L’insuffisance veineuse se produit lorsque le sang a du mal à retourner des jambes vers le cœur. Le manque d’activité physique, une mauvaise alimentation et l’âge peuvent entraîner une insuffisance veineuse. Des habitudes de vie saines peuvent contribuer à stimuler la circulation.

Derrière des jambes fatiguées se cache souvent un problème de circulation. Dans ces cas, le sang a du mal à retourner des pieds vers le cœur.

Cela peut entraîner une lourdeur, une fatigue, un gonflement et même des crampes et un engourdissement des jambes.

Des maladies telles que l’hypertension ou l’athérosclérose, un mode de vie sédentaire et une alimentation trop riche en sel, en graisses et en sucre peuvent aggraver le problème.

 

Qu’est-ce que l’insuffisance veineuse ?

Les artères transportent le sang du cœur vers le reste du corps et les veines ramènent ce sang au cœur.

L’insuffisance veineuse se produit lorsque les veines ont des difficultés à ramener le sang des membres vers le cœur. Dans ces cas, le sang s’accumule et stagne dans les jambes.

Selon la Société espagnole des médecins généraux et de famille, il s’agit de la maladie vasculaire la plus courante et elle se caractérise par le fait qu’elle est chronique, progressive et pas toujours bénigne.

 

Quelles sont les causes de l’insuffisance veineuse ?

L’insuffisance veineuse est généralement causée par des caillots sanguins et des varices.

En cas de caillot sanguin, le flux est obstrué dans les veines, le sang s’accumule sous le caillot, ce qui peut entraîner une insuffisance veineuse.

Dans le cas des varices, les valves (qui empêchent le sang de refluer) sont endommagées et le sang s’échappe par les valves endommagées.

En raison d’un problème hormonal, la prévalence de l’insuffisance veineuse est de 64 % chez les femmes et de 37 % chez les hommes.

C’est également une affection qui augmente avec l’âge. À partir de 50 ans, près de la moitié des personnes souffrent d’une forme d’insuffisance veineuse.

Ainsi, les facteurs de risque comprennent :

    • Âge
    • Sexe féminin
    • Antécédents familiaux
    • Surpoids
    • Grossesse
    • Mode de vie sédentaire
    • Position assise ou debout prolongée
    • Chaleur

 

Les symptômes de l’insuffisance veineuse

L’insuffisance veineuse, dans sa forme légère, peut provoquer des démangeaisons, des crampes, une sensation de lourdeur, des mains et des pieds froids ou des douleurs.

En général, les symptômes de l’insuffisance veineuse sont les suivants :

    • Gonflement des jambes ou des chevilles (œdème).
    • Douleur qui s’aggrave lorsque vous vous levez et s’améliore lorsque vous surélevez vos jambes.
    • Crampes dans les jambes.
    • Douleurs, élancements ou lourdeurs dans les jambes.
    • Démangeaisons dans les jambes.
    • Jambes faibles.
    • Épaississement de la peau de vos jambes ou de vos chevilles.
    • Peau qui change de couleur autour des chevilles.
    • Ulcères dans les jambes.
    • Varices ou varicosités.
    • Sensation de tension dans les mollets.

 

Traitements et remèdes contre l’insuffisance veineuse

Le traitement de l’insuffisance veineuse dépend de nombreux facteurs, notamment de la raison de l’affection et de l’état de santé général de la personne.

Une légère gêne peut être atténuée en intégrant des habitudes saines et certains produits naturels.

    • Bas de compression

C’est le traitement le plus couramment prescrit. Ces bas exercent une pression sur la cheville et la jambe. Ils contribuent à améliorer la circulation sanguine et à réduire les gonflements.

    • Vêtements amples

Ne comprimez pas vos jambes avec des vêtements trop serrés et optez pour des tissus naturels, comme le coton. Évitez de porter des talons très hauts.

    • Évitez la chaleur

Évitez les sources de chaleur sur vos jambes, car elles entravent la circulation sanguine. Ne les exposez pas trop longtemps au soleil, n’utilisez pas de cire chaude pour vous épiler et tenez-les éloignées des appareils de chauffage.

    • Légumes verts

Mangez des légumes à feuilles vertes (épinards, blettes, mâche…). Il a été prouvé que leurs fibres maintiennent les veines en parfait état.

    • Faites du vélo

Faire du vélo peut améliorer le système circulatoire. Il suffit de 10 minutes de vélo pour constater l’amélioration. Vous pouvez également pédaler en l’air dans votre lit au réveil.

    • Marchez plus

Marcher 30 minutes par jour à un rythme soutenu contribue à améliorer la circulation sanguine. Vos mollets agissent comme une pompe qui renvoie le sang de vos pieds vers votre cœur.

    • Surélevez vos pieds

Dormez avec les pieds légèrement surélevés. Le fait de lever et d’abaisser les orteils, de tourner les chevilles et de marcher sur la pointe des pieds favorise le retour du sang. Surélevez vos jambes plusieurs fois par jour.

    • Eau froide

Après une douche tiède, passez de l’eau froide sur vos jambes. Évitez les bains très chauds, les saunas ou les bains de vapeur.

    • Plantes médicinales

Certaines avec des principes phlébotoniques peuvent être efficaces, en infusion ou dans un bain. Le marron d’Inde, le cyprès et l’hamamélis peuvent soulager les jambes fatiguées.

 

Comme vous pouvez le constater, notre système circulatoire a besoin de mouvement. Bougez davantage et essayez de ne pas rester trop longtemps dans la même position. De cette façon, vous pouvez garder vos veines souples et activer la circulation du sang des jambes vers le cœur.

 

Sources :