Lorsqu’une personne est inconsciente et ne respire plus, la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) peut sauver sa vie. Les gestes sont simples, prenez note !

 

 

Qu’est-ce que la RCP ?

 

Le cœur peut s’arrêter de battre brusquement et inopinément, causant des dommages aux tissus et aux organes qui peuvent entraîner la mort subite.

 

Bon à savoir : les chances de survie d’une personne victime d’un arrêt respiratoire augmentent de 70 % si des mesures sont prises en quelques minutes. La réanimation cardio-pulmonaire (RCP) en premiers soins est ce que nous devons faire pour maintenir l’irrigation et l’oxygénation dans le corps et remettre en route le cœur.

 

Comment procéder ?

 

La RCP peut sauver une vie, elle est simple et on peut l’apprendre. Nul besoin d’une formation sanitaire pour effectuer la réanimation. Elle comporte trois étapes :

 

  1. Identifiez si le patient a subi un arrêt cardiaque : si une personne est inconsciente, ne respire pas et n’a pas de pouls (possible arrêt cardiaque).

 

  1. Appelez le numéro d’urgence : demandez de l’aide et appelez le 112.

 

  1. Commencez le massage cardiaque : lorsque que vous êtes sûr que la personne est en arrêt cardiaque, commencez le plus rapidement possible les compressions thoraciques.

 

  1. Demandez un défibrillateur : une fois le massage cardiaque commencé, ouvrez le défibrillateur et placez les patchs sur la poitrine. L’appareil vous dira quoi faire.

 

Massage cardiaque

 

– Placez le patient sur le dos, agenouillez-vous sur le côté et commencez à lui comprimer le centre de la poitrine avec les mains entrecroisées à un rythme de 100 par minute.

 

– Abaissez le thorax de 5 centimètres à chaque compression. Il est recommandé d’alterner ces manœuvres pour maintenir un rythme constant jusqu’à l’arrivée de l’ambulance.

 

– Si quelqu’un a reçu une formation sanitaire, vous pouvez commencer le bouche-à-bouche : bouchez le nez de la personne et insufflez-lui de l’air dans la bouche, à un rythme de 2 ventilations toutes les 30 compressions.

 

Le rythme de la RCP

 

Le rythme des compressions dans la réanimation doit être de 100 par minute. Une astuce : aidez-vous des chansons ci-dessous pour garder le rythme :

 

  • “La Macarena” de Los del Río

 

  • “Stayin’ Alive” des Bee Gees

 

  • “The lazy song » de Bruno Mars

 

 

Rappelez-vous qu’il vaut mieux faire quelque chose que de ne rien faire !

 

Références :

 

– Fundación Española del Corazón

 

– Sociedad Española de Cardiología

 

– Asociación Española de Pediatría de Atención Primaria