les complications possibles du surpoids pendant la grossesse

Un indice de masse corporelle élevé peut affecter la fertilité en inhibant une ovulation normale. Plus l’IMC est élevé, plus il faut de temps pour obtenir une grossesse de façon naturelle et même par le biais de traitements de procréation assistée tels que la fécondation in vitro (FIV).

Voici quelques-unes des complications dont peuvent souffrir les femmes enceintes en surpoids.

    • Fausse couche.

Il peut y en avoir plus d’une et elles peuvent être récurrentes.

    • Diabète gestationnel.

La Clinica Las Condes au Chili a constaté que cette affection est 2,6 fois plus fréquente chez les femmes obèses que chez celles dont l’IMC est normal.

    • Hypertension gestationnelle.

L’hypertension artérielle survient dans 3 grossesses sur 50 et se distingue de l’hypertension chronique. Elle apparaît avant la 20ème

    • Prééclampsie.

Complication de la grossesse caractérisée par une pression artérielle élevée et des dommages possibles à des organes tels que le foie, les reins et le cœur.

    • Apnée du sommeil.

Un risque accru d’apnée (une condition dans laquelle la respiration s’arrête pendant quelques secondes), privant le cerveau d’oxygène.

    • Césarienne.

Plus fréquente dans ces cas, la césarienne peut entraîner certaines complications, telles que des infections de la plaie.

    • Accouchement prématuré.

 

Quels sont les problèmes de santé dont peut souffrir mon enfant ?

Le surpoids pendant la grossesse comporte également des risques pour le bébé. Voici les principaux problèmes :

    • Défauts de naissance.
    • Obésité infantile.
    • Être sensiblement plus grand que la moyenne (macrosomie fœtale).
    • Altération de la croissance.
    • Asthme infantile. Il existe un risque 30 % plus élevé d’avoir des enfants asthmatiques.

 

Des habitudes de vie saines pour lutter contre l’obésité

Outre le fait de rester en contact permanent avec votre gynécologue, ces quelques conseils simples peuvent vous aider à vivre une grossesse saine :

    • 5 repas par jour.

L’acide folique, les protéines, le calcium et le fer ne peuvent manquer dans votre alimentation. Essayez de prendre 5 petits repas par jour. De cette façon, vous éviterez les baisses de sucre.

    • Évitez les aliments frits et transformés.

Remplacez sodas et les pâtisseries industrielles par des fruits et des légumes et essayez de cuisiner sur le gril, à la vapeur, au four ou au barbecue.

    • Hydratation.

Buvez beaucoup de liquides, surtout de l’eau. Vous pouvez également boire des jus de fruits (sans sucres ajoutés), des bouillons et des thés sans caféine.

    • Activité physique.

Restez actif pendant la grossesse en faisant des exercices à faible impact, comme la marche, le yoga ou la natation.

 

Ces conseils peuvent vous aider à maintenir un poids sain pendant les neuf mois. Il est important de consulter votre gynécologue, qui vous conseillera sur l’alimentation et les activités les plus appropriées avant et après l’accouchement.

Analysez votre alimentation dans le Test de mode de vie sain de notre application.

 

Sources :