La volonté est comme un muscle : elle est épuisable si l’on s’en sert sans interruption. La psychologie positive nous apprend que la meilleure solution est de prendre le temps de se changer les idées, avant de se relancer dans une nouvelle action nécessitant de la volonté.[:]