Cette technique permet de renforcer les fibres musculaires et d’améliorer le fonctionnement du plancher pelvien, par la rééducation posturale et l’équilibre du corps. Elle consiste à réaliser quelques exercices simples sur un cylindre pour réajuster la position du corps. Découvrez en quoi consiste cette technique et comment vous pouvez en bénéficier.

 

Qu’est-ce que la proprioception ?

 

La proprioception est la capacité de percevoir l’orientation de notre corps par rapport à la position, au mouvement et à l’équilibre. C’est un circuit de notre système nerveux qui indique au cerveau dans quelle position il se trouve et quelles forces doivent agir.

La capacité de proprioception est celle qui nous permet, par exemple, de marcher dans le noir sans perdre l’équilibre ou d’appuyer sur l’accélérateur de la voiture sans regarder nos pieds. C’est donc le sens qui nous permet de déterminer la position et le mouvement des parties du corps dans l’espace. C’est la façon dont le corps se voit lui-même.

Contrairement aux cinq autres sens, la proprioception n’a pas d’organe sensoriel désigné, elle recueille plutôt les informations de l’organisme entier. Cette information est envoyée par la moelle épinière au cervelet, où sont calculées les positions des parties du corps dans l’espace.

 

Proprioception du tronc pour le plancher pelvien

 

La proprioception du tronc (ou méthode 5p, rééducation posturale ProPiocePtiva Perineal) est une technique pour traiter les muscles périnéaux et renforcer le plancher pelvien par la posture. La méthode est basée sur l’utilisation d’un tronc en bois, d’un demi-cylindre ou d’un Bosu (dôme en caoutchouc gonflé attaché à une plate-forme rigide), avec une partie lisse et l’autre ronde.

Pieds nus, nous montons sur le dessus du tronc et essayons de maintenir l’équilibre sur la surface courbe, avec les jambes légèrement fléchies et le dos droit. L’effort pour ne pas perdre l’équilibre nous oblige à :

– Faire de petits ajustements posturaux.

– Activer les fibres toniques périnéales, ce qui favorise également leur tonification.

– Créer une conscience proprioceptive du corps pour travailler les déséquilibres musculaires.

– Obtenir une pression thoraco-abdominale correcte.

Il est important d’entraîner le plancher pelvien car il soutient la vessie, l’urètre, l’utérus, le vagin et le rectum. Ces organes ont la capacité de s’adapter à nos mouvements et aux changements posturaux.

Les physiothérapeutes conseillent de pratiquer la méthode 5p pour obtenir de nombreux bénéfices :

– Améliorer la posture : l’activation des muscles périnéaux et lombaires facilite une posture correcte.

– Renforcer la ceinture abdominale : le tronc nous permet d’activer l’abdomen.

– Tonifier le plancher pelvien : aide à prévenir et à traiter l’incontinence, le prolapsus ou la faiblesse du plancher pelvien. Il convient également à la préparation à l’accouchement et à la récupération post-partum.

– Déblocage du diaphragme : le blocage du diaphragme est lié aux maux de dos et aux mauvaises postures qui causent des douleurs cervicales.

De plus, la méthode 5p prévient et entraîne également ces organes, en particulier dans le cas de dysfonctionnements du plancher pelvien tels que :

– Prolapsus pelvien

– Incontinence urinaire

– Hypotonie périnéale

– Vaginismes

– Constipation

– Syndrome myofascial pelvien

 

Exercices avec la proprioception du tronc

 

Les exercices de la méthode 5p se composent de trois niveaux qui sont exécutés sur le tronc. Tous les niveaux sont exécutés pieds nus, écartés à la largeur des hanches, les genoux légèrement fléchis et la colonne vertébrale droite.

– Niveau 1 : il se déroule avec la partie lisse du Bosu vers le bas. Restez dans la bonne posture pendant environ 20 minutes. Pendant ce temps, nous nous concentrerons sur la respiration et le corps.

– Niveau 2 : changez la position du Bosu et placez la partie lisse vers le haut, ce qui augmente la difficulté à maintenir l’équilibre et la bonne posture. Il est également recommandé de la maintenir pendant 20 minutes.

– Niveau 3 : réalisez les exercices des niveaux précédents, mais en déplaçant les bras de haut en bas tout en maintenant la posture et l’équilibre. Répétez pendant 5 minutes.

N’oubliez pas de pratiquer ces exercices sous la supervision d’un physiothérapeute, qui vous montrera comment les réaliser. Une fois que vous aurez maîtrisé la technique, vous pourrez les pratiquer à la maison.

Sources :

  • Harvard Medical School
  • Australian Physiotherapy Association