Pendant les mois les plus froids, comme nous passons davantage de temps à l’intérieur, nous sommes plus exposés aux nombreuses maladies contagieuses, surtout respiratoires. C’est pourquoi, apprendre à renforcer ses défenses est indispensable. Découvrez vite comment l’alimentation peut vous y aider !

 

Les effets de l’alimentation sur le corps

Tous les experts s’accordent à dire qu’une alimentation équilibrée et complète est nécessaire pour que notre organisme soit capable de se défendre face aux multiples agressions externes auxquelles nous sommes soumis : changements de température et humidité, effort physique, exposition à la pollution et à la fumée, environnements fermés…

Lorsque notre alimentation n’est pas équilibrée ou que nous suivons un régime restrictif, l’organisme peut souffrir de carences en nutriments essentiels et ne pas être préparé à nous défendre. C’est à ce moment-là que nous avons davantage de risques d’être malade.

 

Ces aliments qui « boostent » nos défenses

Les nutriments les plus importants pour augmenter nos défenses sont essentiellement les vitamines et les minéraux, même si tous les nutriments essentiels ont une mission et sont nécessaires.

 

  • Fraises, kiwis, mandarines, citrons, pamplemousses, choux-fleurs, tomates ou courges, pour leur teneur en vitamine C qui, même si elle ne vous empêchera pas de tomber malade, vous aidera à diminuer les symptômes et à mieux surmonter la maladie.
  • Produits laitiers, œufs, cerises, melons, choux, navets, épinards… pour leur teneur en vitamine A.
  • Huiles végétales comme celle de soja ou de germe de blé, ainsi que les fruits secs, les poivrons, les pignons ou l’origan, pour leur teneur en vitamine E, un très bon antioxydant qui améliore la réponse immunitaire.
  • Céréales, légumes, fruits secs, tubercules, poissons, produits laitiers… pour leur teneur en vitamines B, nécessaires au métabolisme énergétique et à la formation des cellules immunitaires.
  • Champignons, qui sont utilisés depuis des années pour leur teneur en phosphore, sélénium, cuivre ou vitamines B.
  • L’ail, pour ses fonctions antimycotiques et antiseptiques naturelles.
  • Les herbes et les racines comme l’origan, le persil ou le gingembre, pour leurs propriétés antimicrobiennes, expectorantes et antiinflammatoires reconnues.
  • Algues, comme la spiruline pour leur teneur en chlorophylle, fibres, pigments et acides gras.
  • Poissons bleus et fruits secs, riches en acides gras oméga 3 qui augmentent l’activité des globules blancs.

 

De plus, il existe des milliers de plantes médicinales, comme l’échinacée, la réglisse ou la griffe de chat qui, une fois infusées, apportent des propriétés antimicrobiennes et activent les lymphocytes.

Ne soyez pas obsédé par le fait de manger tous ces aliments tous les jours. Et ne croyez pas non plus qu’ils vous empêcheront de tomber malade de tout l’hiver.

 

Mais une alimentation variée et très riche en aliments frais en plus de la pratique d’exercices réguliers, vous aidera à mieux vous défendre face aux germes qui vous entourent.

 

Références :

  • Texte validé par le Dr. Trallero.
  • Webconsultas.com. Dieta y Nutrición. Alimentos para potenciar tus defensas.
  • Nutrición y Salud. Yolanda García Hernández. Dietista-nutricionista. Alimentos para reforzar tu sistema inmunológico.
  • Objetivo Bienestar. Revista de Salud. Menús para subir tus defensas.
  • Dietistasnutricionistas.es. Nutrientes para fortalecer tus defensas.