Pour faire du pain à la maison, il suffit d’un peu de temps et de quatre ingrédients. Le processus est simple et le résultat est très gratifiant. Nous vous expliquons comment faire votre propre pain de manière artisanale, durable et super saine.

Les personnes qui essaient de faire du pain à la maison deviennent souvent accros. Non seulement pour le plaisir de déguster un bon pain fait maison, mais aussi pour le plaisir et l’apprentissage du processus.

Le pain acheté peut être savoureux, mais il contient souvent des ingrédients mauvais pour la santé. Faire son propre pain peut vous aider à obtenir plus de nutriments et à réduire le sel et le sucre.

 

Recette du pain maison

 

Pourquoi faire du pain maison

Le pain est riche en glucides complexes (amidon), pauvre en graisses (1 g pour 100 g) et apporte des protéines provenant du grain de blé, des vitamines et des minéraux.

Dans le blé, la protéine la plus représentative est le gluten, qui donne à la farine la caractéristique de pouvoir être cuite. Il est une source de minéraux tels que le sélénium et le zinc.

Cependant, il est important de s’assurer que le pain contient ces nutriments. Cela dépend en grande partie du type de farine (mieux vaut la farine complète) et de l’utilisation du levain.

Ainsi, lorsque nous cuisons notre propre pain, nous pouvons être sûrs de ce qu’il contient et ne contient pas.

 

Comment faire du levain

Faire du pain maison avec notre propre levain est encore plus sain. Cela demande un peu plus d’attente et de patience, mais la récompense est énorme.

Le levain est l’ingrédient clé, car il est nourri par les bactéries de l’environnement où il se développe et lui donnera une saveur propre. De plus, le pain sera mieux assimilé et digéré.

    • Jour 1

Mélangez 100 g de farine d’épeautre complète et 100 ml d’eau dans un bocal en verre. Remuez avec une cuillère et laissez reposer à température ambiante. Couvrez avec de la gaze ou autre pour permettre à la pâte de respirer.

    • Jour 2

Au bout de 24 heures, remuez à nouveau avec une cuillère.

    • Jour 3

Enlevez la moitié et rafraîchir en ajoutant 50 g de farine et 50 ml d’eau. Remuez et laissez reposer.

    • Jour 4-5

Répétez l’étape précédente jusqu’à ce que vous constatiez qu’il a pris vie : il dégage une odeur lactique avec une certaine acidité, forme des bulles ou double de volume en 2 à 4 heures.

 

Une fois que c’est fait, conservez les restes au réfrigérateur et rafraîchissez-les pour les réactiver.

 

Ingrédients

Voici comment faire un pain à l’épeautre très simple (avec du levain) :

100 g de levain d’épeautre (ou 15 g de levure fraîche)

300 ml d’eau tiède

500 g de farine complète

8 g de sel fin

 

Recette de pain fait maison

  1. Mélangez le levain et l’eau dans un grand bol. Ajoutez la farine et remuez avec une spatule jusqu’à ce que la pâte soit lisse.
  2. Couvrez la pâte avec un linge et laissez-la reposer pendant une heure.
  3. Retirez-la du bol, ajoutez le sel et pétrissez-la pendant 15 minutes. Pour ce faire, pressez la pâte vers l’extérieur avec la paume de votre main, puis repliez-la sur elle-même.

 

Formez une boule avec la pâte, couvrez-la avec le tissu et laissez-la reposer pendant 5 minutes.

 

  1. Répétez les mouvements ci-dessus deux fois de plus. Couvrez ensuite la pâte avec le tissu et laissez-la lever pendant encore 3 heures, jusqu’à ce qu’elle soit fermentée. Elle peut tripler en volume.
  2. Faites chauffer le four à 250ºC. Sortez la pâte du bol et pétrissez-la à nouveau, doucement.
  3. Placez-la sur la plaque de cuisson (sur du papier sulfurisé). Essayez de lui donner une forme ronde et faites une entaille au centre avec un couteau. Laissez reposer pendant encore 15 minutes.
  4. Faites-la cuire au four pendant 40 minutes à 220ºC. Si vous mettez également un plat remplit d’eau dans le four, vous rendrez la croûte plus croustillante. Enfin, sortez-la et laissez-la refroidir sur une grille.

 

Comme vous pouvez le constater, faire du pain à la maison est plus facile qu’il n’y paraît. Et le plus important, c’est que notre pain sera plus savoureux que celui que l’on peut acheter dans le commerce, avec une touche d’acidité, et qu’il durera plus longtemps. Du pain comme celui d’antan et comme celui des bons boulangers.

 

Sources :