L’halitose, communément appelée mauvaise haleine, en plus d’être l’une des plus anciennes pathologies, est un problème qui peut devenir social s’il n’est pas traité. Normalement, elle est associée à une mauvaise hygiène buccale, mais elle peut aussi être le symptôme d’autres pathologies. Nous vous expliquons ses causes et ses traitements.

La mauvaise odeur dans la bouche

La mauvaise haleine, également appelée halitose, est un trouble buccal plus courant que l’on croit car il touche près de la moitié de la population à un moment ou à un autre de leur vie. Les causes de la mauvaise haleine sont souvent attribuées à une mauvaise hygiène buccale, mais dans certains cas, elles sont dues à d’autres causes. Quoiqu’il en soit, l’halitose n’est pas contagieuse.

Pourquoi survient-elle ?

Parmi les raisons qui provoquent l’halitose, on distingue en premier lieu une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Dans ce cas, elle produit parfois du tartre sur les dents, ce qui génère des bactéries qui pourraient être à l’origine des substances provoquant la mauvaise odeur. D’autre part, une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut couramment créer des caries. Enfin, il est également courant que les piercings à l’intérieur de la bouche produisent une halitose, car la perforation retient certaines bactéries dans la peau. Le port d’un appareil dentaire peut également provoquer une mauvaise haleine, si le nettoyage n’en est pas effectué correctement.

En résumé, une mauvaise hygiène buccale est à l’origine de plus de 90 % des cas d’halitose dans la cavité buccale, comme le souligne cette étude.

La deuxième cause majeure de l’apparition de la mauvaise haleine, même si elle est moins importante,  est une pathologie du système respiratoire ou du tube digestif. Ce peut être un cancer du poumon, une bronchite, une sinusite, un SIBO, une hernie hiatale, une gastrite commune et même la bactérie Helicobacter pylori. Toutes ces pathologies peuvent provoquer une halitose et un mauvais goût dans la bouche. Dans ces cas, un grave problème de santé pourrait être à l’origine de la mauvaise haleine.

La troisième cause de la mauvaise haleine peut être liée à la salive. Bien que ce ne soit pas le plus courant, il arrive qu’un manque de salive provoque une halitose. La salive a des propriétés antiseptiques pour garder la bouche propre. Cependant, si les glandes salivaires ne sécrètent pas toute la salive nécessaire, pour quelque raison que ce soit, un foyer d’halitose dans la bouche peut se produire.

Le traitement de l’halitose

Le traitement de la mauvaise haleine est, dans la plupart des cas, assez simple, surtout s’il est lié à l’hygiène buccale. Selon les experts, la question la plus importante pour le traitement de l’halitose est la détermination de son origine par un examen clinique détaillé, afin de savoir sur quoi agir. Dans la plupart des cas, cela comprend des mesures simples telles que des instructions d’hygiène buccale, le nettoyage de la langue et le rinçage de la bouche.

En règle générale, lorsqu’un patient est atteint d’halitose, les facteurs prédisposants tels que la réduction du tabac et de l’alcool doivent être éliminés. En outre, il faut éviter de consommer certains aliments (en particulier l’ail, les oignons et les épices). Il est également recommandé de boire de l’eau entre les repas, car une bouche sèche favorise la prolifération bactérienne.

Comment éliminer la mauvaise haleine

Afin de savoir comment éliminer la mauvaise haleine, il faut maintenir une hygiène de la bouche et de la langue très stricte, un nettoyage correct des deux sera donc crucial pour éliminer toute odeur.

Pour ce faire, le brossage devra suivre les directives suivantes :

Hygiène buccale

  • Placer la brosse à un angle de 45 degrés par rapport à la jonction gencive et dent et la déplacer doucement dans un mouvement circulaire ou latéral
  • Brosser les surfaces extérieures des dents
  • Brosser les surfaces intérieures des dents
  • Il est conseillé d’utiliser des brosses interdentaires
  • Utiliser du fil dentaire
  • Réaliser des bains de bouche

Hygiène de la langue

  • Placer la brosse sur le dessus de la langue et brosser la zone.
  • Brosser le dos de la langue, là où se trouve la plus grande charge bactérienne

Chewing-gum pour la mauvaise haleine

La solution rapide la plus facile et la plus accessible au problème est souvent le chewing-gum. Cependant, selon l’institut de l’haleine, « le chewing-gum n’est pas une thérapie recommandée pour traiter la mauvaise haleine ou les problèmes de bouche sèche ».

Comme l’explique le Dr Jonas Nunes, directeur de l’Institut de l’haleine et de l’unité hospitalière du Centre Teknon de Barcelone, « les patients savent que leur effet masquant est de courte durée et il serait donc abusif de prétendre que ces deux effets éliminent la mauvaise haleine ».

Selon Nunes, ils ont un certain effet bénéfique, car ils augmentent  la sécrétion de salive chez les patients ayant la bouche sèche. Toutefois, explique-t-il, quelques minutes après que le patient a cessé de mâcher, la mauvaise haleine et la bouche sèche sont toujours là.

Les effets sociaux

Selon l’institut de la mauvaise haleine, l’halitose est un problème holistique qui affecte non seulement la bouche, mais aussi la qualité de vie. La raison en est qu’il s’agit d’une des pathologies ayant le plus grand impact sur les relations sociales. Souffrir d’halitose peut avoir des conséquences psychologiques qui affectent le comportement normal des personnes. Certains par exemple, vont se couvrir la bouche lorsqu’ils parlent ou éviter de se rapprocher des autres ou encore ne pas manger en public et éviter les relations sociales. C’est pourquoi il est très important et essentiel de se faire soigner pour être heureux.

 

Sources :

  • Institut de l’haleine
  • Elsevier
  • Scielo
  • NCBI