On l’appelle le « sommeil yogique ». Mais plus que dormir, le Yoga Nidra vise la relaxation consciente. Grâce à la méditation guidée, le corps et l’esprit atteignent un état de semi-éveil, ce qui est très bénéfique pour la santé.

Le Yoga Nidra (sommeil yogique) consiste en des techniques de visualisation et de relaxation qui conduisent à un état intermédiaire entre le sommeil et l’éveil.

Dans cet état de relaxation, on peut rester conscient et avoir des expériences de type REM (connues sous le nom de rêves lucides).

Des études ont montré que ce type de yoga favorise la relaxation, réduit le stress et aide à lutter contre l’insomnie et les troubles du sommeil.

 

Qu’est-ce que le Yoga Nidra et comment le pratique-t-on ?

 

Qu’est-ce que le Yoga Nidra ?

« Yoga Nidra » signifie littéralement « sommeil yogique ». Il provient d’une ancienne technique de relaxation indienne appelée Nyasa.

Sa pratique induit progressivement un état profond de relaxation et de méditation, mais sans s’endormir. En d’autres termes, on se connecte avec le subconscient comme lorsqu’on dort, mais en étant éveillé.

Lorsque cet état de semi-conscience est atteint, l’activité cérébrale est réduite et le corps entre dans une phase de guérison.

Il peut être pratiqué par tout le monde, bien qu’il convienne particulièrement aux personnes souffrant de problèmes de sommeil, de fatigue, d’anxiété et de dépression.

 

Le Yoga Nidra, selon L’art de vivre

Alors que le Yoga Hatha détend l’esprit et revigore le corps, le Yoga Nidra amène le corps et l’esprit à une relaxation plus profonde, selon la Fondation L’art de vivre.

De fait, les experts le décrivent comme une relaxation sans effort et conseillent de le pratiquer à la fin d’une séquence d’asanas de yoga.

Ainsi, après avoir « réchauffé » le corps en effectuant des postures yogiques, le Yoga Nidra le refroidit. Il s’agit de l’asana de fermeture, qui porte une attention consciente aux différentes parties du corps et à la manière dont elles se relâchent et se décontractent.

 

Les postures de Yoga Nidra

Nous allons vous expliquer comment pratiquer le Yoga Nidra, étape par étape :

  • Pose du cadavre (Shavasana).

Allongé sur le dos, fermez les yeux et détendez-vous. Inspirez et expirez profondément et lentement.

  • Côté droit.

Portez votre attention sur le pied pendant quelques secondes et détendez-le. Puis déplacez votre attention sur votre genou droit, votre cuisse droite et votre hanche. Prenez conscience de toute votre jambe droite.

  • Côté gauche.

Répétez doucement ce processus du côté opposé (pied, genou, cuisse et hanche gauche).

  • Partie centrale.

Continuez à passer en revue tout votre corps, de bas en haut. Zone génitale, ventre, région du nombril, poitrine.

  • Haut du corps.

Concentrez-vous sur l’épaule droite, le bras droit, les paumes et les doigts. Répétez l’opération sur l’épaule gauche, le bras, la gorge, le visage et le sommet de la tête.

  • Observez.

Respirez profondément et observez les sensations dans votre corps. Détendez-vous dans cet état pendant quelques minutes. Prenez lentement conscience de votre corps.

  • Tournez-vous.

Tournez-vous vers la droite et continuez à vous allonger pendant quelques minutes encore. La respiration passe par la narine gauche, ce qui aide à refroidir le corps.

 

Ensuite, asseyez-vous lentement et, lorsque vous vous sentez à l’aise, ouvrez les yeux lentement et progressivement.

 

Les bienfaits du Yoga Nidra : 30 minutes

Il s’agit de l’une des modalités de yoga les plus populaires, car elle est facile à pratiquer et présente de nombreux avantages.

1. Améliore le sommeil.

Une demi-heure de pratique réduit de 33 % les indicateurs d’insomnie, selon une étude publiée dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine.

2. Réduit le stress.

L’Université de Sergipe (Brésil) a conclu que le Yoga Nidra peut être un outil efficace pour réduire les symptômes cognitifs et physiologiques de l’anxiété.

3. Augmente le bien-être.

Le Centre Kennedy au Danemark a constaté une augmentation du tonus de la dopamine pendant le changement de conscience induit par la méditation Yoga Nidra.

4. Détend les muscles.

L’hôpital Johns Hopkins (USA) a démontré l’intérêt potentiel de ce type de yoga pour la réduction du stress, des tensions musculaires et de l’autonomie.

5. Repos profond.

En quelques minutes seulement, il procure une sensation similaire à celle du repos après une nuit de sommeil. C’est comme une « super sieste » qui recharge en peu de temps.

