Les cas d’infection par le SARS-Cov2 continuent d’augmenter en Europe. Rien qu’au cours des dix derniers jours, les nouveaux cas d’infection signalés en Europe ont doublé pour atteindre près d’un million. Maintenant que de nombreux pays commencent à lever les restrictions en matière de confinement, il est important de rester vigilant et de connaître les moyens de prévenir la propagation du virus.

Par le Dr. Pedro L. González, spécialiste en Médecine préventive et en santé publique 

 

La moitié des cas enregistrés à travers le monde sont concentrés en Europe et plus de 84 000 personnes sont déjà mortes de ce virus dans la région. Chaque jour, des milliers de nouveaux cas apparaissent dans tous les pays. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), des données optimistes arrivent de pays comme l’Espagne, l’Italie et la France, mais son directeur général a appelé à la prudence, en rappelant que nous sommes encore « au milieu de la tempête ».

Aplanir la courbe des cas signifie réduire les nouvelles contaminations de COVID19 d’un jour à l’autre.  Dans les graphiques, lorsque cela se produit, la courbe entame une légère pente descendante. Selon le Centre de surveillance mondiale de l’université John Hopkins, cela ne se produit pas dans de nombreuses régions, c’est pourquoi il est nécessaire de rappeler et renforcer les mesures de base visant à prévenir la propagation du SARS-Cov2 :

  • Lavez-vous les mains fréquemment : pour être sûr, il est bon de passer en revue les étapes de base d’un lavage complet des mains et de savoir que le port de lentilles de contact ne constitue pas un risque accru de contagion.
  • Lorsque vous toussez ou éternuez, couvrez votre bouche et votre nez avec votre coude plié ou avec un mouchoir en papier, jetez le mouchoir immédiatement et lavez-vous les mains avec un désinfectant pour les mains à base d’alcool ou de l’eau et du savon.
  • Maintenez la distanciation sociale : laissez une distance d’au moins 1 mètre entre vous et les autres, en particulier si vous toussez, éternuez et avez de la fièvre.
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche.
  • Portez un masque lors de vos courses ou chez le médecin. Un masque chirurgical ou fabriqué chez vous avec un morceau de coton est plus que suffisant.

 

Changer les habitudes d’hygiène

Avant que la pandémie de Covid19 ne nous frappe, tout le monde n’adhérait pas au lavage des mains, même parmi les professionnels de la santé. Le respect du lavage des mains chez ces derniers était inférieur à 50 %, comme l’ont montré plusieurs études réalisées avant la crise du Covid19.

De même, des recherches réalisées sur des groupes de population ont donné des chiffres décourageants quant au respect des règles avant la pandémie : seulement 7,8 % des personnes se sont correctement lavé les mains pendant 20 secondes en sortant des toilettes, et moins de 50 % des personnes observées se sont lavé les mains rapidement et souvent sans savon.

Toutes les interventions éducatives, l’installation de distributeurs d’alcool et de savon sans contact ainsi que le rappel constant par des infographies et des affiches, ont permis une augmentation de l’hygiène des mains de 47 % en moyenne.

Cependant, on sait que le lavage des mains dépend de la prise d’habitude. Il est donc important d’ancrer le lavage des mains dans des situations quotidiennes comme rentrer à la maison, aller aux toilettes, manger et ainsi automatiser l’habitude.

 

Ne pas abandonner le confinement

Parmi les facteurs qui peuvent rendre le confinement plus difficile figurent les effets psychologiques négatifs, notamment les symptômes de stress post-traumatique, la confusion ou la colère. En outre, le confinement devient plus difficile en cas de :

  • Quarantaine prolongée périodiquement sans date de fin précise
  • Peur de l’infection et stigmatisation sociale
  • Frustration et ennui
  • Pertes financières ou pénuries d’approvisionnement
  • Stigmatisation sociale

 

Afin de tolérer au mieux cette situation et même d’en sortir renforcé, il est préférable de suivre un plan d’habitudes de vie adapté à la situation très particulière que nous vivons.

  • Envisager la quarantaine d’un point de vue altruiste et avec une conscience sociale
  • Prendre en compte les risques
  • Prendre les précautions habituelles, sans exagérer. Il n’est pas nécessaire de changer de vêtements, de chaussures, etc. sauf si vous travaillez dans un environnement sanitaire.
  • Utiliser les méthodes habituelles d’évasion personnelle qui n’impliquent pas de quitter la maison.
  • Ajouter du sport ou de l’activité physique

 

De nombreux experts assurent que pour maintenir la quarantaine, il est essentiel que les citoyens aient des attentes claires quant à ce que l’on attend d’eux, en les informant dès le début de la durée et sans prolongation ni modification des critères qui les soumettent à l’incertitude.

Ils soulignent également qu’il est très important de connaître les règles de prévention et de comprendre pourquoi afin que les citoyens puissent jouer un rôle actif dans la prévention des infections par le SRAS-Cov-2. »

 

Sources :

Perceptions et connaissances en matière d’hygiène des mains des médecins résidents de l’hôpital Son Llàtzer 2011-2017 10.3306/MEDICINABALEAR.33.01.33

Seo HJ, Sohng KY, Chang SO, Chaung SK, Won JS, Choi MJ. Interventions visant à améliorer le respect de l’hygiène des mains dans les services d’urgence : un examen systématique. J Hosp Infect. 2019;102(4):394–406

Diefenbacher S1, Pfattheicher S2, Keller J1. Sur le rôle de l’habitude dans les comportements d’hygiène des mains auto-déclarés et observés. Appl Psychol Health Well Being. 2020;12(1):125–143.

 

Brooks SK, Webster RK, Smith LE, et al. L’impact psychologique de la quarantaine et comment le réduire : examen rapide des preuves. Lancet. 2020;395(10227):912–920.

Wilder-Smith A, Freedman DO. Isolement, quarantaine, distanciation sociale et confinement communautaire : rôle essentiel des anciennes mesures de santé publique dans l’épidémie du nouveau coronavirus (2019-nCoV). J Travel Med. 2020;27(2):taaa020