Les coliques néphrétiques peuvent provoquer de fortes douleurs. Pour prévenir et traiter les calculs rénaux, il est préférable de boire beaucoup de liquide (sous forme d’eau ou de tisanes diurétiques). D’autres mesures peuvent également aider à nettoyer le rein.

 Les reins sont chargés de filtrer et d’éliminer les déchets et les liquides excédentaires de l’organisme.

Les caillots et les calculs se forment lorsque des fluides contenant certaines substances (en particulier du calcium) sont évacués par les tuyaux du système urinaire.

Jusqu’à 12 % des personnes en souffrent ou en souffriront un jour ou l’autre. Il semble être fréquent chez les personnes qui boivent peu d’eau.

 

Que sont les calculs vésicaux ?

Les calculs rénaux sont des masses solides formées de petits cristaux de sel et de sédiments minéraux dans l’urine.

Les plus petits (moins de 5 mm) sont éliminés dans l’urine avec peu ou pas de gêne. Les plus gros, en revanche, sont douloureux et peuvent nécessiter un traitement.

Ils sont généralement composés de calcium et se déposent comme du calcaire dans la machine à laver. Ils se forment généralement dans la cavité rénale ou le bassin, où ils se développent pendant des années, voire des décennies.

Au début, ils forment un petit caillot dans le rein. Mais en grandissant, ils peuvent atteindre une taille telle qu’il est impossible de les expulser par les voies urétérales sans colique néphrétique (processus douloureux).

 

Les symptômes des calculs vésicaux

La douleur causée par les calculs rénaux a été comparée à celle d’un accouchement. On estime qu’en Espagne, ils touchent 5 % de la population, un peu plus d’hommes que de femmes.

Il existe certains signes qui peuvent nous alerter :

    • sang dans l’urine
    • nausées et vomissements
    • fièvre
    • picotements lors de la miction
    • douleur dans le dos et l’abdomen

Selon les experts, la douleur provoquée par un calcul rénal peut changer au fur et à mesure de son déplacement dans les voies urinaires.

 

Remèdes maison pour les calculs vésicaux

Il existe quelques conseils qui peuvent vous aider si vous souffrez de coliques néphrétiques, tout en demandant l’aide d’un professionnel, car un calcul rénal non traité peut se transformer en une infection grave :

1. Appliquer du chaud

Appliquez du chaud sur la zone où vous avez mal pour détendre les muscles et soulager la gêne. Vous pouvez utiliser un tapis (pas plus de 2 minutes par jour) ou prendre un bain chaud.

2. Boire de l’eau

Non seulement elle est bonne pour prévenir les calculs rénaux, mais elle contribue également à soulager la douleur, car elle aide le calcul à se déplacer vers la vessie.

3. Huile d’olive extra vierge

Il a été démontré que dans les pays qui l’utilisent, la prévalence des calculs rénaux est plus faible. En Espagne, elle est inférieure de moitié à la moyenne européenne.

4. Citron

Il contient du citrate, un composé qui aide à décomposer les calculs de calcium et à ralentir leur croissance. Si vous le prenez à jeun, leur expulsion peut être plus rapide.

5. Jus de céleri

Il n’existe pas de preuve scientifique, mais on pense qu’il aide à nettoyer les reins. Son huile essentielle a des propriétés antibactériennes et favorise la miction.

6. Oxalates et protéines

Prenez-en moins pour éliminer et prévenir les calculs. Les farines, les groseilles, le kiwi, l’aubergine ou les épinards sont riches en oxalates. La viande, les produits laitiers, les œufs et le poisson sont riches en protéines.

7. Bonnes habitudes

L’alcool, le sel, les boissons gazeuses, la caféine et l’excès de graisse sont nocifs. Ne supprimez pas les produits laitiers de votre alimentation, il n’a pas été prouvé qu’ils soient utiles non plus.

8. La verge d’or

Une herbe riche en saponines et en coumarines, qui aide à traiter et à prévenir la formation de calculs. Les sommités fleuries sont utilisées en décoction.

9. Bouleau

Il est recommandé si les calculs sont des calculs d’acide urique grâce à sa grande action diurétique. Préparez une infusion en cuisant son écorce et ses feuilles.

10. Grande passerage

Cette plante est très efficace pour aider à expulser les calculs d’oxalate de calcium. Elle est également diurétique et apaisante. On l’utilise fraîche ou séchée et l’extrait.

 

 

Les causes des calculs vésicaux

Les causes des calculs sont nombreuses et dépendent du type. Il existe 5 types de calculs :

    • phosphate de calcium (excès de produits laitiers)
    • oxalate de calcium (excès de produits laitiers)
    • acide urique (excès de protéines)
    • phosphate harmonique de magnésium ou struvite (infections urinaires répétées)
    • cystine (patrimoine génétique)

Comme nous pouvons le constater, un régime très riche en protéines peut provoquer des calculs d’acide urique. Il en va de même pour un excès de calcium : en effet, celui-ci n’est pas absorbé par les os et va dans les reins.

Les calculs sont plus susceptibles de se produire chez les personnes sédentaires, qui consomment trop de calcium, boivent trop peu d’eau (ou transpirent excessivement). Tout le monde devrait boire plus de liquides.

Dans tous les cas, le meilleur régime pour prévenir les calculs rénaux est le régime méditerranéen (riche en légumes et pauvre en viande), comme l’a prouvé l’université de Parme.

 

Sources :