La cinétose ou le mal des transports peut nous gâcher la journée. Se sentir nauséeux pendant un voyage en voiture, en avion ou en bateau est aussi courant que désagréable. Heureusement, il existe des remèdes simples et naturels qui peuvent atténuer et éviter cette gêne.

On n’accorde pas à la cinétose (connue sous le nom de mal des transports) l’importance qu’elle mérite, alors que la vie et les relations personnelles de ceux qui en souffrent peut être altérée.

Voyager en avion, en bateau, en voiture ou en train peut devenir un cauchemar pour les personnes qui souffrent de mal des transports. Les nausées sont causées par un décalage entre la vue et l’ouïe. Le système nerveux central reçoit des messages contradictoires des récepteurs d’équilibre du corps.

Lorsque nous sommes dans une voiture ou un avion, l’oreille interne (système vestibulaire) indique que nous sommes en mouvement, mais les yeux et les muscles disent le contraire, car le corps est immobile par rapport à l’environnement.

 

Les symptômes du mal des transports

Certaines personnes ont des nausées, voire des vomissements lorsqu’elles voyagent en avion, en voiture ou se trouvent dans un parc d’attractions. Les symptômes courants sont les suivants :

    • mal de tête
    • sentiment général de mal-être
    • bâillement
    • transpiration
    • somnolence
    • nausées, pâleur
    • vomissements

La plupart des cas de cinétose sont bénins et nous pouvons les traiter seuls. Les cas plus graves ou qui s’aggravent méritent l’attention d’un médecin spécialisé dans l’audition, l’équilibre et le système nerveux.

 

10 conseils pour prévenir le mal des transports en voyageant

Voici quelques conseils pour atténuer et prévenir les nausées pendant les voyages :

1. Regarder un point fixe.

Asseyez-vous dans un endroit où vous pouvez percevoir un point de référence clair (siège avant de la voiture) et concentrez-vous sur un objet distant qui ne bouge pas. Dans l’avion, le meilleur endroit est sur les ailes. Et dans le train, asseyez-vous dans le sens de la marche.

2. Arômes d’agrumes.

L’huile de mélisse semble avoir un effet favorable sur les zones cérébrales concernées. Les parfums de menthe poivrée et d’orange présentent des avantages similaires.

3. Manger quelque chose.

Une heure avant votre voyage, mangez quelque chose de léger, comme des fruits secs. Si le voyage est long, mangez toutes les 2 heures. Évitez les pâtisseries et les grignotages, ils auront tendance à décupler votre mal des transports.

4. Aliments contenant du potassium.

Une carence en ce minéral peut provoquer des nausées. Avant de voyager, mangez des pommes de terre, des tomates, des épinards, des asperges, des pêches, des abricots, des raisins ou des bananes.

5. Respiration.

Selon l’Association pour les troubles vestibulaires, contrôler sa respiration et maintenir un rythme tranquille est 50 % plus efficace que les médicaments.

6. Gingembre.

Cette racine contient des composés phytochimiques qui favorisent la vidange gastrique et facilitent les digestions lourdes. Prenez-le en infusion avec une cuillère à café de plante par tasse.

7. Médicaments.

Il existe certains médicaments qui peuvent réduire la sensation de perte d’équilibre, mais demandez l’avis d’un médecin car ils peuvent avoir des effets secondaires.

8. Mâcher du chewing-gum.

Il s’agit d’une méthode simple pour atténuer le mal des transports léger et courant. Le simple fait de mâcher semble réduire les effets négatifs du conflit entre la vision et l’équilibre.

9. Air frais.

Le vent peut légèrement atténuer le mal des transports, bien que cela soit probablement lié au fait que cela permet d’éviter les mauvaises odeurs, qui peuvent aggraver les nausées.

10. L’acupression.

Cette technique fonctionne avec les mêmes points que l’acupuncture, mais avec les doigts. L’université de Pennsylvanie a découvert qu’un bracelet d’acupression réduit les symptômes du mal des transports et l’activité gastrique qui l’accompagne souvent.

 

Que ne faut-il pas faire pendant un voyage pour éviter le mal des transports ?

Le service de santé britannique recommande de ne pas prendre une série d’habitudes pour tenter d’éviter ce type de nausées :

    • Ne voyagez pas l’estomac vide. C’est le meilleur moyen de favoriser les nausées. Néanmoins, comme indiqué plus haut, choisissez judicieusement ce que vous mangez avant un voyage.
    • Ne lisez pas. Il est déconseillé de lire, de regarder des films ou d’utiliser des appareils électroniques.
    • Ne regardez pas les objets en mouvement, comme les voitures qui passent ou les vagues, qui vont et viennent.
    • Ne mangez pas d’aliments lourds ou épicés et ne buvez pas d’alcool peu avant ou pendant le voyage.

 

Comme vous pouvez le constater, la plupart des remèdes pour prévenir le mal des transports sont simples et faciles à retenir. Surtout, essayez de vous détendre, de respirer lentement et de profiter du voyage.

 

Sources :