6. Bénéfices du syndrome prémenstruel.

L’Université King George (Inde) a constaté une amélioration considérable chez les femmes souffrant d’irrégularités menstruelles grâce à un programme de Yoga Nidra.

7. Aide à mieux gérer le stress post-traumatique.

L’université John F. Kennedy (USA) a étudié comment le Yoga Nidra réduisait la colère et l’anxiété, et favorisait la relaxation et la paix chez les vétérans de l’armée.

8. Aide à améliorer le mal de dos.

L’Université de Bhubaneswar (Inde) a conclu que cette modalité de yoga donne de meilleurs résultats dans la douleur de la spondylarthrite lombaire (arthrite).

9. Favorise la réduction de la glycémie.

L’Université Shyam Shah (Inde) a démontré que le Yoga Nidra aide à contrôler la glycémie et les symptômes associés au diabète.

10. Aide à calmer les acouphènes.

Le Yoga Nidra améliore la qualité de vie et aide à atténuer les effets des acouphènes, un trouble de l’oreille dans lequel on entend un bourdonnement permanent.

 

Comme vous pouvez le constater, le Yoga Nidra peut nous aider à calmer nos pensées, à favoriser le sommeil et à ressentir un plus grand sentiment de bien-être. La clé est de se détendre avec conscience, de ne pas se forcer et d’entrer dans un état profond.

 

Sources :

  • La sieste puissante appelée yoga nidra. Pritika Nair. The Art Of Living. https://www.artofliving.org/in-en/health-and-wellness/yoga-nidra-benefits
  • Les avantages du Yoga Nidra. Yoga Nidra. https://yoganidra.es/el-yoga-nidra-y-la-relajacion/
  • Les effets du yoga chez les patients souffrant d’acouphènes subjectifs. Sümbüle Köksoy, Can Mehmet Eti, Meltem Karataş, Yusuf Vayisoglu. Int Arch Otorhinolaryngol. 2018 Jan;22(1):9-13. Doi: https://doi.org/10.1055/s-0037-1601415
  • Effet du yoga nidra sur la glycémie des patients diabétiques. S Amita, S Prabhakar, I Manoj, S Harminder, T Pavan. Indian J Physiol Pharmacol. Jan-Mar 2009;53(1):97-101. PMID: 19810584
  • Effet de certaines pratiques yogiques sur la douleur et l’invalidité chez des patients atteints de spondylarthrite lombaire. Rajesh Kumar Manik, Ashok Kumar Mahapatra, Rajendra Gartia, Sumit Bansal, Ashis Patnaik. Int J Yoga. May-Aug 2017;10(2):81-87. Doi: https://doi.org/10.4103/0973-6131.205516
  • Transformer le traumatisme : une étude qualitative de faisabilité de la restauration intégrative (iRest) yoga Nidra sur le trouble de stress post-traumatique lié au combat. L Stankovic. Int J Yoga Therap. 2011;(21):23-37. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22398342/
  • Impact du Yoga Nidra sur le bien-être psychologique général des patientes souffrant d’irrégularités menstruelles : un essai contrôlé randomisé. Khushbu Rani, SC Tiwari, Uma Singh, GG Agrawal, Archana Ghildiyal, and Neena Srivastava. Int J Yoga. 2011 Jan-Jun; 4(1): 20–25. doi: 10.4103/0973-6131.78176
  • L’impact du yoga nidra et de la méditation assise sur la santé mentale des professeurs d’université. Camila Ferreira-Vorkapic, Claudio Joaquim Borba-Pinheiro, Murilo Marchioro, and Daniel Santana5Int J Yoga. 2018 Sep-Dec; 11(3): 215–223. doi: 10.4103/ijoy.IJOY_57_17
  • Utilisation du Yoga Nidra pour améliorer le stress des infirmières psychiatriques dans une étude pilote. Roberta Anderson, Kristine Mammen, Padmini Paul, Allisyn Pletch, Kathleen Pulia. J Altern Complement Med. 2017 Jun;23(6):494-495. Epub 2017 May 22. Doi: https://doi.org/10.1089/acm.2017.0046
  • Augmentation du tonus de la dopamine pendant le changement de conscience induit par la méditation. Troels W Kjaer, Camilla Bertelsen, Paola Piccini, David Brooks, Jørgen Alving, Hans C Lou. Clinical Trial Brain Res Cogn Brain Res. 2002 Apr;13(2):255-9. Doi: https://doi.org/10.1016/s0926-6410(01)00106-9
  • Impressions qualitatives d’une pratique de Yoga Nidra pour l’insomnie : une conception exploratoire à méthodes mixtes. Erica Sharpe, Deanne Tibbitts, Barat Wolfe, Angela Senders and Ryan Bradley. The Journal of Alternative and Complementary Medicine. Ahead of Print. Published Online:15 Jul 2021. https://doi.org/10.1089/acm.2021.0125