Une crise d’asthme se produit lorsque les muscles entourant les voies respiratoires s’enflamment et que la quantité d’air entrant est réduite. S’asseoir et rester calme peut vous aider jusqu’à recevoir des soins médicaux.

L’asthme est une maladie chronique qui affecte les poumons. Pendant une crise d’asthme, les voies respiratoires deviennent plus étroites que la normale et peuvent rendre la respiration difficile.

La gravité d’une crise d’asthme peut varier. La meilleure façon de traiter une crise d’asthme est d’utiliser un inhalateur, qui contient des médicaments qui dilatent les voies respiratoires.

Mais que se passe-t-il si vous avez une crise d’asthme et que vous n’avez pas votre inhalateur de secours à disposition ?

 

 

Alerte : crise d’asthme sans inhalateur

Lorsque les muscles entourant les voies respiratoires sont enflammés, ils bloquent l’air et les bronches se rétrécissent. Cela peut entraîner une crise d’asthme.

L’inhalateur est essentiel pour calmer la personne atteinte, car il aide à détendre les voies respiratoires et à rétablir une respiration normale.

Bien que les personnes asthmatiques l’aient souvent sur elles, ce n’est pas toujours le cas.

Appeler les services d’urgence, s’asseoir et rester calme sont des gestes à faire en attendant que les symptômes disparaissent ou l’arrivée d’une aide médicale.

 

Comment savoir s’il s’agit d’une crise d’asthme ?

Une crise d’asthme présente généralement certains symptômes communs qui peuvent nous alerter de la situation.

    • Difficultés respiratoires graves
    • Oppression ou douleur dans la poitrine (accompagnée de toux, de respiration sifflante et de mucus)
    • Un faible débit respiratoire, si vous utilisez un mesureur pour contrôler les niveaux.
    • Troubles de l’élocution
    • Dans les cas extrêmes, l’hypoxie (le manque d’oxygène au cerveau peut provoquer des lèvres bleues).

 

Pourquoi les crises d’asthme se produisent-elles ?

Certains facteurs prédisposent les personnes qui souffrent déjà d’asthme à une crise d’asthme. Voici des déclencheurs courants d’une crise d’asthme :

    • Infections des voies respiratoires supérieures (rhume, grippe ou sinusite)
    • Pollen, moisissures, acariens et squames d’animaux (en particulier les squames de chat)
    • Pollution et fumée de tabac
    • Inhalation d’air froid et sec (peut provenir de la climatisation)
    • Stress
    • Reflux acide (sensation de brûlure dans la poitrine)
    • Mauvais temps (vents forts et humidité)

 

Que faire en cas de crise d’asthme ?

Lorsqu’une crise d’asthme survient, il faut agir rapidement et efficacement pour éviter qu’elle ne s’aggrave.

1. Appelez le 112

Veillez à demander immédiatement un traitement médical d’urgence si vous ressentez l’un des symptômes (oppression, difficulté à parler, lèvres bleues, etc.).

2.Asseyez-vous bien droit

S’asseoir en position verticale aide à garder les voies respiratoires ouvertes. Évitez de vous allonger pendant une crise d’asthme, car cela peut aggraver les symptômes.

3. Restez calme

Essayez de rester aussi calme que possible. En attendant les soins médicaux, il peut être utile d’allumer la télévision ou d’écouter de la musique pour rester calme.

4. Stabilisez votre respiration

Essayez de prendre des respirations lentes et régulières. Des inspirations et expirations profondes par le nez peuvent aider à normaliser le rythme.

5. Restez à l’écart des déclencheurs

Les déclencheurs les plus courants sont les allergènes (animaux domestiques, pollen ou nourriture), l’exercice physique, le tabagisme, le stress, l’aspirine, le froid.

 

Comment éviter les crises d’asthme

Les crises d’asthme peuvent être prévenues en évitant les facteurs déclenchants et en contrôlant les symptômes. Il est essentiel d’éviter les substances qui irritent les voies respiratoires. Gardez un inhalateur de secours à portée de main à tout moment et gardez ces éléments à l’esprit pour prévenir une crise.

    • Évitez de fumer et les environnements enfumés
    • Faites-vous vacciner contre la grippe chaque année
    • Utilisez des matelas et des housses anti-acariens et gardez votre maison exempte de poussière.
    • Évitez les environnements humides
    • Ne prenez pas de médicaments qui peuvent déclencher une crise d’asthme (aspirine et ibuprofène).
    • Conserver les aliments dans des récipients fermés
    • Caféine

L’université de Londres a découvert que la caféine (présente dans le thé ou le café) est un bronchodilatateur et contribue à ouvrir les voies respiratoires.

Comme vous pouvez le constater, les crises d’asthme sont des épisodes soudains qui peuvent provoquer des crises respiratoires. Gardez toujours votre inhalateur sur vous et appelez les services d’urgence si vous ne savez pas quoi faire.

 

Sources :

  • Étude sur l’origine et la rémission de l’asthme. clinicaltrials.gov. May 2017. https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03141814
  • Crise d’asthme. M. Asensi Monzó. Pediatría atención primaria. Junio 2017. http://scielo.isciii.es/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1139-76322017000300002&lng=es&tlng=es
  • La caféine contre l’asthme. Welsh EJ, Bara A, Barley E, Cates CJ. Cochrane. January 2010. https://doi.org/10.1002/14651858.CD001112.pub2
  • L’asthme disparaît-il ? Voici ce que disent les experts. Maggie O’neill. Health. May 2021. https://www.health.com/condition/asthma/does-asthma-go-away
  • Que faire à la maison en cas de crise d’asthme ? Amanda Barrell. Medical news Today. June 2021. https://www.medicalnewstoday.com/articles/es/remedios-caseros-para-los-ataques-de-asma