On l’appelle « l’art du déplacement » et il consiste à se déplacer dans la ville en franchissant des obstacles de manière fluide et efficace, en utilisant uniquement son corps. Il permet de travailler l’équilibre, la force et l’endurance. Êtes-vous prêt à essayer ? Nous vous expliquons comment faire.

 

Qu’est-ce que le parkour ?

Le parkour, ou art du déplacement, est une technique de mouvement libre qui utilise des objets de l’environnement urbain et naturel pour se rendre d’un endroit à un autre.

Les pratiquants du parkour sautent, grimpent et surmontent les difficultés qui se trouvent sur leur chemin, comme s’ils étaient dans une course d’obstacles. Les murs, les escaliers, les parois ou les bancs de la ville deviennent de purs défis à surmonter.

Mais il ne s’agit pas seulement d’un entraînement physique, c’est aussi un bon moyen de stimuler l’esprit et de chercher d’autres possibilités, même lorsqu’il semble n’y en avoir aucune.

Le parkour est une aventure audacieuse et pleine d’adrénaline qui nous aide à connaître nos propres limites, nos compétences et nos forces.

 

Comment commencer le parkour

L’entraînement de parkour tourne autour de la progression et de la répétition. Nous ne devrions pas tenter de sauter d’une hauteur si nous ne l’avons jamais fait auparavant. Avant de sauter, il est important de maîtriser les éléments suivants :

    • Équilibre.

Vous devez développer la force musculaire et la coordination pour marcher et sauter par-dessus de petites zones telles que les bords des murs.

    • Course.

Courir en parkour nécessite à la fois de travailler l’explosivité et l’endurance.

    • Saut.

Les sauts vous aident à franchir différents niveaux de hauteur et à traverser des trous et des obstacles. Vous pouvez placer vos mains sur une surface pour vous donner de l’élan.

    • Quadrupède.

Se déplacer sur les deux mains et les deux pieds (comme le ferait un singe) vous aidera à avancer (et à reculer) sur des surfaces étroites.

    • Chute.

Apprenez à atterrir pour pouvoir vous relever immédiatement. Atterrissez avec les deux pieds et les genoux pliés, ou roulez avec votre corps, selon la hauteur et la vitesse du saut.

    • Escalade.

La règle générale est de ne pas grimper plus haut que ce que l’on peut sauter car, lorsque l’on redescend, on n’a pas de harnais de sécurité.

    • Endurance.

Assurez-vous d’avoir suffisamment de force ou d’endurance cardiovasculaire pour pouvoir courir et sauter pendant une longue période.

 

Entraînement de base pour débuter en parkour

Tout le monde peut se lancer dans le parkour. Mais il est recommandé de se préparer avant de se lancer dans des exercices plus compliqués. Plus vous êtes en forme lorsque vous commencez le parkour, mieux c’est.

Les exercices suivants vous aideront à vous lancer en toute sécurité :

    • Saut explosif.

Les pieds joints, à environ 50 cm de l’objet (canapé, fauteuil, échelle, etc.), accroupissez-vous, mettez vos mains derrière vous pour vous donner de l’élan et sautez. Cet exercice vous aidera à développer votre force et votre technique.

    • Fente.

Faites un grand pas en avant et abaissez-vous de manière que votre genou arrière touche le sol. En l’air, changez vos jambes de position. Ce que vous recherchez ici, c’est la hauteur. Elle vous aidera à renforcer les muscles de vos jambes et à améliorer votre vitesse.

    • Burpees.

En position de course, tirez les deux pieds vers l’arrière en un saut, mettez-vous en planche, puis relevez les pieds et mettez-vous debout en un saut. C’est un excellent exercice de force et de cardio qui fait appel à de nombreux muscles.

    • Sauts sur caisse.

Commencez à une faible hauteur et augmentez-la progressivement. Le saut sur des obstacles développe la puissance des jambes. Si vous êtes débutant, commencez par un saut puis redescendez doucement.

    • Squat.

Les pieds légèrement écartés, accroupissez-vous comme si vous vouliez vous asseoir sur une chaise. Gardez le dos droit. Ceci est essentiel pour développer une mécanique et une mobilité optimales dans vos chevilles, vos hanches et votre dos.

    • Tic tac.

Il s’agit de « courir » contre un mur. Courez en diagonale vers un mur ou un obstacle et, lorsque vous êtes proche, placez votre pied le plus proche pour vous pousser dans la direction opposée, en pointant vers l’avant et vers le haut.

    • Saut d’obstacles.

Approchez-vous d’un mur ou d’un autre obstacle à la hauteur de la taille. Posez une main dessus tout en montant avec la jambe opposée. Placez l’autre jambe sous votre corps et au-dessus de l’obstacle. Répétez l’opération avec l’autre bras et l’autre jambe.

 

Comme vous pouvez le constater, le parkour est un véritable défi. Si vous osez franchir le pas, n’oubliez pas de vous étirer. Plus vous êtes souple, moins vous risquez de vous blesser et mieux vous bougerez.

 

Sources :

  • Journal of Experimental Biology