Se peser le matin n’est pas la même chose que se peser le soir. Le chiffre peut fluctuer et ne pas être correct. Le moment, le lieu et même les balances influencent le résultat. Nous vous indiquons la meilleure manière de vous peser.

La balance est un outil très utile pour contrôler son poids. Mais nous devons savoir comment et quand l’utiliser pour que les informations que nous obtenons soient précises et utiles. Les experts en nutrition et en endocrinologie insistent sur le fait qu’il n’est pas nécessaire de se peser tous les jours. De fait, pour éviter que cela devienne une obsession, ils recommandent de le faire au maximum une fois par semaine.

L’important n’est pas tant la fréquence à laquelle nous nous pesons que la manière dont nous le faisons. La clé est la cohérence et l’équilibre. Car le poids est une valeur qui varie : il peut changer du matin au soir, d’un jour à l’autre ou même si nous avons fait de l’exercice physique ou non.

Quel est le meilleur moment de la journée pour se peser ?

 

Quelle est la meilleure heure pour se peser ?

A quelle heure doit-on se peser ? Avant ou après avoir mangé ? Le matin ou le soir ? Existe-t-il un moment de la journée meilleur qu’un autre ?  Il existe de nombreuses variables qui peuvent influencer le poids et qui peuvent expliquer ces kilos en trop ou en moins.

Tous ces facteurs de poids peuvent rendre difficile la connaissance du chiffre correct, surtout si nous voulons voir les progrès (parce que nous faisons un régime) ou si nous devons faire un contrôle de routine, pour des raisons de santé.

Il est donc conseillé de se peser de la même manière à chaque fois et de suivre ces étapes :

    • Une fois par semaine, toujours le même jour.

Inutile de vous peser tous les jours. Fixez-vous un jour par semaine (toujours le même jour) pour vous peser.

    • Le matin.

Il est conseillé de monter sur la balance juste après s’être levé et être allé aux toilettes, mais toujours avant le petit-déjeuner.

    • Avec les mêmes vêtements et pieds nus.

Avec ou sans pyjama, mais toujours de la même manière. Une étude publiée dans l’International Journal of Obesity montre que le poids de vos vêtements peut osciller entre 500 grammes et un kilo.

    • Utilisez toujours la même balance.

Si vous vous pesez chez vous, faites-le toujours sur le même appareil. Si vous le faites à la salle de sport ou à la pharmacie, prenez toujours le poids que vous obtenez à cet endroit.

    • Jamais après avoir fait de l’exercice.

Vous pouvez peser moins si vous venez de faire de l’exercice. Cela est dû à la déshydratation et non à une réelle perte de poids.

    • Si vous êtes une femme, évitez de vous peser pendant vos règles.

Essayez de ne pas vous peser pendant vos règles car les hormones font que votre corps retient plus de liquides.

 

Quel est le poids idéal d’une personne ?

Monter sur une balance nous indique notre poids, mais cette information seule n’est pas complète. Il ne nous donne pas de données sur la composition corporelle (muscles, graisse, eau, etc.).

Certains paramètres plus globaux qui sont généralement utilisés pour mesurer le poids sont les suivants :

    • L’indice de masse corporelle (IMC).

Il mesure le poids par rapport à la taille. Pour une personne adulte, les paramètres sont les suivants : moins de 18 (poids insuffisant) ; entre 18 et 25 (poids normal) ; entre 25 et 30 (surpoids) ; entre 30 et 40 (obésité) ; plus de 40 (obésité morbide).

    • Le tour de taille.

Placez un mètre ruban au-dessus de vos os de la hanche et après avoir expiré. Cette mesure vous permet de savoir si vous avez un risque de développer de l’obésité, une maladie cardiaque et/ou une maladie circulatoire. Pour les hommes, un tour de taille sain est inférieur à 102 centimètres. Pour une femme, moins de 88 centimètres.

 

L’IMC peut être un guide rapide pour évaluer si une personne a un poids sain ou non. Le tour de taille nous aide à déterminer si la graisse viscérale est stockée autour des organes abdominaux.

Le poids idéal peut varier selon l’âge, la taille, le sexe ou la répartition des graisses. La clé est de suivre un régime alimentaire équilibré (comprenant les calories nécessaires, ni plus ni moins) et de pratiquer un exercice physique régulier.

 

Sources :

  • International Journal of Obesity
  • Organisation mondiale de la santé (OMS)
  • Fondation britannique du cœur (BHF)