Psoriasis, quelle plaie ! Bien que la médecine officielle n’ait pas encore trouvé de traitement définitif, il existe toutefois des remèdes naturels efficaces. Curieux d’en savoir plus ?

 

 

Qu’est-ce que le psoriasis ?

 

Le psoriasis est une maladie de la peau non contagieuse qui se caractérise par des plaques rougeâtres, recouvertes de squames nacrées, pouvant se localiser sur les coudes, les genoux ou le cuir chevelu.

 

Il s’agit d’une inflammation de la peau qui touche plus de 125 millions de personnes dans le monde selon les données de l’Académie espagnole de dermatologie et de vénéréologie.

 

Il existe une prédisposition génétique à développer cette maladie. De fait, une personne touchée sur trois a un parent atteint de cette pathologie, bien qu’elle puisse aussi être due à un traumatisme, à des infections respiratoires, à la consommation de drogues ou d’alcool.

 

Même si beaucoup de progrès ont été réalisés dans la connaissance de cette maladie chronique, il n’existe toujours pas de traitement définitif. Les dermatologues tentent de freiner sa progression, de rendre ses symptômes plus supportables et de réduire l’impact émotionnel qu’elle peut avoir sur le patient.

 

Le traitement du psoriasis

 

Cette maladie doit être traitée par un médecin, qui choisira le traitement approprié en fonction de l’intensité, de l’emplacement et de l’impact sur la qualité de vie du patient.

 

  1. Traitement topique : généralement suivi dans les cas légers ou lorsque les lésions ne sont pas très étendues (moins de 10 % du corps). Ce sont des médicaments appliqués directement sur les plaques localisées. Il existe plusieurs options : émollients (hydratants), kératolytiques (aident à libérer l’épiderme), analogues de la vitamine D et de la vitamine A. Il existe aussi des shampooings et des lotions pour le cuir chevelu.

 

La photothérapie, qui repose sur l’exposition à deux types de lumière ultraviolette (UVA ou UVB) à l’aide de dispositifs spéciaux sous surveillance médicale, peut également être utilisée. La PUVA est un traitement qui combine les rayons UVA et les psoralènes oraux.

 

  1. Traitement systémique : médicaments administrés sous forme de comprimés ou d’injections qui aident à contrôler l’inflammation et à améliorer les symptômes cutanés pendant les poussées. Des tests sanguins et des vérifications de la tension artérielle doivent être régulièrement effectués.

 

  1. Thérapies biologiques : médicaments fabriqués à partir de cellules humaines ou animales qui agissent sur le système immunitaire. Ils sont administrés sous forme d’injections sous-cutanées ou de perfusions intraveineuses et ont moins d’effets secondaires.

 

 

Les traitements naturels efficaces

 

Lotions naturelles : vous pouvez réaliser des préparations maison à base de plantes comme l’aloe vera, la réglisse, la camomille, l’huile de millepertuis et le concombre.

 

Huiles pures : les huiles peuvent être utilisées pour les soins quotidiens de la peau, en appliquant quelques gouttes tous les soirs. Nous pouvons choisir entre l’huile de rose musquée, d’olive vierge, d’amande ou de noix de coco vierge.

 

Bains aux herbes : des compresses et des bains de guérison aux herbes, comme la rue, la pensée, l’avoine, le persil, la noix et la lavande, peuvent être appliqués sur les zones infectées pour le traitement externe de la maladie.

 

Aliments fonctionnels : la consommation de produits riches en vitamine A (œufs, lait), en bêta-carotène (carottes, patates douces) et en vitamine C (fruits, légumes) peut aider à accélérer la cicatrisation des plaies.

 

Aromathérapie : l’utilisation d’huiles essentielles sur la peau par le massage aide à réduire les symptômes de cette maladie. Parmi les huiles les plus bienfaitrices, on trouve l’huile essentielle de bergamote.

 

En plus des traitements naturels, le fait de prendre raisonnablement le soleil, de dormir suffisamment et de gérer le stress peut aider à réduire le psoriasis. Il est également important que la peau soit bien hydratée, c’est pourquoi vous devez utiliser des crèmes et boire deux litres d’eau par jour.

 

Le dermatologue est le médecin qui connaît le meilleur traitement.

 

Sources :

  • Saber Cuidarse, Ed. Planeta, Madrid, 2012.
  • Academia Española de Dermatología y Venereología.
  • Revista Botanical
  • Fundación Piel sana