L’augmentation de la longévité a représenté un progrès social important. Mais c’est aussi un défi pour le vieillissement actif, c’est-à-dire pour maintenir des conditions optimales de bien-être physique, social et mental afin que nous atteignions tous la vieillesse avec une meilleure santé et une meilleure qualité de vie.

 

Programme de vieillissement actif et sain pour les personnes âgées

 

Selon les données de l’Organisation mondiale de la santé, 20 % de la population mondiale a plus de 60 ans. C’est-à-dire qu’environ 700 millions de personnes sont âgées, un chiffre qui devrait augmenter de 200 millions d’ici 2050.

 

Face à ces nouvelles données démographiques, les experts plaident depuis des années en faveur d’un changement des systèmes de soins aux citoyens. De fait, 2012 a été l’année européenne du vieillissement actif, une occasion saisie par la Commission européenne pour rendre visible et valoriser une question sociale qui concerne la santé de tous.

 

Qu’est-ce que le vieillissement actif ?

 

Le vieillissement actif consiste à créer un environnement et des conditions propices à une vie longue et optimale pour les personnes âgées. Il faut en effet considérer le vieillissement comme un processus évolutif et dynamique, une étape de plus dans le cycle de vie d’une personne.

 

De cette façon, les experts fuient l’ancienne idée qui considérait la vieillesse comme passive, dépendante et improductive. Les nouvelles prémisses du vieillissement actif visent à améliorer la santé au fil des ans et à encourager les gens à vivre plus longtemps tout en bénéficiant d’un bien-être optimal.

Les déterminants du vieillissement actif

 

Afin de créer les conditions nécessaires au vieillissement actif pour tous, les institutions considèrent qu’il est nécessaire de modifier la manière d’envisager le vieillissement, ainsi que de créer des environnements adaptés et de mettre en place des systèmes de soins de longue durée.

 

Mais que signifie « vivre la vieillesse de manière active et saine » ? Les experts stipulent 4 piliers de base qui décrivent un processus de vie dynamique d’une personne de plus de 60 ans :

 

– Répondre aux besoins fondamentaux

– Prendre des décisions, apprendre et grandir

– Être physiquement indépendant

– Entretenir des relations et contribuer à la société

 

Le vieillissement actif nous encourage tous à diriger notre vie, à maîtriser les maladies (s’il y en a) et à tirer le meilleur parti des possibilités qui s’offrent à nous.

 

Les activités de vieillissement actif

 

Vivre mieux et plus longtemps signifie prendre soin de soi à toutes les étapes de la vie, de l’enfance à l’âge mûr. Notre mode de vie passé se reflétera directement sur notre façon de vivre à l’âge adulte.

 

Les professionnels de la santé nous rappellent que pendant la vieillesse (comme à toutes les autres périodes de la vie), il est recommandé de :

 

Se déplacer davantage : faire une activité physique tous les jours et pendant au moins 45 minutes, par exemple de la marche rapide, monter les escaliers ou danser. Des exercices de résistance modérée et de tonification avec des poids sont également bénéfiques. L’exercice physique peut aider à prévenir les blessures et à accélérer la guérison.

 

Manger avec la tête : les menus doivent contenir des protéines, des vitamines et des minéraux en quantité suffisante, et non des aliments gras car ils sont difficiles à digérer. De plus, il est préférable pour les personnes âgées de manger plusieurs petits repas par jour, plutôt que 3 principaux en plus grandes quantités. Ils devraient donner la priorité aux aliments contenant des fibres pour éviter la constipation, un problème récurrent à cet âge.

 

Se socialiser : préserver et prendre soin des relations familiales, passer du temps avec des amis, commencer de nouveaux passe-temps et partager nos expériences nous aident à rester actifs et à avoir un meilleur bien-être mental. 53 % des personnes âgées commencent de nouvelles activités après 65 ans, selon le Livre blanc d’IMSERSO sur le vieillissement actif.

 

Comme vous pouvez le constater, la contribution des personnes âgées à la société est inestimable. Nous espérons que demain, nous aurons tous l’occasion de continuer à apporter nos connaissances et notre expérience dans différents domaines et de contribuer ainsi à faire de ce monde un endroit meilleur pour tous.

 

« Les personnes âgées doivent avoir la liberté de vivre une vie que les générations précédentes n’auraient jamais pu imaginer », Rapport mondial sur le vieillissement et la santé de l’OMS.

 

Sources :

 

  • OMS
  • Commission Européenne
  • SEMEG
  • IMSERSO