La moon cup ou coupe menstruelle est un produit d’hygiène féminine sain, naturel et durable. Son utilisation est simple, pratique et très confortable. Nous vous aidons à choisir celle qui vous convient le mieux et nous vous expliquons comment l’insérer correctement.

 

Qu’est-ce qu’une coupe menstruelle ?

La coupe menstruelle ou moon cup est un produit d’hygiène féminine réutilisable. Sa forme ressemble à une petite tasse flexible, comme une sorte d’entonnoir, presque toujours fabriquée en élastomère thermoplastique ou en silicone médical hypoallergénique.

Cette coupe s’insère dans le vagin pour capter et recueillir le flux menstruel, et non pour l’absorber, comme le font les tampons. Ces dernières années, son utilisation s’est généralisée en tant qu’alternative écologique et antiallergique, car elle est réutilisable et ne contient aucun produit chimique.

Une étude publiée dans la revue médicale The Lancet conclut que les coupes menstruelles peuvent constituer une option sûre pour l’hygiène menstruelle et une alternative aux produits hygiéniques jetables, même lorsque les installations d’eau et d’assainissement sont insuffisantes.

 

Les types de coupes menstruelles

Il existe de nombreux modèles, marques et tailles disponibles sur le marché. Parmi les plus courants, nous trouvons les types suivants :

    • Avec applicateur.

Elle dispose d’un système sous forme d’injection (comme les tampons) qui facilite la mise en place et le retrait de la coupe. Si vous êtes débutante, c’est la meilleure option.

    • Dure ou molle.

Il existe des coupes dures (pour les femmes dont la paroi vaginale est plus forte), intermédiaires (pour la plupart des femmes) et souples (pour les femmes dont le vagin est plus sensible).

    • Avec un cordon.

Certaines ont un anneau à l’extrémité pour en faciliter le retrait du vagin. D’autres versions sont dotées d’un cordon, soit en forme de  petit bâton ou de boule.

    • Lots de différentes tailles.

Il existe des lots avec des coupes de petites et grandes tailles. Cela peut être une bonne idée si vous êtes une débutante, afin que vous puissiez choisir celle qui vous convient le mieux.

 

Comment choisir une coupe menstruelle

Si vous envisagez d’utiliser une coupe menstruelle pour la première fois, parlez-en à votre sage-femme ou gynécologue. Bien que vous puissiez utiliser n’importe quelle marque disponible, vous devez d’abord déterminer la taille dont vous avez besoin.

La plupart sont vendues en trois tailles : S (petite), M (moyenne) et L (grande), mais il existe également des marques qui utilisent les lettres A (petites coupes) et B (grandes coupes) ou leur capacité en ml.

Pour déterminer la taille qui vous convient le mieux, vous devez tenir compte de ces paramètres :

    • Âge.

Les petites sont destinées aux personnes de moins de 30 ans qui n’ont pas eu d’accouchement par voie vaginale. Les coupes de grandes tailles sont destinées aux personnes de plus de 30 ans ou à celles qui ont accouché.

    • Col de l’utérus.

Si votre col de l’utérus est très bas, il est recommandé d’utiliser une coupe plus petite, car elle est plus courte et s’adaptera beaucoup mieux.

    • Flux.

La capacité de la coupe est souvent associée à la quantité de flux de votre corps. Vous avez besoin d’une coupe plus grande si vous avez un flux très important.

    • Plancher pelvien.

Si vous avez des muscles vaginaux forts (quel que soit votre âge), il est préférable de choisir une petite coupe à la texture plus dure.

 

Comment insérer une coupe menstruelle

La mise en place de votre coupe menstruelle pour la première fois demande un peu de dextérité, mais une fois que vous maîtrisez la technique, c’est très facile. Il est préférable de faire bouillir la coupe pendant dix minutes avant la première utilisation et après chaque menstruation avant de la ranger.

La coupe menstruelle est bien ajustée si elle ne provoque pas de gêne, si elle touche les parois vaginales et s’il n’y a pas de taches de saignement sur vos sous-vêtements. Vous devez la placer juste derrière l’os pubien, sous le col de l’utérus.

1. Détendez-vous.

Choisissez un moment où vous êtes détendue et où vous pouvez vous concentrer sans être interrompue. Si vous êtes nerveuse, vos muscles vaginaux se contractent et rendent l’insertion plus difficile.

2. Suivez les instructions.

Lisez le manuel de la coupe et répétez les étapes, une par une, pour assurer une insertion correcte. Lavez-vous les mains avant de toucher la coupe.

3. Insérez la coupe.

Vous pouvez le faire en position assise, debout ou accroupie. Pliez-la en deux pour former un « C ». Guidez-la dans votre vagin en commençant par le bord le plus large.

4. Positionnez-la bien.

Une fois à l’intérieur, tournez-la pour qu’elle s’ouvre complètement et se verrouille en place. Elle doit pointer vers le bas de votre dos, comme un tampon.

5. Vérifiez.

Passez un doigt autour de la coupe pour vous assurer qu’il n’y a pas d’espace et qu’elle n’est pas tordue. Tirez doucement dessus – si vous sentez une légère résistance, c’est qu’elle est au bon endroit.

6. Retirer la coupe.

Videz-la 2 à 4 fois par jour. Lavez-vous les mains et détendez vos muscles. Tournez la coupe sur le côté pour séparer un bord de la paroi vaginale et relâcher l’aspiration.

7. Nettoyage.

Avant et après chaque utilisation, la coupe doit être nettoyée pour éviter les odeurs. Rincez-la à l’eau froide (puis à l’eau chaude) et au savon corporel, puis séchez-la avec une serviette.

 

La première fois que vous utilisez une coupe menstruelle, il se peut que cela ne se passe pas comme prévu. Ne vous découragez pas – réessayez à un autre moment.

Rappelez-vous qu’une coupe menstruelle ne fait pas mal, en réalité, vous pouvez à peine la « sentir ». En cas de malaise ou de doute sur son utilisation, consultez votre sage-femme ou votre gynécologue.

 

Sources :

  • Clinique Mayo
  • The Lancet